Restez connectés avec nous

Mercato

Gouaillard déconseille au PSG de recruter Dybala

Paulo Dybala est le joueur offensif le plus évoqué dans le viseur du Paris Saint-Germain ces derniers jours. L’attaquant de 25 ans de la Juventus Turin et de l’Argentine pourrait notamment remplacer Neymar (attaquant de 27 ans) si jamais un accord est finalement trouvé dans son cas. Mais il est possible aussi que La Joya soit ciblée même si le Brésilien reste. En tout cas, selon Frédéric Gouaillard, journaliste du Parisien, c’est une mauvaise idée.

« Présenté comme la future star mondiale argentine dans le sillage de Leo Messi quand il évoluait à Palerme (2012-2015), le meneur de jeu ou deuxième attaquant n’a jamais complètement endossé le costume.

S’il a plutôt bien digéré son transfert dans le club turinois, sa dernière saison reste décevante avec seulement 5 passes décisives (peu pour un joueur censé orienter le jeu de son équipe) et 10 buts. Loin du niveau de ses prestations lors de ses trois premières années dans les rangs de la Vieille Dame.

Tout n’est pas parfait avec Dybala.

La Joya a payé une entente technique déficiente avec Cristiano Ronaldo débarqué l’été dernier chez les champions d’Italie. Les deux hommes ne se sont jamais vraiment trouvés sur le terrain, et ce n’est pas une première pour Dybala qui éprouve des difficultés à développer des affinités avec les méga-stars. Il est ainsi borduré en équipe d’Argentine, pour son manque de complémentarité avec Leo Messi et n’a quasiment pas joué lors de la Coupe du monde 2018 (22 minutes) et plus récemment pendant la Copa América 2019.

Qu’en serait-il au PSG avec Kylian Mbappé voire avec Edinson Cavani ? Personne ne sait. Mais débourser autour de 80 millions d’euros pour obtenir la réponse, disons que c’est un peu cher… »

C’est indéniable, la période 2018-2019 n’est pas la meilleure de la carrière de Dybala. Mais c’est un peu léger pour en faire un joueur qui ne pourrait pas être utile à Paris. Il ne s’impose pas avec la sélection Argentine, certes. Sauf que c’est une équipe à la peine ou les choix n’arrêtent pas de surprendre négativement. Quant à la Juventus, on ne peut pas juger un joueur simplement sur une mauvaise entente avec un autre, d’autant plus avec une seule saison ensemble. Sans oublier, comme le souligne le journaliste lui-même, que les saisons précédentes ont été bien plus réjouissantes.

Alors, certes, 80 millions d’euros c’est un gros investissement. Mais cela ressemblerait déjà à un rabais dans le marché d’aujourd’hui pour un joueur du niveau de Dybala. Cela grâce à sa mauvaise entente avec Cristiano Ronaldo et un schéma tactique qui ne lui convient pas forcément. Enfin, il faudrait quel joueur offrirait au moins autant de garantie pour le même prix et qui serait prêt à venir. Il semble difficile de bouder l’Argentin.

Publicités

Vidéos football

 

Articles récents

Autres articles présents dans Mercato