Archives

Sportif: Qui gère les échecs?

Publie le 02/09/2010 a 12:38



  • Il parait que l'arrivée de Tiéné va améliorer le collectif. Peut-être…En tout cas Kombouaré le décrit déjà comme un "guerrier", certaines mauvaises langues prétendent qu'il aurait mieux fallut un footballeur. Marco Simone dans ses doutes émis à la presse partage à mots masqués ce bon mot:"Ici, les dirigeants sont intouchables. Même si tu es mauvais, tu restes. Après, il ne faut pas s’étonner que l’équipe joue mal : elle n’a pas de bon modèle en face d’elle." ou encore "J’ai vu le président Leproux critiquer ses joueurs dimanche. C’est bien, mais les dirigeants parisiens seraient plus crédibles s’ils se regardaient dans une glace."
    L'ancien attaquant est bien sévère avec les dirigeants, il semblerait qu'il oublie cette formidable mise en place et réussite du lynx, la mascotte du PSG. En vérité PSGteam, depuis de nombreux mois, souligne ce même terrible constat. Et voilà qu'après certains supporteurs et rédacteurs, c'est au tour d'une ancienne gloire de prendre la perche médiatique pour constater (enfin) le mépris des dirigeants pour leur fonction. Pour aller plus loin, aucun membre dirigeant (hormis certains virés prématurément) n'a jusqu'à lors fait par d'un projet concret avec des lignes directrices lisibles cohérentes. Aucun n'a fixé d'étapes à courtes, moyennes et longues termes. Aucun n'a publié (ou simplement pris le temps de faire) de bilan échéancier sportif ou administratif. Il va de soit que le staff est inclus dans les dirigeants.

    Il est dure aujourd'hui de parler de l'entraîneur, sans évoquer ceux qui le maintiennent en place. Forcement et objectivement Kombouaré n'est pas exempt de tout reproche dans la situation sportive du club. Ce dernier a beau accuser ses joueurs ou réaliser un tour de prestidigitation verbale digne de la ligue des champions "je ne me pose pas cette (confiance du groupe) question après quatre journées", les observateurs sont septiques. Si le "coach de papier" se permet de tels fantaisies, c'est parce que la rédaction de PSGteam n'est pas convié à ses conférences de presse. L'entraineur doit avoir trop peur d'une reprise de volé réussie! Parce qu'en regardant de plus près, Kombouaré et le groupe de joueurs n'en sont pas à leur 4ème journée, mais à leur 42ème journée de championnat (auquel il faut ajouter les matchs de coupes). L'effectif n'a pour ainsi dire pas changé depuis l'arrivée du Kanak et pourtant…Et pourtant il serait si facile d'apporter de l'eau au moulin des doutes en évoquant les cas de " (ses) trois recrues":  Jallet, Erding et Coupet. Excellents à leur arrivée respective (de l'avis général Jallet et Erding étaient à un niveau de jeu international), les deux joueurs de champs sont transparents depuis le début de la saison. Face à une telle évidence comment se fait-il que "le coach de papier" ne rende des comptes ni à  sa direction, ni aux supporteurs ? Mais en est-il seulement capable d'analyser?

    Outre les capacité de l'intéressé, c'est probablement Alain Roche comme Robin Leproux qui ne souhaitent pas être ennuyés avec ce type de détails qu'ils jugent probablement de l'unique (in)compétence de "casque d'or". Comment un président (faute d'un réel directeur sportif) peut-il se passer de debriefing? Tout travailleur et pour les plus jeunes lecteurs: tout professeur doit rendre des comptes à sa hiérarchie et sa hiérarchie les exiger.  En terme clair: dire pourquoi et comment telle chose fût bonne et l'autre fût moyenne ou desastreuse. Pourquoi au PSG les entraineurs sont-ils au dessus des pouvoirs? Pourquoi a-t-on cette impression que les entraineurs ont plus de pouvoir que leur président? En suivant ce même raisonnement: comment un professeur ou un contremaitre pourrait-il conserver son poste d'année en année en rejetant leurs fautes sur des cancres en séries ou des ouvriers incapable? Il est évident qu'aucun patron ou recteur d'academie n'accepterait de tel argument. Alors pourquoi la masquotte du club ne serait-elle pas les couleuvres ?

    Méfiance à l'indigestion…En attendant restez connecté sur PSGteam!

    Publie le 02/09/2010 a 12:38

    Sportif: Qui gère les échecs?

    Il parait que l'arrivée de Tiéné va améliorer le collectif. Peut-être…En tout cas Kombouaré le décrit déjà comme un "guerrier", certaines mauvaises langues prétendent qu'il aurait mieux fallut un footballeur. Marco Simone dans ses doutes émis à la presse partage à mots masqués ce bon mot:"Ici, les dirigeants sont intouchables. Même si tu es mauvais, tu restes. Après, il ne faut pas s’étonner que l’équipe joue mal : elle n’a pas de bon modèle en face d’elle." ou encore "J’ai vu le président Leproux critiquer ses joueurs dimanche. C’est bien, mais les dirigeants parisiens seraient plus crédibles s’ils se regardaient dans une glace."
    L'ancien attaquant est bien sévère avec les dirigeants, il semblerait qu'il oublie cette formidable mise en place et réussite du lynx, la mascotte du PSG. En vérité PSGteam, depuis de nombreux mois, souligne ce même terrible constat. Et voilà qu'après certains supporteurs et rédacteurs, c'est au tour d'une ancienne gloire de prendre la perche médiatique pour constater (enfin) le mépris des dirigeants pour leur fonction. Pour aller plus loin, aucun membre dirigeant (hormis certains virés prématurément) n'a jusqu'à lors fait par d'un projet concret avec des lignes directrices lisibles cohérentes. Aucun n'a fixé d'étapes à courtes, moyennes et longues termes. Aucun n'a publié (ou simplement pris le temps de faire) de bilan échéancier sportif ou administratif. Il va de soit que le staff est inclus dans les dirigeants.

    Il est dure aujourd'hui de parler de l'entraîneur, sans évoquer ceux qui le maintiennent en place. Forcement et objectivement Kombouaré n'est pas exempt de tout reproche dans la situation sportive du club. Ce dernier a beau accuser ses joueurs ou réaliser un tour de prestidigitation verbale digne de la ligue des champions "je ne me pose pas cette (confiance du groupe) question après quatre journées", les observateurs sont septiques. Si le "coach de papier" se permet de tels fantaisies, c'est parce que la rédaction de PSGteam n'est pas convié à ses conférences de presse. L'entraineur doit avoir trop peur d'une reprise de volé réussie! Parce qu'en regardant de plus près, Kombouaré et le groupe de joueurs n'en sont pas à leur 4ème journée, mais à leur 42ème journée de championnat (auquel il faut ajouter les matchs de coupes). L'effectif n'a pour ainsi dire pas changé depuis l'arrivée du Kanak et pourtant…Et pourtant il serait si facile d'apporter de l'eau au moulin des doutes en évoquant les cas de " (ses) trois recrues":  Jallet, Erding et Coupet. Excellents à leur arrivée respective (de l'avis général Jallet et Erding étaient à un niveau de jeu international), les deux joueurs de champs sont transparents depuis le début de la saison. Face à une telle évidence comment se fait-il que "le coach de papier" ne rende des comptes ni à  sa direction, ni aux supporteurs ? Mais en est-il seulement capable d'analyser?

    Outre les capacité de l'intéressé, c'est probablement Alain Roche comme Robin Leproux qui ne souhaitent pas être ennuyés avec ce type de détails qu'ils jugent probablement de l'unique (in)compétence de "casque d'or". Comment un président (faute d'un réel directeur sportif) peut-il se passer de debriefing? Tout travailleur et pour les plus jeunes lecteurs: tout professeur doit rendre des comptes à sa hiérarchie et sa hiérarchie les exiger.  En terme clair: dire pourquoi et comment telle chose fût bonne et l'autre fût moyenne ou desastreuse. Pourquoi au PSG les entraineurs sont-ils au dessus des pouvoirs? Pourquoi a-t-on cette impression que les entraineurs ont plus de pouvoir que leur président? En suivant ce même raisonnement: comment un professeur ou un contremaitre pourrait-il conserver son poste d'année en année en rejetant leurs fautes sur des cancres en séries ou des ouvriers incapable? Il est évident qu'aucun patron ou recteur d'academie n'accepterait de tel argument. Alors pourquoi la masquotte du club ne serait-elle pas les couleuvres ?

    Méfiance à l'indigestion…En attendant restez connecté sur PSGteam!




  • Toute l'actualité du PSG en vidéo
    Tags de l'article : , , , , ,
    Articles lies a ce sujet
    Espace communautaire

    Comments are closed.

    Dernieres news

    Suivez-nous sur les reseaux



    L'actualité européenne

    LDC - Govou le PSG peut être très fort au printemps en Ligue des champions

    LDC – Govou « le PSG peut être très fort au printemps en Ligue des champions »

    LDC

    Depuis hier soir, on connait les premiers et deuxièmes de groupe en Ligue des Champions. Les ...

