Archives

Quand le président du PSG se met à rêver

Publie le 24/11/2010 a 21:14



  • Robin Leproux, président du Paris-Sain-Germain, s’est exprimé ce mardi soir sur le site psg.fr, pour répondre aux interrogations des supporters du club. Il s’était engagé à ce qu’il y ait au moins un chat ou une discussion de ce type par mois. Pendant une heure, celui-ci a donc donné son point de vue sur les sujets chauds du moment. Ce qu’il faut retenir…

    Edel, Sakho, Nenê… Des joueurs qu’on souhaite conserver, le président aussi
    Au sujet de trois pièces maîtresses du club de la capitale, Leproux a été clair. « Apoula et le club discutent actuellement afin de garantir sa présence au sein du club pour les saisons à venir. ». À propos de Sakho, celui-ci garantit qu’il fera le maximum « dans la mesure de nos moyens financiers pour qu’il reste au club encore de longues saisons. ». Concernant Nenê, « il n’est pas du tout dans nos plans de le laisser partir de sitôt. ».

    Le plan de sécurité
    Concernant le plan Leproux, au cœur de toutes les discussions entres supporters parisiens, celui-ci se dit « satisfait du climat de sécurité qui règne aux abords du Parc et de l’absence de violence à l’intérieur comme à l’extérieur. Le club est aussi parfaitement lucide sur ce qui manque comme ferveur amenée par les « supporters historiques », c’est pourquoi il faut maintenant définir les modalités de retour des abonnements. ». Voilà un fait rassurant, Leproux n’oublie pas le côté ferveur qui a disparu malgré les bons résultats.

    Comment voit-il la suite ?

    Sur son avenir personnel, l’actuel président est conscient qu’il lui reste quelques problèmes à résoudre et s’affirme « prêt à s’y investir, comme [il] l’a toujours déclaré ». Par ailleurs, il envisage que le retour des abonnements, et même de façon aléatoire, permettra de retrouver l’ambiance du Parc.

    Le top et le flop

    Interrogé sur ce qu’il retient du début de saison, on constate que ce sont les grosses affiches du Parc qui lui restent en tête. Le top, c’est la victoire contre Marseille et le niveau de jeu global, qui sont « de grandes satisfactions ». Le flop, c’est la défaite contre Bordeaux qu’il a « le plus en travers de la gorge ».

    Chantôme en question
    Au sujet de Clément Chantôme, Robin Leproux y voit une preuve que « la formation au club est de qualité. Toutefois, il n’a pas l’air pressé de le prolonger, puisqu’il déclare : « Nous discuterons avec Clément, au cours de la saison, de son futur au club. ».

    À Lyon pour gagner
    Selon M. Leproux, le PSG n’a pas l’intention d’aller jouer le nul à Lyon ce dimanche. Et c’est plutôt rassurant. Car si l’on ne parle pas encore de titre de champion, qu’on préfère ne pas s’enflammer, il est tout de même agréable de voir que le discours change. « Nous nous déplaçons toujours dans ce genre de rencontre pour gagner. »

    L’argent manque au PSG, le mercato s’annonce calme
    Si les résultats sont plutôt bons, le problème de liquidités du PSG n’est toujours pas résolu. Leproux l’a plus ou moins clairement confirmé. Que ce soit en ce qui concerne le rachat du club, pour lequel il n’a « aucune information précise et nouvelle », ou le mercato, pour lequel il concède que le PSG devra composer avec des moyens financiers limités, nous pouvons d’ores et déjà penser que l’effectif restera assez stable jusqu’à la fin de saison. Comme l’été dernier, il faudra donc dénicher la perle rare à un prix raisonnable, ou se contenter de l’effectif actuel, ce qui est de coutume à Paris lorsque les résultats sont là.

    Pour la rénovation du Parc, il faudra attendre février

    « La mairie de Paris dira en février 2011 à qui elle attribuera le bail. […] Nous sommes donc plutôt dans le flou aujourd’hui ».

