Restez connectés avec nous
Chotard explique sa cravate sur Neymar "je n'avais pas forcément envie de le laisser faire"
©IconSport

Adversaires

Chotard explique sa cravate sur Neymar « je n’avais pas forcément envie de le laisser faire »

Le 7 décembre dernier, alors que le Paris Saint-Germain affrontait le Montpellier Hérault Sporting Club à La Mosson (1-3, 17e journée de Ligue 1), le montpelliérain Joris Chotard attrape Neymar (attaquant parisien de 28 ans) par le cou pour l’arrêter dans un dribble. Un vilain geste qui n’a été sanctionné que d’une simple faute. Six mois plus tard, le milieu de 18 ans est revenu sur cette faute au micro de France Bleu Hérault lors d’une chronique avec l’ancien joueur du MHSC, Geoffrey Dernis.

Au bout d’une ou deux minutes, il a directement essayé de me faire un sombrero et je n’avais pas forcément envie de le laisser faire. Je me suis dit : ‘s’il fait ça au bout de deux minutes, qu’est ce qu’il va me faire tout le match ?’

Chotard « ce n’était pas forcément fait exprès que je le prenne au cou. »

Donc il me met un sombrero, j’essaye de revenir, il s’accroche à moi et ce n’était pas forcément fait exprès que je le prenne au cou. Je voulais certes l’attraper pour ne pas laisser passer un tel geste sur moi dès les premières minutes, mais lui faire une cravate, pas forcément. Tout mon entourage m’en a parlé et m’a montré la vidéo. C’est vrai qu’après le match j’ai sur vu les réseaux sociaux le geste qui est déformé et des paroles dessus, cela m’a fait un peu rire sur le coup. »

Des sourires aujourd’hui qui n’enlèvent en rien à la violence de son geste ce soir-là. Tout comme il faut encore souligner la nécessité de protéger les joueurs en Ligue 1. C’est bien trop souvent que l’on voit de telles agressions être à peine sanctionnées, voire ne pas l’être. Un triste « spectacle » qui ne donne pas envie à des fans ou des joueurs de se tourner vers ce championnat.

Ce serait bien que la technique puisse être un peu plus mise en avant. Même si on peut comprendre que les dribbles sont frustrants par moments. Et il est normal qu’il y ait des fautes, mais il faut que cela reste dans le jeu et sans mettre les joueurs en danger.

Publicités

Vidéos football

 

Derniers articles

Vidéos PSG

Autres articles présents dans Adversaires