Restez connectés avec nous
Fernandez revient sur ses critiques à propos de Tuchel et souligne qu'il n'a pas été assez soutenu
©IconSport

Autour du PSG

Fernandez revient sur ses critiques à propos de Tuchel et souligne qu’il n’a pas été assez soutenu

Luis Fernandez, ancien joueur (1978-1986), entraîneur (1994-1996, puis 2000-2003) et directeur sportif du centre de formation (2017-2018) du Paris Saint-Germain, a répondu à plusieurs questions dans un entretien accordé à L’Equipe qui a été publié ce mercredi. Outre la trop facile domination parisienne en Ligue 1, il a été invité à commenter les critiques envoyées au coach Thomas Tuchel il y a quelques semaines. Il avait notamment affirmé que l’Allemand était pour le moment le pire entraîneur de l’ère qatarie.

« Mes propos sont mal interprétés : il est celui dont j’attends le plus car aucun autre n’a eu autant d’atouts pour battre n’importe qui. Il a Mbappé, Cavani, Icardi, Neymar, Verratti, à une période où Barcelone et le Real sont moins forts. Il doit réussir. Je lui ai reproché le trop grand nombre de blessés au PSG. Et son côté laboratoire, dans ses chamboulements tactiques, que je ne comprends pas toujours.

Fernandez « Je sais aussi qu’un entraîneur a besoin d’être soutenu en interne et qu’il ne l’a pas toujours été. »

Et selon moi, Paris n’aurait pas dû laisser échapper la Coupe de France (remportée par Rennes, 2-2, 6-5 aux t.a.b.) et la Coupe de la Ligue (défaite 1-2 contre Guingamp en quarts), en 2019. Après, il a lancé plus de jeunes que ses prédécesseurs. Je sais aussi qu’un entraîneur a besoin d’être soutenu en interne et qu’il ne l’a pas toujours été. Quand il demande Idrissa Gueye (en janvier 2019)et qu’on lui achète Leandro Paredes, je me mets à sa place. »

Avec seulement la Ligue 1 qui a été remportée (en dehors du Trophée des Champions), Tuchel a bien sûr un bilan qui n’est pas assez fourni en titres. La première saison restera comme une déception, c’est indéniable. Même s’il y a eu d’excellents mois, la fin est trop ratée. Il y avait clairement la possibilité de faire mieux. Cependant, comme le rappelle justement Fernandez, le coach n’a pas été assez aidé.

Le directeur sportif Antero Henrique était quasiment inexistant face aux médias, ne semblait pas aider dans la gestion des joueurs et n’avait pas réussi des mercato qui permettaient à l’entraîneur d’avoir un groupe complet. On ne peut pas oublier que le PSG a attaqué la seconde partie de saison 2018-2019 avec seulement 2 milieux de métier (Verratti et Paredes). Cette saison, Paris pourrait terminer avec un superbe bilan. Cela grâce au directeur sportif Leonardo en partie, puisqu’il a remis de l’ordre et aide le coach. Et parce que les joueurs font les efforts. Mais on ne peut pas soudainement mettre de côté la responsabilité de l’entraîneur. Attendons de voir comment la saison sera terminée, même si elle est forcément un peu particulière à cause de sa suspension.

Retrouvez ici notre sondage à propos de l’avenir de Tuchel.

Publicités

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG