Autour du PSG

Fernandez : Di Maria et Trapp « deux bonnes recrues »

Euro 2016 - Fernandez "Pour l'équilibre de l'équipe, je sacrifie Matuidi"
Publie le 13/03/2016 a 23:56



  • L’ancien joueur et entraîneur parisien Luis Fernandez est revenu sur les progrès du Paris Saint-Germain cette saison, apportés en partie par Angel Di Maria et Kevin Trapp. Il s’appuie sur les matchs face Chelsea en Ligue des Champions.

    « L’arrivée de Di Maria est un plus pour le PSG. On l’a vu contre Chelsea. Il a cette capacité de rentrer à l’intérieur quand ça bouge autour de lui. On le voit sur les images, il est toujours présent. Je l’aime bien aussi à gauche. Sur le second but, il redemande le ballon dans l’espace. Il y a cet appel et cette qualité de centre entre le gardien et le défenseur.

    Entre lui et Trapp, le PSG a signé deux bonnes recrues. Ils ont été décisifs sur les deux matches. », a-t-il affirmé dans Dimanche Ligue 1 sur BeIn Sports, avant d’évoquer le tirage des quarts de finale.

    « Attention, tout le monde n’est pas encore qualifié. J’ai eu l’occasion de voir l’équipe bis du Barça et ils en passent six. Le Bayern et le Real Madrid sont à éviter aussi. Si l’Atletico se qualifie, il faudra se méfier aussi. Tu prends Wolfsburg et Benfica, c’est plus accessible. »

    S’il a fallu attendre longtemps pour voir Di Maria arriver au PSG, cela en valait clairement la peine. L’Argentin amène de la vitesse et de la créativité à l’attaque parisienne, sans oublier qu’il sait aussi décrocher pour aider les milieux. Capable de mettre des buts ou de les offrir, El Fideo amène aussi de l’expérience au groupe puisqu’il a gagné la Ligue des Champions en 2014 avec le Real Madrid.

    Quant à Kevin Trapp, son apport était moins évident au moment de son recrutement. Coupable d’erreurs, il a soulevé quelques doutes. Mais ses deux matchs face à Chelsea donnent raisons aux dirigeants. Si Paris a dominé les deux rencontres, il faut remercier le portier allemand pour ses arrêts décisifs qui ont évité au PSG de se retrouver en grande difficulté.

    Pour ce qui est du tirage, il faut déjà voir quelles équipes seront qualifiées. Et, de toute façon, il faudra vaincre l’adversaire décidé par le hasard. Et il n’y a pas de match facile en quart de finale de Ligue des Champions. Même s’il y en a certainement des plus difficiles que d’autres.

     

     

    Publie le 13/03/2016 a 23:56

    Fernandez : Di Maria et Trapp « deux bonnes recrues »

    L’ancien joueur et entraîneur parisien Luis Fernandez est revenu sur les progrès du Paris Saint-Germain cette saison, apportés en partie par Angel Di Maria et Kevin Trapp. Il s’appuie sur les matchs face Chelsea en Ligue des Champions.

    « L’arrivée de Di Maria est un plus pour le PSG. On l’a vu contre Chelsea. Il a cette capacité de rentrer à l’intérieur quand ça bouge autour de lui. On le voit sur les images, il est toujours présent. Je l’aime bien aussi à gauche. Sur le second but, il redemande le ballon dans l’espace. Il y a cet appel et cette qualité de centre entre le gardien et le défenseur.

    Entre lui et Trapp, le PSG a signé deux bonnes recrues. Ils ont été décisifs sur les deux matches. », a-t-il affirmé dans Dimanche Ligue 1 sur BeIn Sports, avant d’évoquer le tirage des quarts de finale.

    « Attention, tout le monde n’est pas encore qualifié. J’ai eu l’occasion de voir l’équipe bis du Barça et ils en passent six. Le Bayern et le Real Madrid sont à éviter aussi. Si l’Atletico se qualifie, il faudra se méfier aussi. Tu prends Wolfsburg et Benfica, c’est plus accessible. »

    S’il a fallu attendre longtemps pour voir Di Maria arriver au PSG, cela en valait clairement la peine. L’Argentin amène de la vitesse et de la créativité à l’attaque parisienne, sans oublier qu’il sait aussi décrocher pour aider les milieux. Capable de mettre des buts ou de les offrir, El Fideo amène aussi de l’expérience au groupe puisqu’il a gagné la Ligue des Champions en 2014 avec le Real Madrid.

