Restez connectés avec nous
Favre revient sur les 8es de finale de LDC face au PSG avec un regret
©Iconsport

Adversaires

Favre revient sur les 8es de finale de LDC face au PSG avec un regret

En février dernier, le Paris Saint-Germain retrouvait une nouvelle fois les huitièmes de finale de la Ligue des Champions. L’objectif était de franchir de nouveau ce palier après 3 années d’échecs en s’imposant contre le Borussia Dortmund. Mal partis après le match aller (perdu 2-1 au Signal Iduna Park), les Parisiens ont su répondre présent au match retour : victoire 2-0 avec la manière, en équipe (à retrouvez ici). Lucien Favre, le coach de la formation allemande, est revenu pour France Football sur l’élimination de son équipe et estime qu’elle aurait pu mieux faire à l’aller.

« Nous n’avons à nous en prendre qu’à nous-mêmes. Nous n’étions pas parvenus à reproduire la même prestation au Parc des Princes qu’au match aller à Dortmund. Il ne faut pas oublier que trois jours avant, nous avions laissé beaucoup de forces sur la pelouse du Borussia Mönchengladbach pendant que Paris était au repos (match reporté à cause du coronavirus). Mais je ne cherche pas d’excuses.

Favre « nous aurions dû ajouter un troisième but en fin de match. »

À Paris, il nous a manqués beaucoup de choses. À l’aller, tout le monde estimait que nous avions fait un grand match, mais à 0-0, le PSG s’était procuré deux grosses occasions qui auraient pu changer le cours de cette première manche. Le seul regret, c’est que nous aurions dû ajouter un troisième but en fin de match. »

Le souvenir de cette double confrontation reste fort pour le PSG tant elle a été le début d’une belle épopée pour les Rouge et Bleu Alors qu’au match aller Paris avait été timide, Dortmund avait livré une belle partie et méritait sa victoire. Des regrets, Favre peut en avoir tant le sort aurait pu basculer de leur côté. Il est vrai que Dortmund aurait pu mettre un but de plus au match aller. Mais il faut signaler que les Parisiens ont aussi raté des occasions franches. Et les buts, l’efficacité, cela fait aussi partie de la performance. Le retour, à huis clos, a tourné clairement en faveur du club parisien. Sur l’ensemble des deux matchs Paris a mérité sa qualification grâce à une belle réponse collective.

Le football se joue souvent dans les détails à ce niveau là. Le PSG a longtemps ruminé ses matchs retours ratés en huitième de finale (Barcelone, Real Madrid, Manchester United), force est de constater que cette fois il a su se montrer à la hauteur. C’est au tour de son adversaire d’avoir des regrets. Un scénario qui a fait beaucoup de bien au groupe pour la suite.

Retrouvez ci-dessous notre dernier podcast, à propos de la volonté du PSG de recruter les milieux Tiémoué Bakayoko (26 ans, Chelsea) et Marcelo Brozovic (27 ans, Inter Milan) et la suspension d’Angel Di Maria (ailier de 32 ans) pour 4 matchs) :

Publicités

Vidéos football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Adversaires