    Un rêve ?
    « Évidemment, un titre de champion de France, en attendant mieux. »

    Publie le 24/11/2010 a 21:14

    Quand le président du PSG se met à rêver

    Robin Leproux, président du Paris-Sain-Germain, s’est exprimé ce mardi soir sur le site psg.fr, pour répondre aux interrogations des supporters du club. Il s’était engagé à ce qu’il y ait au moins un chat ou une discussion de ce type par mois. Pendant une heure, celui-ci a donc donné son point de vue sur les sujets chauds du moment. Ce qu’il faut retenir…

    Edel, Sakho, Nenê… Des joueurs qu’on souhaite conserver, le président aussi
    Au sujet de trois pièces maîtresses du club de la capitale, Leproux a été clair. « Apoula et le club discutent actuellement afin de garantir sa présence au sein du club pour les saisons à venir. ». À propos de Sakho, celui-ci garantit qu’il fera le maximum « dans la mesure de nos moyens financiers pour qu’il reste au club encore de longues saisons. ». Concernant Nenê, « il n’est pas du tout dans nos plans de le laisser partir de sitôt. ».

    Le plan de sécurité
    Concernant le plan Leproux, au cœur de toutes les discussions entres supporters parisiens, celui-ci se dit « satisfait du climat de sécurité qui règne aux abords du Parc et de l’absence de violence à l’intérieur comme à l’extérieur. Le club est aussi parfaitement lucide sur ce qui manque comme ferveur amenée par les « supporters historiques », c’est pourquoi il faut maintenant définir les modalités de retour des abonnements. ». Voilà un fait rassurant, Leproux n’oublie pas le côté ferveur qui a disparu malgré les bons résultats.

    Comment voit-il la suite ?

    Sur son avenir personnel, l’actuel président est conscient qu’il lui reste quelques problèmes à résoudre et s’affirme « prêt à s’y investir, comme [il] l’a toujours déclaré ». Par ailleurs, il envisage que le retour des abonnements, et même de façon aléatoire, permettra de retrouver l’ambiance du Parc.

    Le top et le flop

    Interrogé sur ce qu’il retient du début de saison, on constate que ce sont les grosses affiches du Parc qui lui restent en tête. Le top, c’est la victoire contre Marseille et le niveau de jeu global, qui sont « de grandes satisfactions ». Le flop, c’est la défaite contre Bordeaux qu’il a « le plus en travers de la gorge ».

    Chantôme en question
    Au sujet de Clément Chantôme, Robin Leproux y voit une preuve que « la formation au club est de qualité. Toutefois, il n’a pas l’air pressé de le prolonger, puisqu’il déclare : « Nous discuterons avec Clément, au cours de la saison, de son futur au club. ».

    À Lyon pour gagner
    Selon M. Leproux, le PSG n’a pas l’intention d’aller jouer le nul à Lyon ce dimanche. Et c’est plutôt rassurant. Car si l’on ne parle pas encore de titre de champion, qu’on préfère ne pas s’enflammer, il est tout de même agréable de voir que le discours change. « Nous nous déplaçons toujours dans ce genre de rencontre pour gagner. »

    L’argent manque au PSG, le mercato s’annonce calme
    Si les résultats sont plutôt bons, le problème de liquidités du PSG n’est toujours pas résolu. Leproux l’a plus ou moins clairement confirmé. Que ce soit en ce qui concerne le rachat du club, pour lequel il n’a « aucune information précise et nouvelle », ou le mercato, pour lequel il concède que le PSG devra composer avec des moyens financiers limités, nous pouvons d’ores et déjà penser que l’effectif restera assez stable jusqu’à la fin de saison. Comme l’été dernier, il faudra donc dénicher la perle rare à un prix raisonnable, ou se contenter de l’effectif actuel, ce qui est de coutume à Paris lorsque les résultats sont là.

    Pour la rénovation du Parc, il faudra attendre février

    « La mairie de Paris dira en février 2011 à qui elle attribuera le bail. […] Nous sommes donc plutôt dans le flou aujourd’hui ».

    Un rêve ?
    « Évidemment, un titre de champion de France, en attendant mieux. »




  • Tags de l'article : , , , , , , , ,
    Articles lies a ce sujet
    Espace communautaire

    Comments are closed.

    Dernieres news

    Suivez-nous sur les reseaux



    Live football scores . Current table, fixtures & results.

    L'actualité européenne

    LDC - Pastore Nous devons être capables de battre toutes les équipes

    LDC – Pastore « Nous devons être capables de battre toutes les équipes »

    Club

    Javier Pastore, milieu offensif de 28 ans du Paris Saint-Germain, a évoqué plusieurs sujets au cours ...

    Les dernières activités

    Fermer
    Activité récente
    NicolasBa publié un new post."PSG/LOSC - Amadou "On a des regrets, on les a trop respectés en première mi-temps""
    8 days ago
    NicolasBa publié un new post."PSG/LOSC - Marquinhos "On restait sur deux défaites de suite et on ne voulait pas que ça continue""
    8 days ago

    Actualité Féminine

    Le staff des féminines du PSG a presque fait grève et demande plus de moyens, annonce RMC

    Le staff des féminines du PSG a presque fait grève et demande plus de moyens, annonce RMC

    Actu Féminin

    La défaite 1-0 à Lyon lundi soir a fait du mal à la section féminine du ...

    Vidéos PSG

    Quand le président du PSG se met à rêver

    <Archives

    Robin Leproux, président du Paris-Sain-Germain, s’est exprimé ce mardi soir sur le site psg.fr, pour répondre aux interrogations des supporters du club. Il s’était engagé à ce qu’il y ait au moins un chat ou une discussion de ce type par mois. Pendant une heure, celui-ci a donc donné son point de vue sur les sujets chauds du moment. Ce qu’il faut retenir…

    Edel, Sakho, Nenê… Des joueurs qu’on souhaite conserver, le président aussi
    Au sujet de trois pièces maîtresses du club de la capitale, Leproux a été clair. « Apoula et le club discutent actuellement afin de garantir sa présence au sein du club pour les saisons à venir. ». À propos de Sakho, celui-ci garantit qu’il fera le maximum « dans la mesure de nos moyens financiers pour qu’il reste au club encore de longues saisons. ». Concernant Nenê, « il n’est pas du tout dans nos plans de le laisser partir de sitôt. ».

    Le plan de sécurité
    Concernant le plan Leproux, au cœur de toutes les discussions entres supporters parisiens, celui-ci se dit « satisfait du climat de sécurité qui règne aux abords du Parc et de l’absence de violence à l’intérieur comme à l’extérieur. Le club est aussi parfaitement lucide sur ce qui manque comme ferveur amenée par les « supporters historiques », c’est pourquoi il faut maintenant définir les modalités de retour des abonnements. ». Voilà un fait rassurant, Leproux n’oublie pas le côté ferveur qui a disparu malgré les bons résultats.

    Comment voit-il la suite ?

    Sur son avenir personnel, l’actuel président est conscient qu’il lui reste quelques problèmes à résoudre et s’affirme « prêt à s’y investir, comme [il] l’a toujours déclaré ». Par ailleurs, il envisage que le retour des abonnements, et même de façon aléatoire, permettra de retrouver l’ambiance du Parc.

    Le top et le flop

    Interrogé sur ce qu’il retient du début de saison, on constate que ce sont les grosses affiches du Parc qui lui restent en tête. Le top, c’est la victoire contre Marseille et le niveau de jeu global, qui sont « de grandes satisfactions ». Le flop, c’est la défaite contre Bordeaux qu’il a « le plus en travers de la gorge ».

    Chantôme en question
    Au sujet de Clément Chantôme, Robin Leproux y voit une preuve que « la formation au club est de qualité. Toutefois, il n’a pas l’air pressé de le prolonger, puisqu’il déclare : « Nous discuterons avec Clément, au cours de la saison, de son futur au club. ».

    À Lyon pour gagner
    Selon M. Leproux, le PSG n’a pas l’intention d’aller jouer le nul à Lyon ce dimanche. Et c’est plutôt rassurant. Car si l’on ne parle pas encore de titre de champion, qu’on préfère ne pas s’enflammer, il est tout de même agréable de voir que le discours change. « Nous nous déplaçons toujours dans ce genre de rencontre pour gagner. »

    L’argent manque au PSG, le mercato s’annonce calme
    Si les résultats sont plutôt bons, le problème de liquidités du PSG n’est toujours pas résolu. Leproux l’a plus ou moins clairement confirmé. Que ce soit en ce qui concerne le rachat du club, pour lequel il n’a « aucune information précise et nouvelle », ou le mercato, pour lequel il concède que le PSG devra composer avec des moyens financiers limités, nous pouvons d’ores et déjà penser que l’effectif restera assez stable jusqu’à la fin de saison. Comme l’été dernier, il faudra donc dénicher la perle rare à un prix raisonnable, ou se contenter de l’effectif actuel, ce qui est de coutume à Paris lorsque les résultats sont là.

    Pour la rénovation du Parc, il faudra attendre février

    « La mairie de Paris dira en février 2011 à qui elle attribuera le bail. […] Nous sommes donc plutôt dans le flou aujourd’hui ».

    Un rêve ?
    « Évidemment, un titre de champion de France, en attendant mieux. »

    By
    @
    OTER ?>