    Les dernières activités

    Fermer
    Activité récente
    Flavien Casinia publié un new post."Mercato - Lucas Alario, cible du PSG selon RMC"
    8 hours ago
    Flavien Casinia publié un new post."Dugarry: Ben Arfa "Comment on peut avoir aussi peu d’intelligence footballistique ?""
    8 hours ago

    Actualité Féminine

    Féminines – Boquete "Je veux aider au projet qui consiste à devenir la plus grande équipe d’Europe"

    Féminines – Boquete « Je veux aider au projet qui consiste à devenir la plus grande équipe d’Europe »

    Actu Féminin

    Dans une interview accordée à EFE, Veronica Boquete, milieu de terrain offensif de 29 ans du ...

    Vidéos PSG

    Sportif: Qui gère les échecs?

    <Archives

    Il parait que l'arrivée de Tiéné va améliorer le collectif. Peut-être…En tout cas Kombouaré le décrit déjà comme un "guerrier", certaines mauvaises langues prétendent qu'il aurait mieux fallut un footballeur. Marco Simone dans ses doutes émis à la presse partage à mots masqués ce bon mot:"Ici, les dirigeants sont intouchables. Même si tu es mauvais, tu restes. Après, il ne faut pas s’étonner que l’équipe joue mal : elle n’a pas de bon modèle en face d’elle." ou encore "J’ai vu le président Leproux critiquer ses joueurs dimanche. C’est bien, mais les dirigeants parisiens seraient plus crédibles s’ils se regardaient dans une glace."
    L'ancien attaquant est bien sévère avec les dirigeants, il semblerait qu'il oublie cette formidable mise en place et réussite du lynx, la mascotte du PSG. En vérité PSGteam, depuis de nombreux mois, souligne ce même terrible constat. Et voilà qu'après certains supporteurs et rédacteurs, c'est au tour d'une ancienne gloire de prendre la perche médiatique pour constater (enfin) le mépris des dirigeants pour leur fonction. Pour aller plus loin, aucun membre dirigeant (hormis certains virés prématurément) n'a jusqu'à lors fait par d'un projet concret avec des lignes directrices lisibles cohérentes. Aucun n'a fixé d'étapes à courtes, moyennes et longues termes. Aucun n'a publié (ou simplement pris le temps de faire) de bilan échéancier sportif ou administratif. Il va de soit que le staff est inclus dans les dirigeants.

    Il est dure aujourd'hui de parler de l'entraîneur, sans évoquer ceux qui le maintiennent en place. Forcement et objectivement Kombouaré n'est pas exempt de tout reproche dans la situation sportive du club. Ce dernier a beau accuser ses joueurs ou réaliser un tour de prestidigitation verbale digne de la ligue des champions "je ne me pose pas cette (confiance du groupe) question après quatre journées", les observateurs sont septiques. Si le "coach de papier" se permet de tels fantaisies, c'est parce que la rédaction de PSGteam n'est pas convié à ses conférences de presse. L'entraineur doit avoir trop peur d'une reprise de volé réussie! Parce qu'en regardant de plus près, Kombouaré et le groupe de joueurs n'en sont pas à leur 4ème journée, mais à leur 42ème journée de championnat (auquel il faut ajouter les matchs de coupes). L'effectif n'a pour ainsi dire pas changé depuis l'arrivée du Kanak et pourtant…Et pourtant il serait si facile d'apporter de l'eau au moulin des doutes en évoquant les cas de " (ses) trois recrues":  Jallet, Erding et Coupet. Excellents à leur arrivée respective (de l'avis général Jallet et Erding étaient à un niveau de jeu international), les deux joueurs de champs sont transparents depuis le début de la saison. Face à une telle évidence comment se fait-il que "le coach de papier" ne rende des comptes ni à  sa direction, ni aux supporteurs ? Mais en est-il seulement capable d'analyser?

    Outre les capacité de l'intéressé, c'est probablement Alain Roche comme Robin Leproux qui ne souhaitent pas être ennuyés avec ce type de détails qu'ils jugent probablement de l'unique (in)compétence de "casque d'or". Comment un président (faute d'un réel directeur sportif) peut-il se passer de debriefing? Tout travailleur et pour les plus jeunes lecteurs: tout professeur doit rendre des comptes à sa hiérarchie et sa hiérarchie les exiger.  En terme clair: dire pourquoi et comment telle chose fût bonne et l'autre fût moyenne ou desastreuse. Pourquoi au PSG les entraineurs sont-ils au dessus des pouvoirs? Pourquoi a-t-on cette impression que les entraineurs ont plus de pouvoir que leur président? En suivant ce même raisonnement: comment un professeur ou un contremaitre pourrait-il conserver son poste d'année en année en rejetant leurs fautes sur des cancres en séries ou des ouvriers incapable? Il est évident qu'aucun patron ou recteur d'academie n'accepterait de tel argument. Alors pourquoi la masquotte du club ne serait-elle pas les couleuvres ?

    Méfiance à l'indigestion…En attendant restez connecté sur PSGteam!

    By
    @
    OTER ?>