Archives

Sakho « J’avais un accord avec le PSG »

Publie le 05/02/2011 a 05:55



  • Dans une interview consacré ce samedi au quotidien Le Parisien, le défenseur du PSG, Mamadou Sakho nous dévoile qu’un accord de principe existait entre lui et le PSG pour une prolongation de contrat au mois de décembre dernier mais «  le gel des affaires du club » ordonner en décembre dernier a fait capoter la signature du nouveau contrat. Une réaction du PSG qui a blessé le joueur mais ce dernier ne s’annonce pas rancunier… Heureusement !

    « J‘ai été vexé par l’attitude de mes dirigeants en décembre » explique le vice capitaine du PSG « Chacun avait fait les efforts, et nous avions trouvé un terrain d’entente financier. Et puis, la veille de la signature, on m’a annoncé que tout était reporté. C’est une décision qui m’a touché dans ma fierté. Je l’ai pris comme un manque de considération.

    A partir du moment où l’on trouve un accord, on ne revient pas en arrière. Mais je me suis interdit de bouder dans mon coin. Il était hors de question de faire payer à l’équipe mes états d’âme. Donc, j’ai laissé cette histoire dans un coin. Mais je souhaite évidemment toujours prolonger ».

    Publie le 05/02/2011 a 05:55

    Sakho « J’avais un accord avec le PSG »

    Dans une interview consacré ce samedi au quotidien Le Parisien, le défenseur du PSG, Mamadou Sakho nous dévoile qu’un accord de principe existait entre lui et le PSG pour une prolongation de contrat au mois de décembre dernier mais «  le gel des affaires du club » ordonner en décembre dernier a fait capoter la signature du nouveau contrat. Une réaction du PSG qui a blessé le joueur mais ce dernier ne s’annonce pas rancunier… Heureusement !

    « J‘ai été vexé par l’attitude de mes dirigeants en décembre » explique le vice capitaine du PSG « Chacun avait fait les efforts, et nous avions trouvé un terrain d’entente financier. Et puis, la veille de la signature, on m’a annoncé que tout était reporté. C’est une décision qui m’a touché dans ma fierté. Je l’ai pris comme un manque de considération.

    A partir du moment où l’on trouve un accord, on ne revient pas en arrière. Mais je me suis interdit de bouder dans mon coin. Il était hors de question de faire payer à l’équipe mes états d’âme. Donc, j’ai laissé cette histoire dans un coin. Mais je souhaite évidemment toujours prolonger ».




  • Tags de l'article : ,
    Articles lies a ce sujet
    Espace communautaire

    Comments are closed.

    Dernieres news

    Suivez-nous sur les reseaux



    Live football scores . Current table, fixtures & results.

    L'actualité européenne

    LDC - Hinschberge Le PSG a fait un bon match. Le score est sévère

    LDC – Hinschberger « Le PSG a fait un bon match. Le score est sévère »

    Autour du PSG

    Mercredi dernier, le Paris Saint Germain s’est incliné au Santiago Bernabeu face au Real Madrid (3-1) ...

    Actualité Féminine

    Bernard Mendy tente de se faire pardonner avec de l'humour après sa déclaration maladroite

    Bernard Mendy tente de se faire pardonner avec de l’humour après sa déclaration maladroite

    Actu Féminin

    Il y a quelques jours, Bernard Mendy, ancien arrière droit du Paris Saint-Germain aujourd’hui entraîneur adjoint ...

    Vidéos PSG

    Sakho « J’avais un accord avec le PSG »

    <Archives

    Dans une interview consacré ce samedi au quotidien Le Parisien, le défenseur du PSG, Mamadou Sakho nous dévoile qu’un accord de principe existait entre lui et le PSG pour une prolongation de contrat au mois de décembre dernier mais «  le gel des affaires du club » ordonner en décembre dernier a fait capoter la signature du nouveau contrat. Une réaction du PSG qui a blessé le joueur mais ce dernier ne s’annonce pas rancunier… Heureusement !

    « J‘ai été vexé par l’attitude de mes dirigeants en décembre » explique le vice capitaine du PSG « Chacun avait fait les efforts, et nous avions trouvé un terrain d’entente financier. Et puis, la veille de la signature, on m’a annoncé que tout était reporté. C’est une décision qui m’a touché dans ma fierté. Je l’ai pris comme un manque de considération.

    A partir du moment où l’on trouve un accord, on ne revient pas en arrière. Mais je me suis interdit de bouder dans mon coin. Il était hors de question de faire payer à l’équipe mes états d’âme. Donc, j’ai laissé cette histoire dans un coin. Mais je souhaite évidemment toujours prolonger ».

    By
    @
    OTER ?>