Restez connectés avec nous
Mercato - Présentation de Van de Beek, grand talent et travailleurs de l'Ajax dans le viseur du PSG

Autour du PSG

Mercato – Présentation de Van de Beek, grand talent et travailleur de l’Ajax dans le viseur du PSG

La fin de saison approche et les rumeurs autour du mercato s’intensifient donc. Logiquement, le Paris Saint-Germain doit s’activer en coulisse pour préparer la saison prochaine. Donny Van de Beek, milieu de 22 ans de l’Ajax Amsterdam, fait partie des pistes particulièrement évoquée dernièrement. La direction parisienne aurait rencontré les représentants du milieu néerlandais à Doha il y a peu.

Néanmoins, il ne sera pas facile d’attirer l’international néerlandais dans le championnat de France. Le PSG doit faire face à une concurrence rude des autres clubs et les contraintes du Fair-Play Financier.

Van de Beek sera t-il un joueur du Paris Saint-Germain la saison prochaine ? Pourquoi les plus grands clubs veulent se l’arracher ? Zoom sur l’une des révélations du football européen cette saison.

Pur produit de l’école ajacide.

Né le 18 avril 1997 à Nijkerkerveen aux Pays-Bas, Donny Van de Beek commence le football dès le plus jeune âge. Il débute sa jeune carrière de footballeur dans le club de sa ville natale. Comme la plupart des joueurs qui aspirent à devenir joueur professionnel et qui sont prometteurs, il poursuit sa progression dans un centre de formation. En 2008, il intègre alors le club le plus populaire du pays : l’Ajax Amsterdam.

Van de Beek y fait toute sa formation. Le Batave a tout connu avec ce club. Des équipes de jeunes à l’équipe première, il a franchi toutes les étapes pour arriver à l’objectif qu’il s’était fixé en intégrant le centre de formation des Ajacides.

Une montée en puissance.

C’est lors de la saison 2015-2016, à l’âge de 18 ans, que le Néerlandais est entré dans la cour des grands. Le coach de l’époque, Franck de Boer (joueur emblématique de l’Ajax Amsterdam de 1988 à 1998), l’intègre au groupe professionnel. Lors de sa première saison avec l’équipe première, le jeune talent dispute 10 matchs toutes compétitions confondues. Et petit à petit, il s’est fait une place au sein de l’effectif des quadruples champion d’Europe.

Mercato - Van de Beek et David Neres, le PSG propose 100 millions d'euros selon Canal+

Van de Beek n’a pas traîné pour se faire remarquer.

La saison suivante, il devient un joueur important de l’effectif de Peter Bosz. Même s’il n’est pas un titulaire dans l’esprit du coach, Van de Beek participe régulièrement aux matchs. Lors de cet exercice, il joue 32 matchs. Le milieu et ses coéquipiers se hissent jusqu’en finale de la Ligue Europa qu’ils perdent face aux Anglais de Manchester United (il entre en jeu lors de cettefinale).

Mais c’est à partir de la saison 2017-2018 que tout s’est accéléré pour le prodige néerlandais . Suite aux départs du numéro 10 Davy Klaassen à Everton, de Bertrand Traoré à l’Olympique Lyonnais et de la méforme d’Amin Younes, Van de Beek se fait une place dans le 11 de départ d’Erik Ten Hag aux cotés de l’autre crack batave, Frenkie De Jong.

Pour un milieu de terrain, Van de Beek présente des statistiques plutôt satisfaisantes. En 39 matchs jouées, le joueur de 1,81m inscrit 13 buts toutes compétitions confondues et délivre 6 passes décisives. Il devient un titulaire indiscutable et un joueur-clef de l’effectif.

L’éclat aux yeux du monde entier.

S’il a réalisé une saison 2017-2018 de haute volée, « VDB » met la barre encore plus haute cette saison. Le joueur issue du centre de formation des Ajacides réalise une première partie de saison impressionnante au point d’attiser les convoitises de certains clubs européens dès l’hiver, dont le Paris Saint-Germain. Dans l’ombre de Frenkie de Jong ou du capitaine Matthijs de Ligt, Van de Beek répond souvent présent dans les rencontres importantes cette saison. Performant en championnat, mais aussi sur la scène internationale lors de la phase de groupe de la C1, il confirme qu’il est un joueur très fiable.

Auteur de 6 mois de qualité, il était évident que le statut du néerlandais allait évoluer et qu’il allait être plus suivi par les différents observateurs. Mais depuis le mois de février la cote de Donny Van de Beek n’a pas juste grimpé, mais elle a explosé. Le milieu de terrain aligne les prestations de classes mondiales en Ligue des Champions. Van de Beek et ses coéquipiers impressionnent la planète football en pratiquant un football spectaculaire. Le football total des Pays-Bas.

Buteur face à la Juventus en quart de finale puis auteur du but de la victoire lors de la demi-finale aller face à Tottenham, Van de Beek a montré qu’il sait exister dans les grands rendez-vous. Et pas seulement en marquant. Il fournit également beaucoup d’efforts pour aider son équipe défensivement et offensivement. Même s’il moins médiatisé que d’autres.

Quel type de joueur est Van de Beek ?

Un joueur polyvalent –

C’est un joueur qui peut évoluer à tout les postes de l’entrejeu : de numéro 6 à numéro 10 en passant par le rôle de relayeur. Il a un style similaire au Brésilien Ramires ( ex joueur de Chelsea) ou même d’un Bastian Schweinsteiger à ses débuts. C’est un joueur que tous les entraîneurs aimeraient avoir dans leur équipe.

Mercato - Ronald De Boer déconseille fortement à Van de Beek de rallier le PSG

Il a encore impressionné contre Tottenham en LDC.

Van de Beek est un joueur complet. Habile balle au pied, il est capable de faire jouer ses partenaires et de mettre le pied sur le ballon. Outre sa qualité technique, VDB possède des qualités physiques plus que correctes. Fort à la récupération, c’est un joueur qui peut aussi soulager ses coéquipiers par son volume de jeu et ses courses à répétitions.

Des qualités de finisseur –

Le Batave est en plus un redoutable finisseur. Depuis 2 saisons, il tourne à environ 15 buts toutes compétitions confondues. Le numéro 6 néerlandais se projette beaucoup vers l’avant et se retrouve souvent dans les derniers mètres pour conclure les occasions. Depuis le début de saison Van de Beek a inscrit 16 buts toutes compétitions confondues pour 11 passes décisives délivrées.

Une priorité pour le Paris Saint-Germain ?

Le PSG ne doit pas hésiter.

A la peine dans ce secteur de jeu depuis le début de l’année, les Parisiens doivent se renforcer dans l’entrejeu. Et un joueur comme Van de Beek ferait le plus grand bien à l’effectif de Thomas Tuchel. Joueur polyvalent et complet, il pourrait s’adapter à tout les systèmes de jeu que le coach allemand veut mettre en place. Que ce soit un milieu à 2 ou à 3, dans des moments de contres, de possessions ou de pressing.

Un prix trop élevé ?

« Pour le moment Donny veut se concentrer uniquement sur l’Ajax et gagner. Mais il est clair qu’il discutera de son avenir à la fin de cette saison. Peu de clubs peuvent se le payer. »  Rob Witschge (agent de Donny Van de Beek).

Comme son agent le dit, peu de clubs peuvent s’offrir le Batave. De plus en plus performant, il ne cesse de faire grimper sa valeur. Selon les différentes informations qui circulent dernièrement, le club néerlandais accepterait de laisser partir son joueur pour au moins 60 millions d’euros. Une somme assez conséquente mais pas impensable pour les Parisiens.

Vidéo des meilleurs moments de Donny Van de Beek :

Publicités

Vidéos Football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG