Restez connectés avec nous
Al-Khelaïfi pour négocier les droits TV? Moatti s'interroge sur ce choix

Autour du PSG

Al-Khelaïfi pour négocier les droits TV? Moatti s’interroge sur ce choix

Les droits TV sont devenus le sujet central du football français. Depuis le début de la crise du coronavirus, le sujet est lancé. En effet, les diffuseurs tels que Canal+ et beIN SPORT, ne veulent plus payer. Les présidents ont donc envoyé le patron du PSG Nasser Al-Khelaïfi à la rescousse, également président-directeur général de beIN Media Group. Une manière de négocier plus facilement d’après eux. Cependant le président de Mediapro, Jaume Roures, à remis ce choix en question, une analyse que partage le journaliste Etienne Moatti. Pour lui cette situation est bizarre, et les interrogations de Roures légitimes, comme il l’indiquait dans L’Equipe du Soir. 

“Le ridicule de cette situation on l’avait signalé avant Jaume Roures. C’est quand même extrêmement particulier que Nasser al-Khelaifi, président du PSG, mais surtout patron de beIN Media Group, c’est à dire la maison mère de beIN Sports qui est en affaires avec Canal Plus, soit celui qui mène la négociation pour convaincre Canal Plus de payer ce qu’il doit à la Ligue et de convaincre beIN Sports, c’est à dire lui-même, de payer ce qu’il doit à la Ligue. C’est particulier et il n’y a que dans le football français qu’on voit des choses comme ça ! Il me semble normal que Jaume Roures se pose ce type de question.“

Il est vrai que c’est une situation inédite. Avoir un patron de club qui est aussi le président d’une chaîne diffuseur de la compétition, cela est rare. Certains dénoncent d’ailleurs cela en évoquant un conflit d’intérêt. Cependant, les droits TV servent tous les clubs de Ligue 1, ce serait donc suicidaire pour le championnat de s’en plaindre. Mais cela reste une situation très bizarre. Au final, les présidents de club veulent se servir de cela pour obtenir les droits TV. Cela serait surtout dans le cas où les compétitions ne reprendraient pas du tout. Car cela représente une grande perte d’argent pour les clubs du championnat.

Maintenant, le fait que Jaume Roures critique la situation est tout à fait normal. Il défend ses intérêts en tirant une balle dans le pied de ses adversaires. D’autant plus qu’il a même déclaré que sa chaîne était prête à diffuser dès maintenant la suite du championnat. C’est une forme d’appel du pied du nouveau diffuseur. Cependant, il faudrait déjà que la compétition reprenne officiellement pour cela, il y a donc encore du temps avant qu’une décision ne soit prise. Il est néanmoins claire, que cette situation risque de faire encore beaucoup parler.

Une chose est sûre, à l’instar des entreprises plus traditionnelles, le football français va devoir se serrer les coudes pour sortir de cette crise avec le moins de dégâts. Chacun va devoir accepter ce qui sera décidé. Même si la situation semble étrange, les décisions des diffuseurs restent légale. Souhaitons que les deux parties s’entendent sur un accord, où chacun y perdrait le moins possible, pour l’intérêt du championnat.

Publicités

Vidéos football

 

Derniers articles

Vidéos PSG

Autres articles présents dans Autour du PSG