Restez connectés avec nous

Autour du PSG

José Felix Diaz « Al-Khelaïfi doit comprendre que cet argent et cette position dominante ne doivent pas aboutir à des règles unilatérales »

Hier, Nasser Al-Khelaïfi, président du Paris Saint-Germain, a clairement expliqué dans Marca qu’il ne veut plus voir des clubs s’approcher de ses joueurs sans passer par la direction afin de mettre la pression ensuite et a réclamé le même respect du PSG que celui qu’il a pour les autres clubs. José Félix Díaz, du journal espagnol (pro-Real Madrid) lui a répondu via un article avec quelques critiques.

« Le président du PSG a voulu envoyer un message direct et fort au reste du monde du football, mais surtout au Real Madrid. Il a le droit de prévenir de ce qui peut arriver à quiconque oserait approcher un de ses joueurs. Cependant, dans ce discours, il oublie ce que son équipe a fait la saison dernière avec Neymar ou ce qui a été tenté cet été avec des joueurs comme Rakitic, Luis Filipe, Pogba ou Kanté. Ce double discours n’est pas compatible avec le football actuel, dans lequel toutes les équipes contactent les joueurs qui les intéressent avant leur signature. Il oublie que le PSG a manœuvré dans le dos des clubs des joueurs cités ci-dessus. Récemment ce fut avec le FC Barcelone, dans le cas de Rakitic. Un club avec qui le PSG bataille depuis 14 mois. Même s’il est vrai que tout cela a débuté avec Verratti.

Il n’aime pas qu’on touche aux siens, mais lui peut le faire avec les autres…’

Le club qui siège à Paris mais dont la structure entrepreneuriale et économique est au Qatar, profite d’une santé financière privilégiée. Et l’UEFA sera celui qui devra dires’il respecte le fameux Fair-Play Financier, ou pas. Mais Al-Khelaifi doit comprendre que cet argent et cette position dominante ne doivent pas aboutir à des règles unilatérales. Il n’aime pas qu’on touche aux siens, mais lui peut le faire avec les autres… Curieux.”

Le journaliste espagnol va sans doute un vite dans ses affirmations. Même si on admet que le PSG n’est probablement pas toujours parfait et respectueux. Cependant, le recrutement de Neymar s’est fait via le paiement de sa clause libératoire. Quelque chose de simplement légal, de prévu pour que ce soit possible. Cela n’empêche pas que Paris ait discuté avec le FC Barcelone, sauf qu’il n’y a pas eu d’accord avec un prix. Alors le PSG est passé par l’autre option possible. Si le Barça n’en voulait pas, il fallait une clause plus élevée ou ne pas en mettre.

On peut aussi souligner que les clubs n’ont pas fait de plainte contre l’approche du PSG. Il y a même le Bayern Munich qui a évoqué les discussions pour Jérôme Boateng (défenseur central de 29 ans) sans le moindre souci. On peut penser que cela n’a pas créé spécialement de problème. Du moins, il n’y a rien du style du FC Barcelone et du Real Madrid.

Quant à l’UEFA et au Fair-Play Financier, c’est en effet à l’instance européenne de juger. Alors les médias et dirigeants espagnols pourraient arrêter de le faire en attendant le verdict.

Vidéos football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG