Restez connectés avec nous

Autour du PSG

Edito – Jesé, 3 années au PSG pour un bien triste bilan

Edito - Jesé, 3 années au PSG pour un bien triste bilan

Symbole des erreurs commises par Olivier Létang et Patrick Kluivert et, sur un autre plan, des excès du footballeur moderne, Jesé est de nouveau prêté par le Paris Saint-Germain. L’attaquant de 26 ans qui jouera cette saison au Sporting Portugal s’est très vite avéré être bien plus qu’une mauvaise pioche. Il est devenu un triste fil rouge, avec chaque année le même problème pour Paris et quelques clips musicaux sujets de moqueries qu’on en a parfois oublié qu’il est encore un joueur de football professionnel. Cela alors qu’il y a quelques années l’Espagnol représentait le futur du grand Real Madrid.

2013. Jesé a 20 ans et Carlo Ancelotti, fraîchement parti du Paris Saint-Germain et nommé au Real, compte beaucoup sur lui. Malgré la concurrence de Bale ou d’Isco, Il joue 33 matchs et marque lors d’un Clasico, avant de connaitre une rupture du ligament croisé en mars 2014. Il est tout de même champion d’Europe, gardant encore l’étiquette d’un jeune espagnol prometteur.

Par la suite, il joue de temps en temps avec l’entraîneur Zinédine Zidane. Mais sa blessure aux croisés a laissé des traces. Il est finalement transféré au PSG durant le mercato 2016 pour se relancer. Idée d’Olivier Létang, elle est validée par Unai Emery alors que les discussions entre le club et Jesé sont déjà avancées. Le basque pense qu’il a toujours du potentiel et qu’il peut apporter à l’équipe qu’il tente de bâtir. C’est donc plein de promesses qu’il débarque au PSG pour 25 millions d’euros, endossant pour la première fois un maillot qu’il ne portera finalement que très peu.

2 buts dont un penalty à Paris

Après une entrée à la place de Ben Arfa lors de la première journée à Bastia et une opération de l’appendicite, ses apparitions se feront de plus en plus rares, et cela se comprend tant il ne semble absolument pas au niveau. Il marque 2 buts but dont un penalty en 6 mois, Jonathan Ikoné lui étant même passé devant dans la hiérarchie parisienne. S’ensuit alors une série de prêts rythmés par les échecs ainsi que des problèmes d’ordres privés (un enfant malade, la mère de celui-ci, ancienne star de télé réalité, l’accusant publiquement de ne jamais s’occuper de lui) le tout agrémenté par le fait qu’il a également une carrière… Musicale sous le pseudonyme de « Jey M », ce qui n’aide pas vraiment à étoffer sa crédibilité auprès des supporters et des dirigeants d’ici ou d’ailleurs.

Un premier prêt à Las Palmas convainc les dirigeants espagnols de vouloir le garder malgré des performances en dents de scie, mais ils ne peuvent se l’offrir; un autre prêt à Stoke City – ou il côtoie un certain Choupo-Moting – sera même écourté par le club anglais au bout de quelques mois. Finalement, après être revenu dans le groupe professionnel parisien – entrant même quelques minutes sous un Thomas Tuchel qui louera publiquement son professionnalisme à l’entrainement (il était temps) – il a été prêté au Betis Séville. Où il ne brille toujours pas par ses statistiques mais surprend par son implication, au point de faire hésiter le club sévillan à proposer un transfert définitif pour le natif des îles Canaries. Un temps associé au Celta Vigo dans les toutes dernières heures du mercato, il a été de nouveau prêté, mais cette fois au Sporting Portugal.

10 matchs joués, un seul comme titulaire.

Durant ces 3 années sous contrat au PSG, Jesé n’aura porté que dix fois la tunique parisienne, ne disputant qu’un seul match comme titulaire. Arrivé pour 25 Millions d’euros dans le but de faire passer un cap au club parisien, il repart pour un énième prêt après être devenu un boulet dont il faut se débarrasser tous les ans. Il ne leur laissera sans doute comme souvenir, lorsqu’il ne sera plus sous contrat avec le PSG, que des clips et une belle place dans les pires recrues de l’histoire du club.

Publicités

Vidéos Football

 

Articles récents

Autres articles présents dans Autour du PSG