Archives

Sochaux 3-1 PSG : Et de 3 !

Publie le 29/08/2010 a 22:14



  • Mené 3-0 à la mi-temps au stade Bonal, le PSG n’a pu que s’incliner face à des Sochaliens au réalisme implacable. Déjà défaits le week-end dernier face à Bordeaux (1-2) et ce jeudi face au Maccabi Tel-Aviv (4-3), les Parisiens encaissent une nouvelle défaite cuisante et dégringolent au classement. 

     Après s’être qualifié malgré sa défaite en Israël en barrages retour de l’Europa Ligue, le Paris Saint-Germain espérait profiter de ce déplacement pour renouer avec la victoire en championnat et se rassurer chez un candidat à la lutte pour le maintien qui réussit plutôt bien au PSG à l’image de la victoire (4-1) obtenue la saison dernière. Bien installés dans la moitié de terrain adverse en début de match, les hommes d’Antoine Kombouaré ont donc frappés les premiers par l’intermédiaire de Giuly, d’une magnifique volée du droit repoussée par Dreyer (9ème), et d’Hoarau, bien servi par Bodmer (13ème). 

    Oui mais voilà, il n’a (encore) suffit que d’un petit grain de sable pour enrailler la mécanique parisienne malgré une possession de balle de près de 60 % au quart d’heure de jeu. Un grain de sable…ou plutôt trois. Maïga, tout d’abord, à l’affut d’un ballon mal capté par Coupet sur une frappe presque anodine de Maurice-Belay (1-0, 14ème). Ideye, ensuite, après un crochet trop facile sur Sakho et une frappe dans un angle impossible (2-0, 20ème). Et enfin Perquis, qui n’a même pas eu besoin de sauter pour mettre sa tête au fond des filets (3-0, 46ème).

    Clément et Paris voient rouge

    Juste après le retour des vestiaires, Paris avait pourtant eu la bonne idée de réduire le score par Hoarau d’une magnifique frappe instinctive du gauche (3-1, 49ème). Mais sous les «Olé» d’un stade Bonal visiblement enchanté de se payer le scalp d’une grosse cylindrée, les Parisiens n’ont pu que constater les dégâts. Luyindula en pivot (85ème) et Bodmer (94ème), d’une tête sous la barre bien claqué par Dreyer, ont bien tenté de revenir à 3-2 mais il était déjà trop tard. Jérémy Clément, lui, a bien tenté d’arrêter les vifs attaquants sochaliens mais sa semelle (involontaire ?) sur Maïga a contraint l’arbitre à sortir le carton rouge (88ème).

    Même privés de leur entraîneur Francis Gillot, expulsé dès la 6ème minute de jeu pour une altercation avec le quatrième arbitre, les Sochaliens ont donc réussi à battre un Paris Saint-Germain qui semble avoir la faculté de faire se sublimer chacun de ses adversaires sans pouvoir répondre à cet excès d’orgueil. Si l’arrivée d’un défenseur ne résoudra pas tout, les dirigeants parisiens seraient bien avisés, eux, de répondre à la demande d’Antoine Kombouaré pour endiguer cette moyenne de 3 buts encaissés par match…

    Publie le 29/08/2010 a 22:14

    Sochaux 3-1 PSG : Et de 3 !

    Mené 3-0 à la mi-temps au stade Bonal, le PSG n’a pu que s’incliner face à des Sochaliens au réalisme implacable. Déjà défaits le week-end dernier face à Bordeaux (1-2) et ce jeudi face au Maccabi Tel-Aviv (4-3), les Parisiens encaissent une nouvelle défaite cuisante et dégringolent au classement. 

     Après s’être qualifié malgré sa défaite en Israël en barrages retour de l’Europa Ligue, le Paris Saint-Germain espérait profiter de ce déplacement pour renouer avec la victoire en championnat et se rassurer chez un candidat à la lutte pour le maintien qui réussit plutôt bien au PSG à l’image de la victoire (4-1) obtenue la saison dernière. Bien installés dans la moitié de terrain adverse en début de match, les hommes d’Antoine Kombouaré ont donc frappés les premiers par l’intermédiaire de Giuly, d’une magnifique volée du droit repoussée par Dreyer (9ème), et d’Hoarau, bien servi par Bodmer (13ème). 

    Oui mais voilà, il n’a (encore) suffit que d’un petit grain de sable pour enrailler la mécanique parisienne malgré une possession de balle de près de 60 % au quart d’heure de jeu. Un grain de sable…ou plutôt trois. Maïga, tout d’abord, à l’affut d’un ballon mal capté par Coupet sur une frappe presque anodine de Maurice-Belay (1-0, 14ème). Ideye, ensuite, après un crochet trop facile sur Sakho et une frappe dans un angle impossible (2-0, 20ème). Et enfin Perquis, qui n’a même pas eu besoin de sauter pour mettre sa tête au fond des filets (3-0, 46ème).

    Clément et Paris voient rouge

    Juste après le retour des vestiaires, Paris avait pourtant eu la bonne idée de réduire le score par Hoarau d’une magnifique frappe instinctive du gauche (3-1, 49ème). Mais sous les «Olé» d’un stade Bonal visiblement enchanté de se payer le scalp d’une grosse cylindrée, les Parisiens n’ont pu que constater les dégâts. Luyindula en pivot (85ème) et Bodmer (94ème), d’une tête sous la barre bien claqué par Dreyer, ont bien tenté de revenir à 3-2 mais il était déjà trop tard. Jérémy Clément, lui, a bien tenté d’arrêter les vifs attaquants sochaliens mais sa semelle (involontaire ?) sur Maïga a contraint l’arbitre à sortir le carton rouge (88ème).

