Restez connectés avec nous
Mercato - Atal, le PSG est passé à l'action mais a de grands concurrents selon France Football

Mercato

Mercato – Atal, le PSG est passé à l’action mais a de grands concurrents selon France Football

Youcef Atal, arrière droit de 22 ans de l’OGC Nice et de l’Algérie, a réalisé une superbe saison 2018-2019. De quoi attirer des convoîtises et rumeurs. Il y a peu, France Football avait placé le jeune algérien dans le viseur du Paris Saint-Germain. Le journal sportif insiste ce lundi et assure que Paris est passé à l’action. Mais c’est loin d’être gagné, notamment parce que d’autres clubs sont en course.

« Info France Football : bluffé lors de PSG-Nice il y a quelques semaines, le club parisien est intéressé par les services de Youcef Atal, le latéral algérien des Aiglons. Mais il est loin, très loin, d’être le seul.

(…) La façon dont il a mis le bouillon à Juan Bernat il y a une dizaine de jours (1-1) a estomaqué les Parisiens. Intenable, Atal a frappé les esprits des décideurs du PSG à cette occasions, lesquels ont du coup accéléré sur ce dossier vu leurs besoins à ce poste.

Atal attire les grands prétendants.

Les dirigeants parisiens ont rencontré tout récemment l’entourage de l’international algérien. Paris doit faire vite sur ce dossier car le profil d’Atal, percutant, fiable et en pleine ascension, a de quoi attirer l’œil. L’Atlético pense sérieusement à lui, tout comme plusieurs clubs anglais. Côté italien, il y a aussi l’Inter Milan, mais aussi Naples, lesquels ont, eux aussi, discuté de visu avec le clan Atal. »

Il n’est pas impossible que le PSG s’active bien sur le dossier Atal, afin de préparer une piste pour se renforcer à ce poste. Entre les hésitations de Dani Alves (36 ans) et l’incertitude autour de Thomas Meunier (27 ans), il y aurait du sens à ce que Paris se prépare à recruter à ce poste. L’international algérien a un potentiel intéressant, même s’il doit encore confirmer et grandir.

Mais comme les très bons joueurs sont rares à ce poste, Atal peut faire partie des dossiers étudiés. On reste tout de même prudent face aux rumeurs. Sans oublier que Nice a déjà répété qu’il n’y a aucune intention de le vendre. De quoi avoir un prix qui grimpe si les intérêts des grands évoqués se confirment.

Publicités

Vidéos Football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Mercato