Restez connectés avec nous
Blanc: Sa gestion, son "erreur" et "Cavani a une fin de saison extraordinaire à faire"

Autour du PSG

Blanc: Sa gestion, son « erreur » et « Cavani a une fin de saison extraordinaire à faire »

    Aujourd’hui, veille de match, Laurent Blanc s’est comme d’habitude présenté en conférence de presse. Au moment d’aborder le deuxième des neufs matchs qui attendent les Parisiens au mois d’avril, l’entraîneur du Paris Saint-Germain a surtout parlé de la gestion d’équipe et du cas Edinson Cavani.

Le mois d’avril est très chargé, avec beaucoup d’échéances. Comment remobiliser effectif 2 jours après la rencontre contre l’OM?

    « Je pense qu’il n’y a pas à les remobiliser. Ils savent qu’on a un mois très chargé avec beaucoup de choses à gagner. Il n’y a pas besoin de remobiliser après chaque match. On connaît tous le calendrier. On a 9 matchs en avril et on veut tous les gagner. Dès la fin du match contre Marseille on s’est projeté vers celui contre Saint-Etienne. Les joueurs se remobilisent naturellement. Le staff n’a rien à faire de particulier. On prend tout ,match après match et compétition après compétition. C’est très excitant, il faut les gagner. »

Un calendrier diabolique, des blessés, avez-vous peur qu’après ASSE et Bastia ce soit l’hécatombes?

   « Tous les entraîneurs ont peur, ont ce problème. Alors forcément quand on joue plus c’est un peu plus inquiétant, plus souvent. Plus tu joues, plus tu as de chances d’avoir des blessés. Excuse moi mais ta question est ridicule. On a des matchs à préparer. Alors oui avec des matchs tous les 3 jours on a plus de chances d’avoir des blessés. On n’a peu d’aide pour ce calendrier. Il faut jouer les matchs à fond, un grand club est fait pour ça. Il faut faire face à cela. Si on ne jouait pas tous les matchs, vous seriez les premiers à nous tomber dessus. »

Comment faire l’équipe pour demain, pour être performant et gérer la suite en même temps?

   « Je veux bien dire ma réflexion. Mais paradoxalement, je suis surpris de vos questions. Si tout le monde était là, il y aurait des choix. Mais là, avec les blessures et les indisponibles, je me dis que c’est « plus facile » de faire l’équipe. J’aimerais avoir tout mon effectif. La réflexion sera intéressante, mais des choix couleront de sources. »

Est-ce c’est différent de préparer le match contre Saint-Etienne que face à Marseille? C’est un peu plus compliqué?

   « Tout dépend de comment tu te situes. La victoire contre Marseille nous a fait beaucoup de bien. Quand tu gagnes, tu récupères beaucoup plus facilement. L’ASSE a eu deux jours de plus de récupération. Encore une fois l’équité sportive entre les équipes.. Je ne sais pas si C. Galtier va gérer le match, il a quand même des objectifs très élevés. Il devrait démarrer pied au plancher, mais c’est son problème. Nous on a les notre. Mais on est programmé pour jouer tous les jours, on a une groupe professionnel. Le calendrier est plutôt contre nous, mais on fait avec. Les joueurs veulent aller en finale, comme le staff, le club et ceux qui aiment le PSG. »

Yohan Cabaye est souvent blessé cette saison mais a montré de belles choses avant d’être absent. Qu’est ce que vous attendez de lui pour la fin de saison?

« J’attends de lui, comme des autres, de la qualité. Celle qu’il avait à Newcastle notamment. On a beaucoup de matchs, alors on se blesse peut-être plus que les autres. Dans ce domaine, Cabaye n’a pas été chanceux et a eu plusieurs accidents malheureux. C’est des moments difficiles. Il veut surtout bien revenir et enchaîner les matchs. Nous on l’a jamais lâché, c’est notre travail, le club le soutient. »

Cavani a contesté votre décision..(Blanc coupe, ndlr)

« Non non, je vais te dire ce qu’il en est. Je vais te répondre même si tu parles encore de Marseille. Vous avez évoqué les contestations. J’ai fais une erreur avec Cavani, j’aurais dû le sortir à la mi-temps. Il y avait un risque. Il se sentait capable de continuer, je lui ai dis qu’il ferait encore un quart d’heure. Il s’est énervé parce qu’il voulait jouer 20 minutes. Mais j’aurais dû le sortir encore avant. Je peux te le dire on en a parlé ce matin (sourire, ndlr).

Mais il a dit qu’il était déçu de jouer sur le côté sur Canal+, qu’il ne se trouve pas dans la position pour laquelle il a signé. Cela peut gêner, vous partagez son analyse?

« Mais alors cette position ce n’est pas la sienne en nationale non plus. On a focalisé là-dessus. Vous me parler toujours de son positionnement ou l’entente avec Ibra. Il a une fin de saison extraordinaire à faire, je le pense sincèrement. Ce qui l’intéresse c’est de jouer. Il est souvent titulaire, il marque des buts. Le plus important c’est de se remettre au travail devant le but, on en a parlé ce matin. Il a beaucoup d’occasions. Il doit être un peu plus efficace devant le but. Il l’a été et le sera. »

   Laurent Blanc montre encore qu’il pense toujours à la gestion de son effectif sur le long terme. Il est même prêt à avouer qu’il fait une erreur pour 15 minutes de jeu sur un match. Toujours avec un ton un peu sarcastique, l’entraîneur du PSG s’est aussi montré assez remonté contre les instances qui n’ont pas aidé le PSG, et les journalistes qui critiquent beaucoup de choses et lance des polémiques sans connaître les détails d’une histoire. En tout cas, il l’a garanti, le PSG veut tout gagner. Et c’est ce que l’on espère aussi, avec de nombreux buts de Cavani.

Publicités

Vidéos football

 

Derniers articles

Vidéos PSG

Autres articles présents dans Autour du PSG