Restez connectés avec nous
Aulas évoque les "doutes" à propos de la fin de la saison 2019-2020
©IconSport

Autour du PSG

Aulas évoque les « doutes » à propos de la fin de la saison 2019-2020

Jean-Michel Aulas, président de l’Olympique Lyonnais s’est exprimé dans L’Equipe, à propos de la suspension de la saison 2019-2020 à cause de l’épidémie du coronavirus. Plus précisément il évoque le risque de ne pas voir la compétition reprendre, même si c’est loin d’être décidé. Il ne cache pas qu’il y a un peu d’inquiétude.

« Il y a des doutes au travers de ce qui se passe avec la pandémie. Le déconfinement peut aussi poser problème vis-à-vis des acteurs, joueurs et entraîneurs et des spectateurs, car l’essence d’un match de football est d’être un spectacle avec des supporters. Le pourcentage de chances que l’on puisse terminer tous les matches est plus faible aujourd’hui que le 11 mars, lorsqu’on a arrêté. On va tout faire quand même pour trouver des solutions. Pour la Coupe d’Europe, où l’OL comme le PSG, est engagé, c’est plus problématique car les régions concernées sont plus vastes que pour les Championnats domestiques. Il y a plus d’incertitudes aujourd’hui.

Aulas « C’est peut-être quelque chose qu’il faudra envisager dans un ou deux mois. »

La président de Brest qui s’est dit pour l’arrêt définitif de la saison ?

Sur le fond, ce qu’il dit est sensé. Maintenant, il y a derrière l’enjeu économique de 39 autres clubs, qui est encore plus important. Dans l’absolu, il a raison, mais dans la pratique, il n’aurait pas dû dire ça. C’est peut-être quelque chose qu’il faudra envisager dans un ou deux mois. Aujourd’hui, ça participe un peu à l’angoisse de tout le monde. (…) Le pourcentage de chances que l’État donne l’autorisation de reprendre a beaucoup diminué. Le risque devient significatif que certains États ne la donnent pas. »

Il n’y a donc pas encore de certitude sur le fait que les compétitions 2019-2020 puissent être terminée. Ce qu’Aleksander Ceferin, président de l’UEFA, n’a pas caché. Cependant, il a bien souligné qu’il n’y a pas d’inquiétude particulière et que des options sont explorées pour finir la saison en fonction de la date de reprise. Et c’est bien toujours la priorité.

Bien sûr, cela amène quelques problèmes à régler qui demanderont de s’adapter. Mais ne pas finir la saison est loin d’être simple compte tenu des conséquences financières et des soucis que cela pose au niveau du règlement. Pour le moment, il faut rester prudent et patient tout en faisant le maximum pour arrêter l’épidémie.

Publicités

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG