Archives

Sessegnon le menteur ?

Publie le 23/12/2010 a 22:06



  • La nouvelle a fait le tour de tous les médias depuis deux jours, Antoine Kombouaré s’est bien énervé face à la volonté affirmée de départ de Stéphane Sessegnon. Le joueur s’est confié au quotidien L’Équipe du jour afin de révéler des informations sur cette atlercation. Cependant, ni les supporters, ni les dirigeants, ne sont dupes, le Béninois souhaite quitter le PSG depuis déjà au moins six mois. Qui a raison dans ce fameux clash entre Sessegnon et Kombouaré ? C’est la question que PSGteam se pose et vous pose ce soir…

    Les faits
    Retour sur les faits. Mardi, au Camp des Loges, Antoine Kombouaré reçoit Stéphane Sessegnon pour une discussion engagée. À de maintes reprises, l’entraîneur du PSG avait déclaré ces dernières semaines qu’il n’y aurait pas de départ et qu’il serait donc impossible pour le numéro 10 de réaliser son rêve, à savoir partir évoluer en Premier League. Conscient de la position du coach, le joueur ne l’entendait pas de cette oreille et a donc décidé de rencontrer AK afin de lui faire part de ses sentiments. Selon Sessegnon, Kombouaré aurait eu des mots plus que violents à son égard, le traitant entre autres de « joueur de merde » ou tout simplement d’ « enc…. ». Des révélations fracassantes alors que tout allait bien au PSG. C’est pour cette raison et alors que Kombouaré déclare encore aujourd’hui à l’AFP que « Stéphane ne partira pas. Je ne veux pas me séparer d’un joueur important », que PSGteam se pose de sérieuses questions quant à la crédibilité des propos de Sessegnon.

    Kombouaré aime le club, pas Sessegnon

    Pour quelle raison Kombouaré irait-il insulter un joueur dont il prétend qu’il s’agit d’un élément important. Pourquoi irait-il le traiter de cette façon s’il comptait vraiment sur lui pour la suite de la saison ? Antoine Kombouaré possède de l’expérience dans la gestion de conflits, il connaît le club et sa sur-médiatisation, que lui serait-il passé par la tête pour mettre son club à portée de fusil de tous les anti-PSG alors que la trêve s’annonçait calme et sereine ? La seule raison possible pour que Kombouaré ait vraiment tenu ce genre de discours serait une lassitude des performances en dents de scie du joueur, ajoutée à une attitude peu ambitieuse de la part du joueur, qui dès qu’il ne joue pas bien repense à partir. A-t-il une fois pensé rester à Paris pour une longue durée ? On finit par en douter. Car si l’on ne croit pas une seconde que Kombouaré veuille faire du mal à ce club qu’il aime et pour lequel il fait tout son possible, il n’en est pas de même du Béninois, qui n’a jamais témoigné la moindre affection pour le PSG. Avez-vous déjà vu Sessegnon embrasser son maillot ou aller saluer le public, à l’instar d’un Erding qui connaît pourtant des périodes de doute aussi difficiles à vivre que celles de Sessegnon ? Non, jamais le joueur n’a montré le moindre signe rassurant un supporter.

    Ne pas retenir un joueur qui part en vrille
    Alors, aujourd’hui, il nous semble fort possible que Sessegnon, en plus de jouer à un niveau qui n’est pas le sien, d’avoir privé le PSG de la victoire samedi contre Monaco (car oui, c’est bien lui qui est resté au sol sans être blessé), et d’avoir perturbé la préparation des joueurs avant Nancy-PSG, ait tout calculé pour faire en sorte que le club accepte de se séparer de lui à l’intersaison. Bien sûr, notre discours pourrait paraître bien critique si toutefois le joueur devait rester au PSG, mais honnêtement, nous n’y croyons même plus. Sessegnon n’a jamais rendu au club ou aux supporters l’amour que ceux-ci étaient prêts à lui donner… Qu’il s’en aille ! Il veut évoluer en Premier League, qu’il y aille. On verra bien si face à une concurrence aussi relevée et contre des joueurs de la trempe de Terry, Bale, Gallas, Vidic, pour ne citer qu’eux, Sessegnon arrive à faire mieux qu’au PSG. Ce qui pourrait bien être le cas d’ailleurs, car il ne sera pas difficile pour lui de faire mieux qu’au PSG. Pour un joueur de ce niveau – à moins que nous l’ayons tous surcôté – ses statistiques à Paris frôlent le ridicule. 8 buts et 10 passes décisives en 67 matchs de ligue 1 et deux saisons et demies. Même si on ne peut pas tout comparer, Nenê a lui déjà 13 buts et 2 passes en L1 à son actif en… 18 matchs. Les chiffres parlent d’eux-mêmes.

    Malgré les déclarations, il devrait partir
    Quid des réactions de Kombouaré et Leproux qui répètent à tue-tête qu’il n’y aura pas de départ cet hiver. Et s’il s’agissait d’une stratégie pour faire grimper les enchères pour un joueur dont ils savent pertinemment que l’avenir au PSG s’inscrit en pointillés. C’est une possibilité. En tout cas, une chose est sûre, le Béninois ne souhaite plus jouer pour le PSG car il considère avoir tout donné et répète à plusieurs reprises que c’est impossible.
    Sessegnon a fait une croix sur le PSG, la suite paraît donc inéluctable. Car si le joueur avait 32 ans et ne pouvait plus attirer grand monde, on commencerait à s’inquiéter et à redouter un nouveau cas Rothen ou Kezman. Mais le joueur est suivi par au moins un quart des clubs de Premier League. Il n’y a donc plus trop d’espoirs de voir rejouer Sessegnon sous le maillot parisien. Que le joueur ait raison ou non quant aux propos de l’entraîneur, ou bien Sessegnon est un menteur, ou bien Kombouaré est en effet allé trop loin. Quoi qu’il en soit, il ne pourra rejouer sans de sérieuses excuses de la part de l’un ou l’autre, ce à quoi personne ne croit.

    Saura-t-on un jour la vérité ? Certainement. Mais le mois de janvier devrait sonner la fin de l’aventure parisienne pour le numéro 10 Stéphane Sessegnon. Fait anecdotique, le maillot floqué du numéro 10 du PSG pourrait être à nouveau libre en janvier, ce qui pourrait être un attrait supplémentaire pour les joueurs auxquels le PSG s’interesse (Gameiro, Legear, Payet, Kakuta…).

    Réagissez à ce sujet sur le forum

    Publie le 23/12/2010 a 22:06

    Sessegnon le menteur ?

    La nouvelle a fait le tour de tous les médias depuis deux jours, Antoine Kombouaré s’est bien énervé face à la volonté affirmée de départ de Stéphane Sessegnon. Le joueur s’est confié au quotidien L’Équipe du jour afin de révéler des informations sur cette atlercation. Cependant, ni les supporters, ni les dirigeants, ne sont dupes, le Béninois souhaite quitter le PSG depuis déjà au moins six mois. Qui a raison dans ce fameux clash entre Sessegnon et Kombouaré ? C’est la question que PSGteam se pose et vous pose ce soir…

    Les faits
    Retour sur les faits. Mardi, au Camp des Loges, Antoine Kombouaré reçoit Stéphane Sessegnon pour une discussion engagée. À de maintes reprises, l’entraîneur du PSG avait déclaré ces dernières semaines qu’il n’y aurait pas de départ et qu’il serait donc impossible pour le numéro 10 de réaliser son rêve, à savoir partir évoluer en Premier League. Conscient de la position du coach, le joueur ne l’entendait pas de cette oreille et a donc décidé de rencontrer AK afin de lui faire part de ses sentiments. Selon Sessegnon, Kombouaré aurait eu des mots plus que violents à son égard, le traitant entre autres de « joueur de merde » ou tout simplement d’ « enc…. ». Des révélations fracassantes alors que tout allait bien au PSG. C’est pour cette raison et alors que Kombouaré déclare encore aujourd’hui à l’AFP que « Stéphane ne partira pas. Je ne veux pas me séparer d’un joueur important », que PSGteam se pose de sérieuses questions quant à la crédibilité des propos de Sessegnon.