    Même privés de leur entraîneur Francis Gillot, expulsé dès la 6ème minute de jeu pour une altercation avec le quatrième arbitre, les Sochaliens ont donc réussi à battre un Paris Saint-Germain qui semble avoir la faculté de faire se sublimer chacun de ses adversaires sans pouvoir répondre à cet excès d’orgueil. Si l’arrivée d’un défenseur ne résoudra pas tout, les dirigeants parisiens seraient bien avisés, eux, de répondre à la demande d’Antoine Kombouaré pour endiguer cette moyenne de 3 buts encaissés par match…




  • Tags de l'article : , , , , , , , ,
    Articles lies a ce sujet
    Espace communautaire

    Comments are closed.

    Dernieres news

    Suivez-nous sur les reseaux



    Live football scores . Current table, fixtures & results.

    L'actualité européenne

    Ancelotti La Ligue des Champions sera plus difficile, notamment avec Neymar au PSG

    Ancelotti : « La LDC sera plus difficile », notamment avec Neymar au PSG

    Adversaires

    Carlo Ancelotti, ancien entraîneur du Paris Saint-Germain aujourd’hui au Bayern Munich, a été interrogé en conférence ...

    Les dernières activités

    Fermer
    Activité récente
    NicolasBa mis à jour un post"Guingamp/PSG - Sorbon "Paris est très fort. Mais cela sert à apprendre""
    3 days ago
    Cassandra Pa mis à jour un post"Ancelotti "Ils étaient déjà forts, ils sont désormais très forts. Neymar est phénoménal""
    9 days ago

    Actualité Féminine

    Féminines - Lair "Paris c’est le seul club en France qui peut gagner la Coupe d’Europe chez les filles et les garçons"

    Féminines – Lair « Paris c’est le seul club en France qui peut gagner la Coupe d’Europe chez les filles et les garçons »

    Actu Féminin

    Patrice Lair, entraîneur de 56 ans de l’équipe féminine du Paris Saint-Germain, s’est confié auprès de Ouest ...

    Vidéos PSG

    Sochaux 3-1 PSG : Et de 3 !

    <Archives

    Mené 3-0 à la mi-temps au stade Bonal, le PSG n’a pu que s’incliner face à des Sochaliens au réalisme implacable. Déjà défaits le week-end dernier face à Bordeaux (1-2) et ce jeudi face au Maccabi Tel-Aviv (4-3), les Parisiens encaissent une nouvelle défaite cuisante et dégringolent au classement. 

     Après s’être qualifié malgré sa défaite en Israël en barrages retour de l’Europa Ligue, le Paris Saint-Germain espérait profiter de ce déplacement pour renouer avec la victoire en championnat et se rassurer chez un candidat à la lutte pour le maintien qui réussit plutôt bien au PSG à l’image de la victoire (4-1) obtenue la saison dernière. Bien installés dans la moitié de terrain adverse en début de match, les hommes d’Antoine Kombouaré ont donc frappés les premiers par l’intermédiaire de Giuly, d’une magnifique volée du droit repoussée par Dreyer (9ème), et d’Hoarau, bien servi par Bodmer (13ème). 

    Oui mais voilà, il n’a (encore) suffit que d’un petit grain de sable pour enrailler la mécanique parisienne malgré une possession de balle de près de 60 % au quart d’heure de jeu. Un grain de sable…ou plutôt trois. Maïga, tout d’abord, à l’affut d’un ballon mal capté par Coupet sur une frappe presque anodine de Maurice-Belay (1-0, 14ème). Ideye, ensuite, après un crochet trop facile sur Sakho et une frappe dans un angle impossible (2-0, 20ème). Et enfin Perquis, qui n’a même pas eu besoin de sauter pour mettre sa tête au fond des filets (3-0, 46ème).

    Clément et Paris voient rouge

    Juste après le retour des vestiaires, Paris avait pourtant eu la bonne idée de réduire le score par Hoarau d’une magnifique frappe instinctive du gauche (3-1, 49ème). Mais sous les «Olé» d’un stade Bonal visiblement enchanté de se payer le scalp d’une grosse cylindrée, les Parisiens n’ont pu que constater les dégâts. Luyindula en pivot (85ème) et Bodmer (94ème), d’une tête sous la barre bien claqué par Dreyer, ont bien tenté de revenir à 3-2 mais il était déjà trop tard. Jérémy Clément, lui, a bien tenté d’arrêter les vifs attaquants sochaliens mais sa semelle (involontaire ?) sur Maïga a contraint l’arbitre à sortir le carton rouge (88ème).

    Même privés de leur entraîneur Francis Gillot, expulsé dès la 6ème minute de jeu pour une altercation avec le quatrième arbitre, les Sochaliens ont donc réussi à battre un Paris Saint-Germain qui semble avoir la faculté de faire se sublimer chacun de ses adversaires sans pouvoir répondre à cet excès d’orgueil. Si l’arrivée d’un défenseur ne résoudra pas tout, les dirigeants parisiens seraient bien avisés, eux, de répondre à la demande d’Antoine Kombouaré pour endiguer cette moyenne de 3 buts encaissés par match…

    By
    @
    OTER ?>