Restez connectés avec nous
Mercato - Le Mundo Deportivo indique que Rabiot cherche à partir, mais sans être plus crédible que d'habitude

Mercato

Mercato – Le Mundo Deportivo indique que Rabiot cherche à partir, mais sans être plus crédible que d’habitude

Alors qu’Adrien Rabiot ne cesse de faire parler de lui en France suite à son refus d’être parmi les suppléants de l’Equipe de France à la Coupe du Monde 2018, le Mundo Deportivo s’intéresse aussi à son cas ce vendredi. Sauf qu’il est ici question d’un départ.

Le journal espagnol commence par affirmer que le joueur formé à Paris n’a pas l’intention de prolonger son contrat qui s’arrête en 2019. Ce qui n’est pas impossible, compte tenu du temps qu’il met à parler d’une nouvelle signature. Le média catalan ajoute que Rabiot pense qu’il aurait plus de chances d’être en Equipe de France s’il était dans un autre club. Là, on se permet d’en douter. Sans qu’il soit impossible que ce soit dans l’esprit du milieu de 23 ans.

On ne peut pas dire que Rabiot restera au PSG, mais le Mundo Deportivo n’apparaît pas comme fiable.

C’est pourquoi, d’après le Mundo Deportivo, son entourage a contacté plusieurs clubs. Notamment en Premier League, sans que les noms des équipes soient précisés. Par contre, le Mundo Deportivo indique clairement qu’il y la Juventus Turin, Naples et le FC Barcelone. Les contacts seraient plus avancés avec le premier club, alors que le second est notamment cité parce qu’il y a le coach Carlo Ancelotti, ancien parisien qui lancé Rabiot en professionnel, qui vient d’y signer. Quant au Barça, il s’agit d’un intérêt de longue date qui est réciproque. Sauf que le Mundo Deportivo surprend en affirmant qu’un transfert est peu crédible. Cela à cause du président parisien Nasser Al-Khelaïfi qui veut garder Rabiot dans son équipe.

On tient à souligner que cela n’empêche pas tout à fait un départ si Rabiot ne veut toujours pas prolonger au PSG. Surtout après sa décevante décision concernant l’Equipe de France.

De toute façon, l’article du Mundo Deportivo perd beaucoup en crédibilité (déjà que le journal catalan n’en a pas beaucoup) sur une faute énorme. En effet, le média espagnol affirme que l’entourage de Rabiot est mené par sa mère et agent, ce qui est vrai, sauf qu’elle est nommée « Silvie » dans l’article. Pourtant, elle s’appelle Véronique Rabiot. De quoi douter du reste des « informations ».

 

Vidéos football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Mercato