    Kombouaré aime le club, pas Sessegnon

    Pour quelle raison Kombouaré irait-il insulter un joueur dont il prétend qu’il s’agit d’un élément important. Pourquoi irait-il le traiter de cette façon s’il comptait vraiment sur lui pour la suite de la saison ? Antoine Kombouaré possède de l’expérience dans la gestion de conflits, il connaît le club et sa sur-médiatisation, que lui serait-il passé par la tête pour mettre son club à portée de fusil de tous les anti-PSG alors que la trêve s’annonçait calme et sereine ? La seule raison possible pour que Kombouaré ait vraiment tenu ce genre de discours serait une lassitude des performances en dents de scie du joueur, ajoutée à une attitude peu ambitieuse de la part du joueur, qui dès qu’il ne joue pas bien repense à partir. A-t-il une fois pensé rester à Paris pour une longue durée ? On finit par en douter. Car si l’on ne croit pas une seconde que Kombouaré veuille faire du mal à ce club qu’il aime et pour lequel il fait tout son possible, il n’en est pas de même du Béninois, qui n’a jamais témoigné la moindre affection pour le PSG. Avez-vous déjà vu Sessegnon embrasser son maillot ou aller saluer le public, à l’instar d’un Erding qui connaît pourtant des périodes de doute aussi difficiles à vivre que celles de Sessegnon ? Non, jamais le joueur n’a montré le moindre signe rassurant un supporter.

    Ne pas retenir un joueur qui part en vrille
    Alors, aujourd’hui, il nous semble fort possible que Sessegnon, en plus de jouer à un niveau qui n’est pas le sien, d’avoir privé le PSG de la victoire samedi contre Monaco (car oui, c’est bien lui qui est resté au sol sans être blessé), et d’avoir perturbé la préparation des joueurs avant Nancy-PSG, ait tout calculé pour faire en sorte que le club accepte de se séparer de lui à l’intersaison. Bien sûr, notre discours pourrait paraître bien critique si toutefois le joueur devait rester au PSG, mais honnêtement, nous n’y croyons même plus. Sessegnon n’a jamais rendu au club ou aux supporters l’amour que ceux-ci étaient prêts à lui donner… Qu’il s’en aille ! Il veut évoluer en Premier League, qu’il y aille. On verra bien si face à une concurrence aussi relevée et contre des joueurs de la trempe de Terry, Bale, Gallas, Vidic, pour ne citer qu’eux, Sessegnon arrive à faire mieux qu’au PSG. Ce qui pourrait bien être le cas d’ailleurs, car il ne sera pas difficile pour lui de faire mieux qu’au PSG. Pour un joueur de ce niveau – à moins que nous l’ayons tous surcôté – ses statistiques à Paris frôlent le ridicule. 8 buts et 10 passes décisives en 67 matchs de ligue 1 et deux saisons et demies. Même si on ne peut pas tout comparer, Nenê a lui déjà 13 buts et 2 passes en L1 à son actif en… 18 matchs. Les chiffres parlent d’eux-mêmes.

    Malgré les déclarations, il devrait partir
    Quid des réactions de Kombouaré et Leproux qui répètent à tue-tête qu’il n’y aura pas de départ cet hiver. Et s’il s’agissait d’une stratégie pour faire grimper les enchères pour un joueur dont ils savent pertinemment que l’avenir au PSG s’inscrit en pointillés. C’est une possibilité. En tout cas, une chose est sûre, le Béninois ne souhaite plus jouer pour le PSG car il considère avoir tout donné et répète à plusieurs reprises que c’est impossible.
    Sessegnon a fait une croix sur le PSG, la suite paraît donc inéluctable. Car si le joueur avait 32 ans et ne pouvait plus attirer grand monde, on commencerait à s’inquiéter et à redouter un nouveau cas Rothen ou Kezman. Mais le joueur est suivi par au moins un quart des clubs de Premier League. Il n’y a donc plus trop d’espoirs de voir rejouer Sessegnon sous le maillot parisien. Que le joueur ait raison ou non quant aux propos de l’entraîneur, ou bien Sessegnon est un menteur, ou bien Kombouaré est en effet allé trop loin. Quoi qu’il en soit, il ne pourra rejouer sans de sérieuses excuses de la part de l’un ou l’autre, ce à quoi personne ne croit.

