Restez connectés avec nous
Javier Pastore reçoit un bel hommage dans L'Equipe nous chercherons en vain un joueur qui te ressemble

Autour du PSG

Javier Pastore reçoit un bel hommage dans L’Equipe « nous chercherons en vain un joueur qui te ressemble »

Tous les médias sont d’accord, Javier Pastore va quitter le Paris Saint-Germain ce lundi ou mardi pour signer à l’AS Rome. Chacun peut avoir sa réaction face au départ au milieu offensif de 29 ans arrivé à l’été 2011 à Paris. Emmanuel Bojan, journaliste de L’Equipe, a tenu à exprimer son émotion.

« Nous ne fêterons même pas tes sept ans ici. Toi comme moi, nous nous étions fait une raison. Tous les six mois, nous nous donnions une nouvelle chance de ne pas rompre. Tu prends la route de Rome, c’était inéluctable. Par cette lettre, ma thérapie commence.

Altruiste à en donner le 10 à peine porté à Neymar, tu étais beau et différent, numéro 27. Pas une machine comme Ronaldo ou Messi. Mais un créateur aléatoire de magie. Un peu divin, pas tout à fait humain, juste assez. Enchanteur et faillible. Tu emportes tes facéties dans le cœur de l’Italie, où les choses se veulent éternelles, et laisses la France l’âme lourde, privée de fulgurances.

il avait fallu créer le pastorisme’

Difficile de t’en vouloir. Il a manqué un entraîneur et une santé qui t’offrent durablement les clés du jeu. Pour toi, il avait fallu créer le pastorisme, un concept sectaire à l’intensité irrationnelle comme seule la passion peut en accoucher. Après toi, nous chercherons en vain un joueur qui te ressemble. Je te souhaite d’être heureux. Adiós, mon ivresse. »

Certains Parisiens se retrouveront sans doute dans ces mots. Il est difficile de ne pas être ému en voyant El Flaco partir. Les dernières années ont été un peu plus difficiles, malgré quelques coups de génie. Mais on ne peut pas oublier les grandes émotions que le numéro 27 a pu nous faire vivre sur ses premières saisons. De quoi avoir en effet ses fans, presque une religion, avec les Pastoristes.

Malheureusement, des soucis physiques ont cassé le rythme de Pastore et il a peiné à retrouver tout son génie. Du moins un peu de régularité. Et il fallait en plus que l’entraîneur Unai Emery trouve comment l’utiliser au mieux, ce qui n’a jamais semblé vraiment arriver. Sans doute aussi parce que l’Argentin n’a pas retrouvé son meilleur niveau. Il y a de quoi avoir des regrets, mais il est sans doute mieux maintenant que Pastore parte. Même si on pouvait encore garder à l’espoir que Thomas Tuchel arrive à le relancer.

Vidéos football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG