Restez connectés avec nous

Anciens

Emery à propos de la remontada « Nous avions un match contre le Barça et l’autre contre Aytekin »

©IconSport
Publicités

Unai Emery, ancien entraineur du Paris Saint-Germain (2016-2018) et d’Arsenal (2018 au 29 novembre 2019), s’est confié auprès de Marca. L’occasion de revenir une nouvelle fois sur le grand rôle de l’arbitrage dans la remontada subie face au FC Barcelone en 8e de finale retour de la Ligue des Champions en mars 2017.

« Nous avions deux matchs dans le 6-1 contre Barcelone. Un contre le Barça et l’autre contre Deniz Aytekin (l’arbitre, ndlr). Avec la VAR, nous aurions clairement obtenu la qualification pour la suite. »

On n’aime pas spécialement se plaindre de l’arbitrage, car l’essentiel du match reste dans ce que font les joueurs. Et le PSG n’a pas été bon au Camp Nou, c’est indéniablement. Cependant, il semble indéniable que l’arbitre a été scandaleux. Entre cartons rouges oubliés pour Barcelone, des penaltys donnés très facilement au Barça et celui qui n’est pas accordé pour le tacle de Javier Mascheranno sur Angel Di Maria alors qu’il y avait 3-1, Deniz Aytekin a clairement eu une influence sur le cours du match et le résultat. Ce qui est inacceptable. Avec la VAR, on peut espérer que les choses auraient été plus justes. Même si ce n’est pas une certitude, puisque la décision revient toujours à l’arbitre. Et plusieurs de ses erreurs sont tellement flagrantes sur ce match que l’on peut penser qu’il n’aurait pas changé d’avis avec la vidéo. Ses décisions semblaient un peu faites d’avance.


 

Articles récents

Autres articles présents dans Anciens