Archives

VA-PSG : La réponse de Jallet à Blanc

Publie le 10/11/2010 a 21:21



  • Non retenu par le sélectionneur national pour le match amical face à l’Angleterre malgré ses bonnes prestations avec le PSG depuis le début de la saison, Christophe Jallet a encore fait étalage de tout son talent (un but et une passe décisive), mais au poste d’ailier droit cette fois. De quoi faire regretter son choix à Laurent Blanc…Récapitulatif des performances individuelles de ce VAFC-PSG.

     Coupet : Battu dès la 4e minute sur cette frappe contrée, il a dévié du bout des doigts la frappe de Loriot sur son poteau à la 37e avant de sortir une parade main opposée sur une nouvelle frappe de Loriot à la 41e. Rien à dire.

    Cearà : Un match discret dans l’ensemble, où il s’est surtout distingué par ses longues touches, quelques bons centres et un mauvais tacle à la 14e.

    Camara : Après avoir perdu bêtement la balle, il a contré la frappe de Dossevi dans son propre camp en voulant rattraper son erreur (4e). Mais il a fait mieux. En égalisant de la tête à la 9e, il a relancé toute son équipe. Ses deux dégagements dévissés (33e, 68e) ne devraient cependant pas trop faire douter Antoine Kombouaré.

    Armand : Averti à la 75e pour une faute imaginaire, il avait jusque-là été bon dans l’anticipation (26e, 63e, 80e) et la lecture du jeu malgré un peu de précipitation.

    Tiéné : De retour à Nungesser, il s’est fait sifflé par quelques supporters nordistes visiblement rancuniers et a alterné le bon (18e, 59e) et le moins bon (22e, 30e). Et si ses dégagements permettent d’éloigner le danger, ils gâchent considérablement sa relance. Averti à la 5e minute.

    Makélélé : Pas ménagé ce mercredi soir en prévision du match à Lorient dimanche, le capitaine parisien a vécu une fin d’après-midi difficile, entre pertes de balle et problèmes dans la relance. Décisif tout de même sur la récupération qui amène le troisième but parisien (51e).

    Chantôme : Présent aux abords de la surface et dans les duels aériens, Clément Chantôme a encore été très bon dans la conservation du ballon et l’orientation du jeu. Remplacé par Clément (66e) en prévision du déplacement à Lorient.

    Jallet : Monté d’un cran pour laisser le couloir droit de la défense à Cearà, l’ancien Lorientais a été au four et au moulin. Un bon retour (15e), un bon centre (32e), une bonne frappe (74e), une passe décisive (9e) et un but (27e) avant d’être remplacé par Makonda (81e).

    Sessègnon : Si Jallet a une nouvelle fois convaincu à un poste qui n’était plus le sien, ce n’est pas le cas du Béninois. Une nouvelle fois, Sessègnon a constamment été en difficulté face à Mater, aussi bien offensivement que défensivement. Malgré sa passe décisive à la 51e, il a été beaucoup trop maladroit (12e, 48e, 77e). Doit très vite se remettre en question.

    Luyindula : Contrairement à certaines de ses dernières sorties, l’ancien Lyonnais a été particulièrement tranchant face à VA. Ses décrochages ont été ponctués par une belle conservation de balle et il a fait preuve de beaucoup de sang froid pour tripler la mise (51e).

    Hoarau : Face au mètre 95 de Baldé, il n’a pas vraiment eu son mot à dire. Trop court à la 18e, trop lent à la 26e, trop personnel à la 63e, ça fait beaucoup même si son aide a été précieuse derrière. Remplacé par Erding à la 76e.

    Publie le 10/11/2010 a 21:21

    VA-PSG : La réponse de Jallet à Blanc

    Non retenu par le sélectionneur national pour le match amical face à l’Angleterre malgré ses bonnes prestations avec le PSG depuis le début de la saison, Christophe Jallet a encore fait étalage de tout son talent (un but et une passe décisive), mais au poste d’ailier droit cette fois. De quoi faire regretter son choix à Laurent Blanc…Récapitulatif des performances individuelles de ce VAFC-PSG.

     Coupet : Battu dès la 4e minute sur cette frappe contrée, il a dévié du bout des doigts la frappe de Loriot sur son poteau à la 37e avant de sortir une parade main opposée sur une nouvelle frappe de Loriot à la 41e. Rien à dire.

    Cearà : Un match discret dans l’ensemble, où il s’est surtout distingué par ses longues touches, quelques bons centres et un mauvais tacle à la 14e.

    Camara : Après avoir perdu bêtement la balle, il a contré la frappe de Dossevi dans son propre camp en voulant rattraper son erreur (4e). Mais il a fait mieux. En égalisant de la tête à la 9e, il a relancé toute son équipe. Ses deux dégagements dévissés (33e, 68e) ne devraient cependant pas trop faire douter Antoine Kombouaré.

    Armand : Averti à la 75e pour une faute imaginaire, il avait jusque-là été bon dans l’anticipation (26e, 63e, 80e) et la lecture du jeu malgré un peu de précipitation.

    Tiéné : De retour à Nungesser, il s’est fait sifflé par quelques supporters nordistes visiblement rancuniers et a alterné le bon (18e, 59e) et le moins bon (22e, 30e). Et si ses dégagements permettent d’éloigner le danger, ils gâchent considérablement sa relance. Averti à la 5e minute.

    Makélélé : Pas ménagé ce mercredi soir en prévision du match à Lorient dimanche, le capitaine parisien a vécu une fin d’après-midi difficile, entre pertes de balle et problèmes dans la relance. Décisif tout de même sur la récupération qui amène le troisième but parisien (51e).

    Chantôme : Présent aux abords de la surface et dans les duels aériens, Clément Chantôme a encore été très bon dans la conservation du ballon et l’orientation du jeu. Remplacé par Clément (66e) en prévision du déplacement à Lorient.

    Jallet : Monté d’un cran pour laisser le couloir droit de la défense à Cearà, l’ancien Lorientais a été au four et au moulin. Un bon retour (15e), un bon centre (32e), une bonne frappe (74e), une passe décisive (9e) et un but (27e) avant d’être remplacé par Makonda (81e).

    Sessègnon : Si Jallet a une nouvelle fois convaincu à un poste qui n’était plus le sien, ce n’est pas le cas du Béninois. Une nouvelle fois, Sessègnon a constamment été en difficulté face à Mater, aussi bien offensivement que défensivement. Malgré sa passe décisive à la 51e, il a été beaucoup trop maladroit (12e, 48e, 77e). Doit très vite se remettre en question.

    Luyindula : Contrairement à certaines de ses dernières sorties, l’ancien Lyonnais a été particulièrement tranchant face à VA. Ses décrochages ont été ponctués par une belle conservation de balle et il a fait preuve de beaucoup de sang froid pour tripler la mise (51e).

    Hoarau : Face au mètre 95 de Baldé, il n’a pas vraiment eu son mot à dire. Trop court à la 18e, trop lent à la 26e, trop personnel à la 63e, ça fait beaucoup même si son aide a été précieuse derrière. Remplacé par Erding à la 76e.




  • Tags de l'article : , , , , , , , , , ,
    Articles lies a ce sujet
    Espace communautaire

    Comments are closed.

    Dernieres news

    Suivez-nous sur les reseaux



    Live football scores . Current table, fixtures & results.

    L'actualité européenne

    LDC - Sergio Busquets sort sur une ciivère lors de Eibar/Barcelone

    LDC – Sergio Busquets sort sur une civère lors de Eibar/Barcelone

    Adversaires

    Titulaire pour le déplacement sur la pelouse d’Eibar, le milieu de terrain du Fc Barcelone de ...

    Les dernières activités

    Fermer
    Activité récente
    Coralie Owczaruka mis à jour un post"FC Nantes/PSG - "Draxler, juste un coup" selon Unai Emery"
    1 day ago
    Coralie Owczaruka mis à jour un post"FC Nantes/PSG - "Draxler, juste un coup" selon Unai Emery"
    1 day ago

    Actualité Féminine

    Féminines - Lair Il va falloir continuer à y croire et réagir

    Féminines – Lair « Il va falloir continuer à y croire et réagir »

    Actu Féminin

    Ce weekend, l’équipe féminine du Paris Saint-Germain a concédé sa première défaite en championnat en s’inclinant ...

    Vidéos PSG

    VA-PSG : La réponse de Jallet à Blanc

    <Archives

    Non retenu par le sélectionneur national pour le match amical face à l’Angleterre malgré ses bonnes prestations avec le PSG depuis le début de la saison, Christophe Jallet a encore fait étalage de tout son talent (un but et une passe décisive), mais au poste d’ailier droit cette fois. De quoi faire regretter son choix à Laurent Blanc…Récapitulatif des performances individuelles de ce VAFC-PSG.

     Coupet : Battu dès la 4e minute sur cette frappe contrée, il a dévié du bout des doigts la frappe de Loriot sur son poteau à la 37e avant de sortir une parade main opposée sur une nouvelle frappe de Loriot à la 41e. Rien à dire.

    Cearà : Un match discret dans l’ensemble, où il s’est surtout distingué par ses longues touches, quelques bons centres et un mauvais tacle à la 14e.

    Camara : Après avoir perdu bêtement la balle, il a contré la frappe de Dossevi dans son propre camp en voulant rattraper son erreur (4e). Mais il a fait mieux. En égalisant de la tête à la 9e, il a relancé toute son équipe. Ses deux dégagements dévissés (33e, 68e) ne devraient cependant pas trop faire douter Antoine Kombouaré.

    Armand : Averti à la 75e pour une faute imaginaire, il avait jusque-là été bon dans l’anticipation (26e, 63e, 80e) et la lecture du jeu malgré un peu de précipitation.

    Tiéné : De retour à Nungesser, il s’est fait sifflé par quelques supporters nordistes visiblement rancuniers et a alterné le bon (18e, 59e) et le moins bon (22e, 30e). Et si ses dégagements permettent d’éloigner le danger, ils gâchent considérablement sa relance. Averti à la 5e minute.

    Makélélé : Pas ménagé ce mercredi soir en prévision du match à Lorient dimanche, le capitaine parisien a vécu une fin d’après-midi difficile, entre pertes de balle et problèmes dans la relance. Décisif tout de même sur la récupération qui amène le troisième but parisien (51e).

    Chantôme : Présent aux abords de la surface et dans les duels aériens, Clément Chantôme a encore été très bon dans la conservation du ballon et l’orientation du jeu. Remplacé par Clément (66e) en prévision du déplacement à Lorient.

    Jallet : Monté d’un cran pour laisser le couloir droit de la défense à Cearà, l’ancien Lorientais a été au four et au moulin. Un bon retour (15e), un bon centre (32e), une bonne frappe (74e), une passe décisive (9e) et un but (27e) avant d’être remplacé par Makonda (81e).

    Sessègnon : Si Jallet a une nouvelle fois convaincu à un poste qui n’était plus le sien, ce n’est pas le cas du Béninois. Une nouvelle fois, Sessègnon a constamment été en difficulté face à Mater, aussi bien offensivement que défensivement. Malgré sa passe décisive à la 51e, il a été beaucoup trop maladroit (12e, 48e, 77e). Doit très vite se remettre en question.

    Luyindula : Contrairement à certaines de ses dernières sorties, l’ancien Lyonnais a été particulièrement tranchant face à VA. Ses décrochages ont été ponctués par une belle conservation de balle et il a fait preuve de beaucoup de sang froid pour tripler la mise (51e).

    Hoarau : Face au mètre 95 de Baldé, il n’a pas vraiment eu son mot à dire. Trop court à la 18e, trop lent à la 26e, trop personnel à la 63e, ça fait beaucoup même si son aide a été précieuse derrière. Remplacé par Erding à la 76e.

    By
    @
    OTER ?>