    Quant à Kevin Trapp, son apport était moins évident au moment de son recrutement. Coupable d’erreurs, il a soulevé quelques doutes. Mais ses deux matchs face à Chelsea donnent raisons aux dirigeants. Si Paris a dominé les deux rencontres, il faut remercier le portier allemand pour ses arrêts décisifs qui ont évité au PSG de se retrouver en grande difficulté.

    Pour ce qui est du tirage, il faut déjà voir quelles équipes seront qualifiées. Et, de toute façon, il faudra vaincre l’adversaire décidé par le hasard. Et il n’y a pas de match facile en quart de finale de Ligue des Champions. Même s’il y en a certainement des plus difficiles que d’autres.

     

     




  • Tags de l'article : , , ,
    Articles lies a ce sujet
    Espace communautaire

    Comments are closed.

    Dernieres news

    Suivez-nous sur les reseaux



    Live football scores . Current table, fixtures & results.

    L'actualité européenne

    Ancelotti La Ligue des Champions sera plus difficile, notamment avec Neymar au PSG

    Ancelotti : « La LDC sera plus difficile », notamment avec Neymar au PSG

    Adversaires

    Carlo Ancelotti, ancien entraîneur du Paris Saint-Germain aujourd’hui au Bayern Munich, a été interrogé en conférence ...

    Les dernières activités

    Fermer
    Activité récente
    Flavien Casinia publié un new post."Amian "On va essayer de tenir et mettre un but, tout est possible""
    2 days ago
    NicolasBa mis à jour un post"Guingamp/PSG - Sorbon "Paris est très fort. Mais cela sert à apprendre""
    6 days ago

    Actualité Féminine

    Féminines - Lair "Paris c’est le seul club en France qui peut gagner la Coupe d’Europe chez les filles et les garçons"

    Féminines – Lair « Paris c’est le seul club en France qui peut gagner la Coupe d’Europe chez les filles et les garçons »

    Actu Féminin

    Patrice Lair, entraîneur de 56 ans de l’équipe féminine du Paris Saint-Germain, s’est confié auprès de Ouest ...

    Vidéos PSG

    Fernandez : Di Maria et Trapp « deux bonnes recrues »

    Euro 2016 - Fernandez "Pour l'équilibre de l'équipe, je sacrifie Matuidi" <Autour du PSG

    L’ancien joueur et entraîneur parisien Luis Fernandez est revenu sur les progrès du Paris Saint-Germain cette saison, apportés en partie par Angel Di Maria et Kevin Trapp. Il s’appuie sur les matchs face Chelsea en Ligue des Champions.

    « L’arrivée de Di Maria est un plus pour le PSG. On l’a vu contre Chelsea. Il a cette capacité de rentrer à l’intérieur quand ça bouge autour de lui. On le voit sur les images, il est toujours présent. Je l’aime bien aussi à gauche. Sur le second but, il redemande le ballon dans l’espace. Il y a cet appel et cette qualité de centre entre le gardien et le défenseur.

    Entre lui et Trapp, le PSG a signé deux bonnes recrues. Ils ont été décisifs sur les deux matches. », a-t-il affirmé dans Dimanche Ligue 1 sur BeIn Sports, avant d’évoquer le tirage des quarts de finale.

    « Attention, tout le monde n’est pas encore qualifié. J’ai eu l’occasion de voir l’équipe bis du Barça et ils en passent six. Le Bayern et le Real Madrid sont à éviter aussi. Si l’Atletico se qualifie, il faudra se méfier aussi. Tu prends Wolfsburg et Benfica, c’est plus accessible. »

    S’il a fallu attendre longtemps pour voir Di Maria arriver au PSG, cela en valait clairement la peine. L’Argentin amène de la vitesse et de la créativité à l’attaque parisienne, sans oublier qu’il sait aussi décrocher pour aider les milieux. Capable de mettre des buts ou de les offrir, El Fideo amène aussi de l’expérience au groupe puisqu’il a gagné la Ligue des Champions en 2014 avec le Real Madrid.

    Quant à Kevin Trapp, son apport était moins évident au moment de son recrutement. Coupable d’erreurs, il a soulevé quelques doutes. Mais ses deux matchs face à Chelsea donnent raisons aux dirigeants. Si Paris a dominé les deux rencontres, il faut remercier le portier allemand pour ses arrêts décisifs qui ont évité au PSG de se retrouver en grande difficulté.

    Pour ce qui est du tirage, il faut déjà voir quelles équipes seront qualifiées. Et, de toute façon, il faudra vaincre l’adversaire décidé par le hasard. Et il n’y a pas de match facile en quart de finale de Ligue des Champions. Même s’il y en a certainement des plus difficiles que d’autres.

     

     

    By
    @
    OTER ?>