Restez connectés avec nous
Beye: "J'ai l'impression qu'ils vivent un échec retentissant... Quand on est champion, il faut jouer avec la passion"

Autour du PSG

Beye: « J’ai l’impression qu’ils vivent un échec retentissant… Quand on est champion, il faut jouer avec la passion »

A quatre journée de la fin de sa saison, le Paris Saint-Germain n’a plus rien à jouer et va donc conclure un exercice 2018-2019 pour le moins raté. De fait, les joueurs parisiens affichent un visage assez méconnaissable depuis un long moment déjà. Une attitude que ne comprend pas Habib Beye, qui s’est exprimé à ce sujet sur le plateau du Canal Football Club.

“Que la décompression soit inévitable, on peut le comprendre. Ce qui est un peu dérangeant, c’est que j’ai l’impression que pour eux, ils vivent un échec retentissant. Ils sont malgré tout champion de France. Quand vous êtes champions comme ça (tôt dans la saison) il faut jouer avec la passion, la joie. »

« Je ne vois aucun joueur tricher. »

« Ce que l’on voit sur le terrain, c’est une équipe qui donne, je ne vois aucun joueur tricher, mais ils ne jouent pas avec cette passion, cette joie, ce relâchement. C’est-à-dire qu’ils ont acquis, parce qu’ils ont été éliminés en Ligue des Champions, parce qu’ils n’ont pas gagné la Coupe, que c’est un échec retentissant. Ils n’ont même plus l’aspect de dire, on est champion de France, on va se faire plaisir, a déclaré Beye.

Habib Beye n’a pas tort mais force est de constater que les hommes de Thomas Tuchel se trouvent dans une situation extrêmement délicate. Oui, ils doivent montrer un autre visage, une autre attitude car cela n’est pas possible de livrer les prestations que l’on a pu voir depuis près de deux mois désormais. En fait, depuis l’élimination face à Manchester United, le travail accompli par le technicien allemand semble avoir été totalement aspiré, ne laissant qu’une équipe sans passion, comme l’a très justement souligné Habib Beye.

Maintenant, cela fait un long moment qu’ils savent qu’ils sont champions. Et après la cerise sur le gâteau, avec la défaite en finale de la Coupe de France face à Rennes, il semblerait que cela fut le coup de grâce. Si par moment ils arrivent à développer du bon football, cela ne dure jamais très longtemps, et tout se délite dès que l’équipe adverse parvient à sortir la tête de l’eau. Bref, qu’on se le dise, les quatre matchs de Ligue 1 qui restent vont sans doute être très difficiles à suivre. On aimerait un sursaut d’orgueil de leur part, qu’ils réagissent afin de ne plus tolérer cette médiocrité mais cela parait plutôt utopiste.

Publicités

Vidéos football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG