Mercato

Forlan : Pourquoi veut-il quitter l’Atletico

Publie le 09/06/2011 a 00:08



  • Si 2010 a été une année formidable pour Diego Forlan, (vainqueur de l’Europa League et demi finaliste de la Coupe du monde), 2011 aura été un véritable calvaire. Acclamé par le stade Vicente Calderon pendant de nombreuses saisons, le numéro 7 de la formation des Rouges et Blancs a dû subir les huées de ses propres supporters cette saison.

    La relation avec son entraîneur Quique Sanchez Flores a également commencé à se dégrader et ce dès la fin de la saison 2009-2010. Mais puisque le goleador flambait à cette époque, aucun reproche ne pouvait lui être fait. Durant l’exercice 2010-2011, la donne était différente. Forlan revient épuisé de la Coupe du monde et son statut est désormais tout autre. Il vient en effet d’être désigné meilleur joueur de la compétition et se met dès lors à rêver du Ballon d’or. Cristiano Ronaldo n’a gagné aucun trophée et Messi n’a qu’une Liga à son actif ; point commun des deux joueurs : ils n’ont guère brillé en Afrique du Sud.

    Certains de ses coéquipiers de l’Atletico lui auraient même reproché de n’être que focalisé à cette période par le trophée attribué par France Football. Et ses performances s’en ressentent. Usé physiquement, Forlan n’est plus le même joueur capable par sa grinta et son charisme d’emmener son équipe au sommet d’une compétition. Petit à petit ses partenaires lui font de moins en moins de passes.

    En février dernier, le quotidien espagnol El Pais sort un article dans lequel il révèle le nombre de joueurs qui refusent de passer le ballon au buteur sud américain. Une information relayée par le journal AS qui note également que l’ancien joueur de Villareal touche beaucoup moins de ballon sur le terrain qu’auparavant. Ses coéquipiers l’auraient même surnommé « la blonde ». José Antonio Reyes, attaquant du club, bottera en touche quand un journaliste lui posera cette question.

    Lors d’un match contre le Racing Santander, Diego Costa souvent aligné par Quique Sanchez Flores est blessé. Mais au lieu de faire appel à Forlan, le coach change son système de jeu et place Reyes, un ailier, sur le front de l’attaque. Une décision qui démontre le peu de considération qu’avait son coach à son égard. Entré finalement en jeu à la 57e minute, l’ancien avant centre de Manchester n’a pas fait de miracle comme autrefois. « Ce n’est pas mon travail de critiquer un joueur, c’est le vôtre », a lancé Flores à la fin du match. « Il a joué 35, 40 minutes et vous avez vu ce qu’il a fait »

    Classé finalement cinquième au ballon d’or Fifa, Forlan ne parviendra qu’à mettre huit buts durant l’exercice 2010-2011. Ses victimes : que des petites équipes de Liga tels que Gijon, Majorque ou l’Athletic Bilbao.  Et comme par hasard, son club n’a terminé qu’à la septième place. Ce qui montre à quel point cette équipe a été dépendante du talent de l’Uruguayen ces dernières années.

    Aujourd’hui les Colchoneros ont officialisé l’arrivée de Gregorio Manzano, l’ancien coach de Séville. Pas sûr que cela suffira à convaincre Forlan de rester après l’éprouvante saison qu’il a vécu.

    Publie le 09/06/2011 a 00:08

    Forlan : Pourquoi veut-il quitter l’Atletico

    Si 2010 a été une année formidable pour Diego Forlan, (vainqueur de l’Europa League et demi finaliste de la Coupe du monde), 2011 aura été un véritable calvaire. Acclamé par le stade Vicente Calderon pendant de nombreuses saisons, le numéro 7 de la formation des Rouges et Blancs a dû subir les huées de ses propres supporters cette saison.

    La relation avec son entraîneur Quique Sanchez Flores a également commencé à se dégrader et ce dès la fin de la saison 2009-2010. Mais puisque le goleador flambait à cette époque, aucun reproche ne pouvait lui être fait. Durant l’exercice 2010-2011, la donne était différente. Forlan revient épuisé de la Coupe du monde et son statut est désormais tout autre. Il vient en effet d’être désigné meilleur joueur de la compétition et se met dès lors à rêver du Ballon d’or. Cristiano Ronaldo n’a gagné aucun trophée et Messi n’a qu’une Liga à son actif ; point commun des deux joueurs : ils n’ont guère brillé en Afrique du Sud.

    Certains de ses coéquipiers de l’Atletico lui auraient même reproché de n’être que focalisé à cette période par le trophée attribué par France Football. Et ses performances s’en ressentent. Usé physiquement, Forlan n’est plus le même joueur capable par sa grinta et son charisme d’emmener son équipe au sommet d’une compétition. Petit à petit ses partenaires lui font de moins en moins de passes.

    En février dernier, le quotidien espagnol El Pais sort un article dans lequel il révèle le nombre de joueurs qui refusent de passer le ballon au buteur sud américain. Une information relayée par le journal AS qui note également que l’ancien joueur de Villareal touche beaucoup moins de ballon sur le terrain qu’auparavant. Ses coéquipiers l’auraient même surnommé « la blonde ». José Antonio Reyes, attaquant du club, bottera en touche quand un journaliste lui posera cette question.

    Lors d’un match contre le Racing Santander, Diego Costa souvent aligné par Quique Sanchez Flores est blessé. Mais au lieu de faire appel à Forlan, le coach change son système de jeu et place Reyes, un ailier, sur le front de l’attaque. Une décision qui démontre le peu de considération qu’avait son coach à son égard. Entré finalement en jeu à la 57e minute, l’ancien avant centre de Manchester n’a pas fait de miracle comme autrefois. « Ce n’est pas mon travail de critiquer un joueur, c’est le vôtre », a lancé Flores à la fin du match. « Il a joué 35, 40 minutes et vous avez vu ce qu’il a fait »

    Classé finalement cinquième au ballon d’or Fifa, Forlan ne parviendra qu’à mettre huit buts durant l’exercice 2010-2011. Ses victimes : que des petites équipes de Liga tels que Gijon, Majorque ou l’Athletic Bilbao.  Et comme par hasard, son club n’a terminé qu’à la septième place. Ce qui montre à quel point cette équipe a été dépendante du talent de l’Uruguayen ces dernières années.

    Aujourd’hui les Colchoneros ont officialisé l’arrivée de Gregorio Manzano, l’ancien coach de Séville. Pas sûr que cela suffira à convaincre Forlan de rester après l’éprouvante saison qu’il a vécu.




  • Tags de l'article : , , ,
    Articles lies a ce sujet
    Espace communautaire
    • J-O

      c’est un article intéréssant voila pourquoi il ne jouait plus bien evidemment on ne connaitra pas toute l’histoire mais cela est suffisant pour supposé qu’il était dos au mur dans le club quand on voit ce qu’il a apporter a ce club et d’une saison a l’autre on le critique comme un vulgaire trentenaire …. mais sa ne m’étonne pas des madrilènes 

    Dernieres news

    Suivez-nous sur les reseaux



    Live football scores . Current table, fixtures & results.

    L'actualité européenne

    LDC - Carlo Ancelotti Nous devrons montrer un visage différent à Paris

    LDC – Carlo Ancelotti « Nous devrons montrer un visage différent à Paris »

    Adversaires

    Ce mercredi, le Paris Saint-Germain reçoit le Bayern Munich pour le compte de la 2e journée ...

    Les dernières activités

    Fermer
    Activité récente
    Flavien Casinia publié un new post."Montpellier/PSG: Lucas "C’était un match très difficile, heureusement qu’on n'a pas perdu""
    18 minutes ago
    NicolasBa mis à jour un post"Cavani "Neymar ? Je ne sais pas pourquoi on crée ces histoires...il n'y a aucun problème""
    5 days ago

    Actualité Féminine

    Arnaud Péricard « Les filles sont chez elles à Saint-Germain-en-Laye et on veut qu’elles y restent »

    Actu Féminin

    Volte face temporaire du Paris Saint-Germain qui ne veut plus accueillir les matchs officiels de son ...

    Vidéos PSG

    Forlan : Pourquoi veut-il quitter l’Atletico

    <Mercato

    Si 2010 a été une année formidable pour Diego Forlan, (vainqueur de l’Europa League et demi finaliste de la Coupe du monde), 2011 aura été un véritable calvaire. Acclamé par le stade Vicente Calderon pendant de nombreuses saisons, le numéro 7 de la formation des Rouges et Blancs a dû subir les huées de ses propres supporters cette saison.

    La relation avec son entraîneur Quique Sanchez Flores a également commencé à se dégrader et ce dès la fin de la saison 2009-2010. Mais puisque le goleador flambait à cette époque, aucun reproche ne pouvait lui être fait. Durant l’exercice 2010-2011, la donne était différente. Forlan revient épuisé de la Coupe du monde et son statut est désormais tout autre. Il vient en effet d’être désigné meilleur joueur de la compétition et se met dès lors à rêver du Ballon d’or. Cristiano Ronaldo n’a gagné aucun trophée et Messi n’a qu’une Liga à son actif ; point commun des deux joueurs : ils n’ont guère brillé en Afrique du Sud.

    Certains de ses coéquipiers de l’Atletico lui auraient même reproché de n’être que focalisé à cette période par le trophée attribué par France Football. Et ses performances s’en ressentent. Usé physiquement, Forlan n’est plus le même joueur capable par sa grinta et son charisme d’emmener son équipe au sommet d’une compétition. Petit à petit ses partenaires lui font de moins en moins de passes.

    En février dernier, le quotidien espagnol El Pais sort un article dans lequel il révèle le nombre de joueurs qui refusent de passer le ballon au buteur sud américain. Une information relayée par le journal AS qui note également que l’ancien joueur de Villareal touche beaucoup moins de ballon sur le terrain qu’auparavant. Ses coéquipiers l’auraient même surnommé « la blonde ». José Antonio Reyes, attaquant du club, bottera en touche quand un journaliste lui posera cette question.

    Lors d’un match contre le Racing Santander, Diego Costa souvent aligné par Quique Sanchez Flores est blessé. Mais au lieu de faire appel à Forlan, le coach change son système de jeu et place Reyes, un ailier, sur le front de l’attaque. Une décision qui démontre le peu de considération qu’avait son coach à son égard. Entré finalement en jeu à la 57e minute, l’ancien avant centre de Manchester n’a pas fait de miracle comme autrefois. « Ce n’est pas mon travail de critiquer un joueur, c’est le vôtre », a lancé Flores à la fin du match. « Il a joué 35, 40 minutes et vous avez vu ce qu’il a fait »

    Classé finalement cinquième au ballon d’or Fifa, Forlan ne parviendra qu’à mettre huit buts durant l’exercice 2010-2011. Ses victimes : que des petites équipes de Liga tels que Gijon, Majorque ou l’Athletic Bilbao.  Et comme par hasard, son club n’a terminé qu’à la septième place. Ce qui montre à quel point cette équipe a été dépendante du talent de l’Uruguayen ces dernières années.

    Aujourd’hui les Colchoneros ont officialisé l’arrivée de Gregorio Manzano, l’ancien coach de Séville. Pas sûr que cela suffira à convaincre Forlan de rester après l’éprouvante saison qu’il a vécu.

    By
    @
    OTER ?>