Restez connectés avec nous
Dugarry critique le PSG pour la gestion de Neymar "il y a la peur dans ce club"

Autour du PSG

Dugarry critique le PSG pour la gestion de Neymar « il y a la peur dans ce club »

Sur RMC Sport mercredi, Christophe Dugarry a participé au nouveau debrief de la défaite 2-1 du Paris Saint-Germain contre le Borussia Dortmund mardi soir au Signal Iduna Park en 8e de finale aller de la Ligue des Champions. L’occasion pour l’ancien international français devenu consultant sportif de donner son avis dans le « dossier » Neymar. L’attaquant de 28 ans, décevant en Allemagne, a expliqué après la rencontre qu’il voulait rejouer plus tôt alors qu’il a été laissé au repos sur 4 matchs suite à une blessure et s’est clairement plaint de la gestion du staff. Le champion du monde 1998 lui a donné raison et s’en pris au club pour sa « peur ».

« C’est une équipe qui a peur, peur de rater, qui n’a pas pris de risques. C’est terrible… On voulait une explication. On se demandait si c’était Leonardo qui avait été mettre la pression sur le médical pour garder sous cloche Neymar. On a le fin mot de l’histoire: Neymar pouvait jouer. Ce club est incorrigible. Les phrases de Neymar sont justes. Il a raison de le dire, mais elles font beaucoup beaucoup de mal au club car elles révèlent que c’est un club qui fonctionne à l’envers.

Dugarry « ce sont des trouillards à tous les niveaux ! »

Il justifie son match raté, car il avait besoin de temps de jeu. On a déjà vu ce Neymar, qui est horrible à voir jouer et il ne s’était pas dédouané. Mais je pense que cette fois il y avait un véritable conflit entre lui, le médical et Leonardo.

Beaucoup de gens l’ont accusé de ne pas vouloir jouer à Amiens ou à Dijon mais lui était prêt et se sentait bien. Il avait besoin de temps de jeu pour se préparer pour ce match de Dortmund et à l’arrivée, on l’a empêché de jouer parce qu’il y a la peur dans ce club, ce sont des trouillards à tous les niveaux ! Je veux croire à la qualification, parce que ce n’est pas possible que ces joueurs fassent deux matchs comme ça.

Dugarry « Neymar ne s’est pas caché. »

Le seul décisionnaire, ce doit être le joueur. Il le sent s’il peut jouer. C’est à lui de prendre ses responsabilités. Leonardo s’est trompé. Le grand Leonardo s’est trompé. Ils ont pu l’empêcher de jouer mais pas de fêter son anniversaire ? C’est extraordinaire. Les footballeurs ont toujours mal quelque part pour jouer. Neymar voulait jouer. Il était investi, il avait envie d’y aller, de jouer en Ligue 1, il ne s’est pas caché. Les autres ont eu peur. »

Encore une fois, cette peur est évoquée en englobant un peu tout, comme si cela expliquait tout ce qui avait été raté. Il y a eu la crainte de se louper, certes. Mais il ne faut pas que ce mot serve à tout expliquer. C’est trop simple. Surtout qu’avoir une certaine méfiance est parfois bénéfique. Dans le cas de Neymar, lui se dit prêt à jouer. On peut l’entendre, si la douleur ne le gênait pas particulièrement. Mais peut-être que le staff médical voyait bien compte tenu des examens qu’il y avait un risque important d’une rechute plus grave. C’est aussi à prendre en compte. Si on laissait toujours les joueurs décider, ils joueraient tout le temps. Sauf que les docteurs ont bien une utilité. Là, il y a eu un désaccord. C’est embêtant, mais il faut rester prudent sans avoir les versions de chaque partie.

Le plus gênant finalement c’est d’avoir cette sortir publique juste après une défaite. On a le sentiment que Neymar se défend suite à son match globalement raté et remet la responsabilité sur les épaules du PSG. On aimerait le voir assumer un peu plus. Surtout qu’un manque de rythme n’explique pas tout. Il aurait pu jouer beaucoup plus simplement plutôt que de chercher presque toujours l’exploit individuel (même si on peut admettre que les solutions n’étaient pas toujours nombreuses). Il ne faudrait en tout cas pas trop s’attarder sur ce désaccord. Il faut régler cela en interne et vite se concentrer sur la suite. Paris doit faire le maximum pour obtenir la qualification au retour le 11 mars. N’oublions pas que c’est possible.

 

Publicités

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG