Restez connectés avec nous

Mercato

Mercato – Rabesandratana se penche sur les joueurs que le PSG devrait vendre

Le mercato a ouvert ses portes il y a plusieurs jours désormais et si beaucoup ne songent qu’à l’aspect achat, d’autres, à l’image d’Éric Rabesandratana, se penche plus à propos sur les ventes. Sur les ondes de France Bleu Paris, le consultant, ancien joueur et capitaine du Paris Saint-Germain, a donc cité les noms des joueurs sur lesquels le PSG doit s’interroger en vu d’amasser quelques deniers avant de se lancer dans son mercato des arrivées. 

“Il y a des joueurs qui n’ont pas été spécialement performants. Ça va être dur de les céder et de récupérer de l’argent, parce qu’on en a besoin, mine de rien, pour recruter… Le premier qui devait partir, c’est Choupo-Moting. Mais est-ce que c’est possible avec ses prestations ? Il n’a jamais été vendu d’un club à un autre, il est toujours parti en fin de contrat. Lui il va être le plus dur à céder… Quand je vois la vente de Moussa Diaby, je me dis que c’est bien dommage… il aurait pu rendre des services. »

Quid de Meunier, Draxler ou Kurzawa ?  

 « Il va falloir réfléchir sur Leandro Paredes, Jesé, Presnel Kimpembe, Thilo Kehrer, et Julian Draxler. Il ne reste qu’un an de contrat à Thomas Meunier, Layvin Kurzawa et Christopher Nkunku. Soit il faut les vendre, soit il faut les prolonger. Et on risque d’avoir du mal à les vendre… Ce sont des dossiers épineux pour Leonardo. On parle d’un enveloppe de 120M€ pour le mercato. Il va falloir penser à vendre pour augmenter cette enveloppe. Mais pas Edi ou Di Maria que je ne veux pas voir partir du club ! J’espère que Leonardo va s’en sortir avec tout ça. En plus chaque année on a un problème de gardien de but… il y a beaucoup à faire”, a analysé Rabesandratana.

Un mercato à dessiner.

Certes, on le rejoint pour le cas de Moussa Diaby, qui a été vendu pour 15 millions d’euros au Bayer Leverkusen. Néanmoins, on ne peut pas non plus nier que cette vente est plutôt bien venue et qu’avec un pourcentage à la revente de 20%, le club pourrait bien percevoir une jolie somme sur son titi au final. Paris doit, en plus, amasser le plus de liquidités possibles afin de boucler l’exercice au 30 juin prochain avec les comptes du club dans le vert.

Si les médias évoquent une somme de 120 millions d’euros allouées pour le marché des transferts, on reste, pour notre part, bien plus prudent. Car oui, difficile de jauger la véritable enveloppe mercato sans faire partie directement des hautes instances du club. En outre, on se doute bien que si Leonardo a accepté de faire son retour ce n’est pas sans garanties au niveau du recrutement. Mais oui, des joueurs vont devoir être vendus : on ne le rejoint pas vraiment sur les cas de Choupo-Moting et Leandro Paredes. Le premier ne rapportera rien et ne fera pas tâche dans l’effectif afin de jouer lors des matchs de coupes par exemple. Et le second a besoin de temps afin de s’affirmer et le juger sur ses six premiers mois reste malhonnête.

Vendre Presnel Kimpembe parait également être une erreur : le condamner après une mauvaise saison serait très dur. Par contre, Rabé n’a pas vraiment tort pour les autres cas qu’ils explorent ici…

Publicités

Vidéos Football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Mercato