Restez connectés avec nous

Editos

David Beckham : un sacré dilemme !

Publicités

L’intérêt des nouveaux propriétaires du PSG pour le « Spice Boy » n’est plus un scoop. Samedi, Le Parisien nous apprenait que la transaction « pourrait être finalisé très rapidement ». Des émissaires du prince Tamim bin Hamad al-Thani se sont rendus à Los Angeles pour proposer un contrat de 18 mois à l’international anglais, moyennant un salaire annuel d’environ 4,5 millions d’euros. Des bonus liés aux droits de retransmission de certains matches de Paris diffusés en Asie s’ajouteront à ce montant. L’ancien joueur du Real Madrid ne cache pas être « honoré de savoir » que Leonardo désire s’attacher ses services. « J’aime beaucoup Leonardo. On avait de bonnes relations lors de mon premier passage au Milan AC. La deuxième fois, je l’ai même eu comme manager (2009-2010). C’est quelqu’un de bien. Mais je suis un joueur du Galaxy », a-t-il déclaré dimanche, dans le Canal football Club. Lié à la formation américaine jusqu’au 20 novembre prochain, Beckam ne devrait pas donner sa décision avant cette date.

David Beckham ne doit pas rejoindre le PSG

– A 36 ans, il n’est plus en mesure d’être titularisé fréquemment par Antoine Kombouaré. A priori, il ne pourrait débuter qu’un match sur trois. Dans la nuit de dimanche à lundi, dans l’émission 100% foot, Vincent Duluc a même déclaré que Beckham était « bouilli ». Selon le journaliste de L’Equipe, il serait contraint d’évoluer dans « une position plus basse » que celle qu’il occupait à Manchester United ou au Real Madrid. Il ne serait donc pas capable de pallier une éventuelle absence de Jérémy Ménez sur le côté droit du milieu de terrain. Ce dernier n’aurait alors toujours pas de concurrent direct à son poste.

– Sportivement, son apport sera limité. « Il peut apporter éventuellement son expérience, montrer comment un grand joueur se comporte. Mais il ne peut pas suivre la vitesse d’exécution surtout avec le style du PSG. Je ne le vois pas comme un renfort », analysait Christophe Dugarry dimanche, sur le plateau du Canal Football Club.

– Niveau marketing, David Beckham est l’un des emblèmes de la marque Adidas. Or, le PSG est sponsorisé par Nike. La marque allemande ne devrait pas tolérer de voir le natif de Leytonstone porter les maillots de son concurrent plusieurs fois par semaine. Une histoire de contrat et de gros sous qui pourrait polluer l’atmosphère…

David Beckham doit rejoindre le PSG

– Le « Spice Boy » est unanimement reconnu pour son grand professionnalisme. « C’est un excellent modèle pour les jeunes joueurs en matière d’hygiène de vie ou encore d’entraînement. Il est toujours un type ordinaire en dépit de son succès extraordinaire. C’est un atout pour n’importe quel club », déclarait Harry Redknapp, le manager de Tottenham, au mois de septembre dans le journal The Sun. (Les Spurs sont également sur les rangs pour le recruter).

« C’est plus qu’un joueur de football, c’est une marque, c’est une pop star », assure Leonardo. En signant au PSG, Beckham permettrait certainement au club de réaliser des ventes de maillots colossales. L’ancien directeur marketing du Real Madrid, José Sanchez, a révélé qu’il avait permis de rapporter 440 millions d’euros au club merengue, en quatre ans.

– Avoir un tel joueur dans l’effectif est susceptible de faire « dégonfler le melon » de certains joueurs. « Si le mec arrive à l’entraînement deux heures avant tout le monde, qu’il se pose sur le banc de touche sans rechigner, ça mettra du plomb dans la tête à certains », imagine Éric Di Meco.

– Malgré son âge avancé, Beckham reste un joueur talentueux. « C’est un excellent passeur, centreur, tireur de coups de pied arrêtés. Si on l’utilise intelligemment, un match sur deux ou un match sur trois, ça peut être intéressant sportivement », affirme Bixente Lizarazu.

Arnaud Lapointe

Publicités

Vidéos football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Editos