    Saura-t-on un jour la vérité ? Certainement. Mais le mois de janvier devrait sonner la fin de l’aventure parisienne pour le numéro 10 Stéphane Sessegnon. Fait anecdotique, le maillot floqué du numéro 10 du PSG pourrait être à nouveau libre en janvier, ce qui pourrait être un attrait supplémentaire pour les joueurs auxquels le PSG s’interesse (Gameiro, Legear, Payet, Kakuta…).

    Réagissez à ce sujet sur le forum




  • Toute l'actualité du PSG en vidéo
    Tags de l'article : , , , , , ,
    Articles lies a ce sujet
    Espace communautaire

    Comments are closed.

    Dernieres news

    Suivez-nous sur les reseaux



    L'actualité européenne

    Xavi Verratti fait partie des joueurs possibles pour le futur du Barça

    LDC – Les socios du Barça souhaitent plutôt affronter le PSG en huitième.

    Adversaires

    Lundi prochain à midi aura lieu le tirage au sort des huitièmes de finale de la ...

    Les dernières activités

    Fermer
    Activité récente
    NicolasBa publié un new post."PSG/Nice - Cardinale "J'espère que Ben Arfa sera aligné" et "qu'il ne sera pas aussi bon qu'avec nous""
    3 hours ago
    Flavien Casinia publié un new post."Le Parisien revient sur le dernier entraînement du PSG avant Nice "on les sentait très mobilisés""
    6 hours ago

    Actualité Féminine

    Marie-Laure Delie

    Delie «c’est de bon augure pour le choc de la semaine prochaine face à Lyon»

    Actu Féminin

    Le Paris Saint-Germain disputait l’un des matchs clés qui composent le championnat féminin, et celui-ci a parfaitement ...

    Vidéos PSG

    Sessegnon le menteur ?

    <Archives

    La nouvelle a fait le tour de tous les médias depuis deux jours, Antoine Kombouaré s’est bien énervé face à la volonté affirmée de départ de Stéphane Sessegnon. Le joueur s’est confié au quotidien L’Équipe du jour afin de révéler des informations sur cette atlercation. Cependant, ni les supporters, ni les dirigeants, ne sont dupes, le Béninois souhaite quitter le PSG depuis déjà au moins six mois. Qui a raison dans ce fameux clash entre Sessegnon et Kombouaré ? C’est la question que PSGteam se pose et vous pose ce soir…

    Les faits
    Retour sur les faits. Mardi, au Camp des Loges, Antoine Kombouaré reçoit Stéphane Sessegnon pour une discussion engagée. À de maintes reprises, l’entraîneur du PSG avait déclaré ces dernières semaines qu’il n’y aurait pas de départ et qu’il serait donc impossible pour le numéro 10 de réaliser son rêve, à savoir partir évoluer en Premier League. Conscient de la position du coach, le joueur ne l’entendait pas de cette oreille et a donc décidé de rencontrer AK afin de lui faire part de ses sentiments. Selon Sessegnon, Kombouaré aurait eu des mots plus que violents à son égard, le traitant entre autres de « joueur de merde » ou tout simplement d’ « enc…. ». Des révélations fracassantes alors que tout allait bien au PSG. C’est pour cette raison et alors que Kombouaré déclare encore aujourd’hui à l’AFP que « Stéphane ne partira pas. Je ne veux pas me séparer d’un joueur important », que PSGteam se pose de sérieuses questions quant à la crédibilité des propos de Sessegnon.

