Restez connectés avec nous
Atalanta/PSG - Gomez estime que le huis clos est un avantage pour son équipe "inexpérimentée"
©IconSport

Adversaires

Atalanta/PSG – Gomez estime que le huis clos est un avantage pour son équipe « inexpérimentée »

Pour ce retour de la Ligue des Champions, une formule particulière attend les joueurs puisqu’il n’y aura pas de match retour et tous les matchs se dérouleront à Lisbonne, dans des stades à huis clos. Ce sera donc le cas pour le Paris Saint-Germain, qui affronte l’Atalanta Bergame pour son quart de finale le 12 août prochain à 21h. Selon Alejandro Dario Gomez, attaquant de la Dea de 32 ans souvent appelé Papu Gomez, ce huis clos sera bénéfique à son équipe. Il l’a expliqué à Fox Sports.

“Ce n’est pas la même chose d’aller jouer au Parc des Princes avec 80 000 personnes (50 000, ndlr) que de disputer un match de 90 minutes sans public. C’est un avantage pour une équipe inexpérimentée comme nous.

Gomez « Nous avons de l’espoir et nous savons que nous pouvons donner un peu plus. »

Nous parlons d’une équipe qui, du milieu de terrain à l’attaque, a des phénomènes et peut vous faire mal à tout moment. Nous allons les respecter, mais nous essaierons d’attaquer et de gagner le match. Pour moi, pour le club et pour toute la ville, le fait d’arriver à ce match est extraordinaire. Nous avons de l’espoir et nous savons que nous pouvons donner un peu plus. (…) C’est compliqué de jouer tous les 3 jours. Les derniers matchs après le coronavirus ont été terribles. »

Cette absence de spectateurs et cette rencontre qui se déroule dans un stade neutre peuvent rebattre un peu les cartes. Cela dépend de chaque joueur, de chaque groupe. Il faut réussir à gérer ce huis clos. L’Atalanta a pu s’y habituer puisque les stades étaient vides pour la fin de la Serie A. Mais cela peut aussi devenir pesant. Paris a de son côté su réussir un grand match en 8e de finale retour contre le Borussia Dortmund dans un Parc des Princes vide, mais le contexte particulier. Notamment avec les supporters à l’extérieur du stage.

Aussi, le fait de jouer en match sec vient équilibrer les rencontres. Un peu comme en coupe, tout peut aller très vite et des surprises sont un peu plus possibles. Aucune équipe n’est avantagée et tout se passera au niveau sur le terrain. Même si sur le papier le PSG semble supérieur à l’équipe Bergamasque, rien n’est joué d’avance. Il faudra une mentalité parfaite pour venir à bout de cet excellent collectif. Il y a tout de même quelques points négatifs côté parisien.

En effet, cette équipe parisienne risque d’être privé de plusieurs cadres. Il y a au moins Angel Di Maria, attaquant de 32 ans, qui est suspendu pour cette rencontre. A cela se sont rajoutées les très fortes incertitudes autour de Kylian Mbappé (attaquant de 21 ans) et Marco Verratti (milieu de 27 ans). Sans oublier les petites douleurs de Thilo Kehrer (défenseur de 23 ans) et Mauro Icardi (buteur de 27 ans). Mais ils ne sont pas encore forfaits. Il y a tout de même au moins le risque qu’ils ne soient pas au mieux. Reste à espérer la fin des mauvaises nouvelles et même plutôt de bonnes surprises. Et de toute façon, il faudra un maximum d’efforts et de solidarité pour gagner.

Nous avons aussi évoqué ce match dans notre dernier podcast : 

Publicités

Vidéos football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Adversaires