Restez connectés avec nous
De la déprime au PSG pendant l'arrêt de la saison, mais de la confiance pour la Ligue des Champions
©IconSport

Autour du PSG

De la déprime au PSG pendant l’arrêt de la saison, mais de la confiance pour la Ligue des Champions

Ce mardi matin, Le Parisien a fait un tour de la façon dont le Paris Saint-Germain a vécu la période d’arrêt de la saison et sa préparation de la reprise. Il est notamment question de l’état du groupe, avec plusieurs joueurs qui ont pris un coup au moral durant le confinement. Mais il est aussi question d’un espoir solide pour la fin de la Ligue des Champions en août.

« l’ambiance potache leur manquent terriblement ainsi que leur sport. »

« Les nouvelles sont bonnes, mais tout n’est pas rose. Alors que certains partenaires de Thiago Silva ont été touchés de très près par des décès liés au Covid-19 dans leur famille, d’autres ont très mal vécu la période. Les remontées auprès du médecin du club font état de nombreux troubles du sommeil au sein de l’effectif voire, plus grave, d’angoisses ou de déprime passagère.

Le spleen a, par exemple, gagné Angel Di Maria, totalement déstabilisé par le manque de football, l’arrêt des matchs et la passion mise de force entre parenthèses.

La réouverture du camp des Loges va leur faire un bien fou. Les rires, les moqueries, l’ambiance potache leur manquent terriblement ainsi que leur sport, évidemment et avant tout. En attendant, ils ont réussi à continuer à former une équipe à distance et pendant le confinement. (…)

« les Parisiens se disent que, quitte à en remporter une, autant que ce soit celle dont tout le monde parlera encore dans cent ans. »

Plus unis que jamais, ils partagent une autre conviction que l’arrêt définitif de la Ligue 1 n’a pas altérée : cette équipe possède d’immenses atouts pour remporter la Ligue des champions cette saison. Pour des raisons évidentes, cette édition restera, quoi qu’il arrive, dans l’histoire. Et les Parisiens se disent que, quitte à en remporter une, autant que ce soit celle dont tout le monde parlera encore dans cent ans. »

On peut imaginer que des joueurs ont eu du mal à garder le moral durant cette période si particulière. On sait qu’ils ont certains moyens et qu’ils sont loin d’avoir les pires conditions possibles pour attendre de retrouver une vie normale. Certes, mais cela n’empêche pas d’être bousculé dans les habitudes et d’avoir été privé de leur passion, ainsi que de leurs amis qu’ils côtoient presque au quotidien normalement. Il y a aussi le fait d’être mis de côté alors qu’ils reçoivent d’habitude une certaine attention, l’affection des supporters, comme cela avait été expliqué par une psychologue.

Au moins, les joueurs devraient retrouver l’entraînement le 22 juin, même si ce ne sera pas encore tout à fait normal. Et on espère que Le Parisien voit juste avec une détermination qui est inébranlable. Le PSG a été coupé dans son élan, mais il était bien lancé en Ligue des Champions et ne doit pas abandonner malgré les difficultés ajoutées. Il faudra se préparer au mieux et y croire, il n’y a rien de mieux pour avoir une chance de réussir quelque chose de marquant.

Publicités

Vidéos football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG