Archives

Rothen « On doit à nouveau faire peur »

Publie le 14/09/2008 a 20:56



  • Ayant vécu de nombreuses crises avec Paris depuis son arrivée en 2004, Jérome Rothen se veut aujourd'hui serein, sans pour autant oublier ces 2 dernières saisons dramatiques pour le club, l'international français espère enfin tourner une page sur le passé, cela passe avant tout par une victoire au Parc ce soir face à Nantes.

    Enfin une belle saison pour vous au PSG ? : « Je ne sais pas. Réponse à la fin mai… Il y a toujours des doutes, tout est encore fragile. Des bons débuts de saison, j’en ai connu et je sais qu’on peut vite dégringoler. Avec Laurent Fournier, on avait bien commencé et on a fini neuvièmes … »

    Pas à l'arbrit de mauvais résultats : « Ces deux dernières saisons, on manquait de caractère et d’état d’esprit ; et pour le moment, c’est ce qui fait notre force. Après, c’est toujours pareil : les tensions viennent quand les résultats ne suivent pas. On n’est pas à l’abri d’avoir de moins bons résultats et des clashs. Il faut se préparer à tout cela et rester vigilants. »

    De nouvelles règles de vie commune mise en place au sein du groupe : « Oui. On les a mises en place et on s’y tient. Il y a plus de respect entre nous. Le mec qui arrive en retard, il paye. Et comme par hasard, il y a beaucoup moins de retard. »

    À l'instar de Fabrice Pancrate, pensez-vous que le PSG puisse terminer dans les cinq premiers ? : « Franchement, c’est encore trop tôt pour le dire. On est tellement souvent tombés de haut qu’on va rester tranquilles. On a tous envie de montrer qu’on a une belle équipe et puis, surtout, on veut que les gens arrêtent de se moquer de nous. »

    L'équipe doit de nouveau faire peur ! : « La victoire contre Bordeaux nous a fait du bien car il y avait beaucoup d’appréhension. Cela faisait deux ans qu’on n’avait pas gagné un gros match au Parc. On s’est arrachés pour prendre trois points et on doit avoir cet état d’esprit toute la saison. L’an dernier, nos adversaires ne nous craignaient plus. On le sentait dès qu’on se retrouvait dans le tunnel. Quand une équipe doute, tu le sens dans les regards et ça te donne des forces. On doit à nouveau faire peur, d’où l’importance d’enchaîner les victoires. »

    Archi-favoris face au FC Nantes ? : « Si on commence à se dire qu’on est archi-favoris, ce n’est pas bon signe. On revient de tellement loin qu’on doit rester méfiants, surtout face à une équipe revancharde comme Nantes qui a changé d’entraîneur, qui va changer de dispositif et de joueurs. »

    Faire honneur à Francis Borelli dont la tribune sera inaugurée ce soir : « C’est Monsieur PSG. Je venais rêver dans les tribunes du Parc quand il était président. Il a monté le club et lui a donné ses premiers titres. C’est logique qu’il y ait une tribune à son nom. J’espère qu’on lui fera honneur. Pour tous ceux qui sont attachés au club, comme moi, c’est forcément un personnage extraordinaire. »

    Publie le 14/09/2008 a 20:56

    Rothen « On doit à nouveau faire peur »

    Ayant vécu de nombreuses crises avec Paris depuis son arrivée en 2004, Jérome Rothen se veut aujourd'hui serein, sans pour autant oublier ces 2 dernières saisons dramatiques pour le club, l'international français espère enfin tourner une page sur le passé, cela passe avant tout par une victoire au Parc ce soir face à Nantes.

    Enfin une belle saison pour vous au PSG ? : « Je ne sais pas. Réponse à la fin mai… Il y a toujours des doutes, tout est encore fragile. Des bons débuts de saison, j’en ai connu et je sais qu’on peut vite dégringoler. Avec Laurent Fournier, on avait bien commencé et on a fini neuvièmes … »

    Pas à l'arbrit de mauvais résultats : « Ces deux dernières saisons, on manquait de caractère et d’état d’esprit ; et pour le moment, c’est ce qui fait notre force. Après, c’est toujours pareil : les tensions viennent quand les résultats ne suivent pas. On n’est pas à l’abri d’avoir de moins bons résultats et des clashs. Il faut se préparer à tout cela et rester vigilants. »

    De nouvelles règles de vie commune mise en place au sein du groupe : « Oui. On les a mises en place et on s’y tient. Il y a plus de respect entre nous. Le mec qui arrive en retard, il paye. Et comme par hasard, il y a beaucoup moins de retard. »

    À l'instar de Fabrice Pancrate, pensez-vous que le PSG puisse terminer dans les cinq premiers ? : « Franchement, c’est encore trop tôt pour le dire. On est tellement souvent tombés de haut qu’on va rester tranquilles. On a tous envie de montrer qu’on a une belle équipe et puis, surtout, on veut que les gens arrêtent de se moquer de nous. »

    L'équipe doit de nouveau faire peur ! : « La victoire contre Bordeaux nous a fait du bien car il y avait beaucoup d’appréhension. Cela faisait deux ans qu’on n’avait pas gagné un gros match au Parc. On s’est arrachés pour prendre trois points et on doit avoir cet état d’esprit toute la saison. L’an dernier, nos adversaires ne nous craignaient plus. On le sentait dès qu’on se retrouvait dans le tunnel. Quand une équipe doute, tu le sens dans les regards et ça te donne des forces. On doit à nouveau faire peur, d’où l’importance d’enchaîner les victoires. »

    Archi-favoris face au FC Nantes ? : « Si on commence à se dire qu’on est archi-favoris, ce n’est pas bon signe. On revient de tellement loin qu’on doit rester méfiants, surtout face à une équipe revancharde comme Nantes qui a changé d’entraîneur, qui va changer de dispositif et de joueurs. »

    Faire honneur à Francis Borelli dont la tribune sera inaugurée ce soir : « C’est Monsieur PSG. Je venais rêver dans les tribunes du Parc quand il était président. Il a monté le club et lui a donné ses premiers titres. C’est logique qu’il y ait une tribune à son nom. J’espère qu’on lui fera honneur. Pour tous ceux qui sont attachés au club, comme moi, c’est forcément un personnage extraordinaire. »




  • Tags de l'article : ,
    Articles lies a ce sujet
    Espace communautaire

    Comments are closed.

    Dernieres news

    Suivez-nous sur les reseaux



    Live football scores . Current table, fixtures & results.

    L'actualité européenne

    Verratti «Nous ne sommes pas au niveau du Bayern, du Barça et du Real»

    Verratti «Nous ne sommes pas au niveau du Bayern, du Barça et du Real»

    LDC

     Lors d’un entretien accordé à Rai Sport, le milieu du Paris Saint-Germain, Marco Verratti, est revenu ...

    Les dernières activités

    Fermer
    Activité récente
    Flavien Casinia publié un new post."Ménès : Matuidi quand il pioche sur le plan physique " il ne reste plus grand-chose ""
    11 hours ago
    Flavien Casinia mis à jour un post"Marquinhos « Un jour, je pense que oui, je reviendrai »"
    1 day ago

    Actualité Féminine

    Féminines - Jean-Michel Aulas "jurisprudence PSG à tous les étages !"

    Féminines – Jean-Michel Aulas « jurisprudence PSG à tous les étages ! »

    Actu Féminin

    Jeudi soir, si le Paris Saint-Germain s’est incliné contre le Bayern Munich (1-0), l’Olympique Lyonnais a ...

    Vidéos PSG

    Rothen « On doit à nouveau faire peur »

    <Archives

    Ayant vécu de nombreuses crises avec Paris depuis son arrivée en 2004, Jérome Rothen se veut aujourd'hui serein, sans pour autant oublier ces 2 dernières saisons dramatiques pour le club, l'international français espère enfin tourner une page sur le passé, cela passe avant tout par une victoire au Parc ce soir face à Nantes.

    Enfin une belle saison pour vous au PSG ? : « Je ne sais pas. Réponse à la fin mai… Il y a toujours des doutes, tout est encore fragile. Des bons débuts de saison, j’en ai connu et je sais qu’on peut vite dégringoler. Avec Laurent Fournier, on avait bien commencé et on a fini neuvièmes … »

    Pas à l'arbrit de mauvais résultats : « Ces deux dernières saisons, on manquait de caractère et d’état d’esprit ; et pour le moment, c’est ce qui fait notre force. Après, c’est toujours pareil : les tensions viennent quand les résultats ne suivent pas. On n’est pas à l’abri d’avoir de moins bons résultats et des clashs. Il faut se préparer à tout cela et rester vigilants. »

    De nouvelles règles de vie commune mise en place au sein du groupe : « Oui. On les a mises en place et on s’y tient. Il y a plus de respect entre nous. Le mec qui arrive en retard, il paye. Et comme par hasard, il y a beaucoup moins de retard. »

    À l'instar de Fabrice Pancrate, pensez-vous que le PSG puisse terminer dans les cinq premiers ? : « Franchement, c’est encore trop tôt pour le dire. On est tellement souvent tombés de haut qu’on va rester tranquilles. On a tous envie de montrer qu’on a une belle équipe et puis, surtout, on veut que les gens arrêtent de se moquer de nous. »

    L'équipe doit de nouveau faire peur ! : « La victoire contre Bordeaux nous a fait du bien car il y avait beaucoup d’appréhension. Cela faisait deux ans qu’on n’avait pas gagné un gros match au Parc. On s’est arrachés pour prendre trois points et on doit avoir cet état d’esprit toute la saison. L’an dernier, nos adversaires ne nous craignaient plus. On le sentait dès qu’on se retrouvait dans le tunnel. Quand une équipe doute, tu le sens dans les regards et ça te donne des forces. On doit à nouveau faire peur, d’où l’importance d’enchaîner les victoires. »

    Archi-favoris face au FC Nantes ? : « Si on commence à se dire qu’on est archi-favoris, ce n’est pas bon signe. On revient de tellement loin qu’on doit rester méfiants, surtout face à une équipe revancharde comme Nantes qui a changé d’entraîneur, qui va changer de dispositif et de joueurs. »

    Faire honneur à Francis Borelli dont la tribune sera inaugurée ce soir : « C’est Monsieur PSG. Je venais rêver dans les tribunes du Parc quand il était président. Il a monté le club et lui a donné ses premiers titres. C’est logique qu’il y ait une tribune à son nom. J’espère qu’on lui fera honneur. Pour tous ceux qui sont attachés au club, comme moi, c’est forcément un personnage extraordinaire. »

    By
    @
    OTER ?>