    Kombouaré aime le club, pas Sessegnon

    Pour quelle raison Kombouaré irait-il insulter un joueur dont il prétend qu’il s’agit d’un élément important. Pourquoi irait-il le traiter de cette façon s’il comptait vraiment sur lui pour la suite de la saison ? Antoine Kombouaré possède de l’expérience dans la gestion de conflits, il connaît le club et sa sur-médiatisation, que lui serait-il passé par la tête pour mettre son club à portée de fusil de tous les anti-PSG alors que la trêve s’annonçait calme et sereine ? La seule raison possible pour que Kombouaré ait vraiment tenu ce genre de discours serait une lassitude des performances en dents de scie du joueur, ajoutée à une attitude peu ambitieuse de la part du joueur, qui dès qu’il ne joue pas bien repense à partir. A-t-il une fois pensé rester à Paris pour une longue durée ? On finit par en douter. Car si l’on ne croit pas une seconde que Kombouaré veuille faire du mal à ce club qu’il aime et pour lequel il fait tout son possible, il n’en est pas de même du Béninois, qui n’a jamais témoigné la moindre affection pour le PSG. Avez-vous déjà vu Sessegnon embrasser son maillot ou aller saluer le public, à l’instar d’un Erding qui connaît pourtant des périodes de doute aussi difficiles à vivre que celles de Sessegnon ? Non, jamais le joueur n’a montré le moindre signe rassurant un supporter.

    Ne pas retenir un joueur qui part en vrille
    Alors, aujourd’hui, il nous semble fort possible que Sessegnon, en plus de jouer à un niveau qui n’est pas le sien, d’avoir privé le PSG de la victoire samedi contre Monaco (car oui, c’est bien lui qui est resté au sol sans être blessé), et d’avoir perturbé la préparation des joueurs avant Nancy-PSG, ait tout calculé pour faire en sorte que le club accepte de se séparer de lui à l’intersaison. Bien sûr, notre discours pourrait paraître bien critique si toutefois le joueur devait rester au PSG, mais honnêtement, nous n’y croyons même plus. Sessegnon n’a jamais rendu au club ou aux supporters l’amour que ceux-ci étaient prêts à lui donner… Qu’il s’en aille ! Il veut évoluer en Premier League, qu’il y aille. On verra bien si face à une concurrence aussi relevée et contre des joueurs de la trempe de Terry, Bale, Gallas, Vidic, pour ne citer qu’eux, Sessegnon arrive à faire mieux qu’au PSG. Ce qui pourrait bien être le cas d’ailleurs, car il ne sera pas difficile pour lui de faire mieux qu’au PSG. Pour un joueur de ce niveau – à moins que nous l’ayons tous surcôté – ses statistiques à Paris frôlent le ridicule. 8 buts et 10 passes décisives en 67 matchs de ligue 1 et deux saisons et demies. Même si on ne peut pas tout comparer, Nenê a lui déjà 13 buts et 2 passes en L1 à son actif en… 18 matchs. Les chiffres parlent d’eux-mêmes.

    Malgré les déclarations, il devrait partir
    Quid des réactions de Kombouaré et Leproux qui répètent à tue-tête qu’il n’y aura pas de départ cet hiver. Et s’il s’agissait d’une stratégie pour faire grimper les enchères pour un joueur dont ils savent pertinemment que l’avenir au PSG s’inscrit en pointillés. C’est une possibilité. En tout cas, une chose est sûre, le Béninois ne souhaite plus jouer pour le PSG car il considère avoir tout donné et répète à plusieurs reprises que c’est impossible.
    Sessegnon a fait une croix sur le PSG, la suite paraît donc inéluctable. Car si le joueur avait 32 ans et ne pouvait plus attirer grand monde, on commencerait à s’inquiéter et à redouter un nouveau cas Rothen ou Kezman. Mais le joueur est suivi par au moins un quart des clubs de Premier League. Il n’y a donc plus trop d’espoirs de voir rejouer Sessegnon sous le maillot parisien. Que le joueur ait raison ou non quant aux propos de l’entraîneur, ou bien Sessegnon est un menteur, ou bien Kombouaré est en effet allé trop loin. Quoi qu’il en soit, il ne pourra rejouer sans de sérieuses excuses de la part de l’un ou l’autre, ce à quoi personne ne croit.

    Saura-t-on un jour la vérité ? Certainement. Mais le mois de janvier devrait sonner la fin de l’aventure parisienne pour le numéro 10 Stéphane Sessegnon. Fait anecdotique, le maillot floqué du numéro 10 du PSG pourrait être à nouveau libre en janvier, ce qui pourrait être un attrait supplémentaire pour les joueurs auxquels le PSG s’interesse (Gameiro, Legear, Payet, Kakuta…).

    Réagissez à ce sujet sur le forum

    By
    @
    OTER ?>