Restez connectés avec nous
Le Guen évoque son passage en tant que coach du PSG "Je me suis inventé des ennemis"
©Iconsport

Anciens

Le Guen évoque son passage en tant que coach du PSG “Je me suis inventé des ennemis”

Paul Le Guen, ancien joueur (1991-1998) et entraîneur du Paris Saint-Germain (2007-2009) dorénavant sur le banc du Havre (Ligue 2), a évoqué auprès du journal Le Parisien l’éventuelle paranoïa qui peut toucher les coachs du club parisien. Il a alors parlé de son vécu et a concédé qu’il n’avait pas su bien réagir aux difficultés et à la pression. L’ancien du PSG ajoute aussi qu’il y a un exemple à suivre dans la communication.

“Je me suis inventé des ennemis à l’intérieur et à l’extérieur. Je n’étais pas très bon. On se referme, on tente de se protéger de l’extérieur, ce n’est pas la bonne méthode. Ce qui protège le mieux, ce sont les résultats. Je n’ai pas communiqué assez. Je n’avais pas assez de recul. Je ne suis pas devenu fou au PSG, je n’ai manqué de respect à personne mais j’ai fait des erreurs, je n’ai pas eu la bonne attitude. J’avais l’impression qu’on m’attaquait.

Le Guen “Il ne cherchait jamais la guerre, face à une question grinçante d’un journaliste.”

Le maître reste pour moi Carlo Ancelotti. Je l’ai observé à Chelsea ou ailleurs et je me disais : waouh, c’est fort ! Il ne cherchait jamais la guerre, face à une question grinçante d’un journaliste, il n’en pensait pas moins mais commençait toujours par Vous avez raison puis déroulait son argumentaire. Il me bluffait. Il faut être capable de supporter cette pression et c’est moi qui n’aurais pas dû réagir comme ça.”

C’est tout à l’honneur de Le Guen de savoir avouer ainsi qu’il n’a pas eu la bonne réaction, qu’il n’a pas trouvé “la bonne méthode” au PSG. C’est rare de voir un entraîneur ou un joueur concéder aussi clairement qu’il s’est raté. Ce qui ne change pas qu’il n’a pas toujours été aidé par les médias, les joueurs ou la direction. Disons, par exemple, qu’il est plus simple de gagner avec l’équipe d’aujourd’hui. Mais il était peut-être possible de faire mieux, notamment dans la communication, et Le Guen ne se cache pas.

L’exemple qu’il prend avec Ancelotti est marqué. Au-delà de l’aspect tactique, l’Italien est souvent mis en avant pour sa gestion du groupe. Sa communication face aux médias compte aussi. Il sait faire passer des messages forts sans aller dans l’agacement ou la colère. Malheureusement, les dirigeants du PSG n’ont pas su lui manifester un certain soutien dans un moment compliqué et le Real Madrid en profité pour l’attirer en juin 2013 alors qu’il était arrivé en janvier 2012. Il y aura toujours ce regret de ne pas avoir cet excellent coach rester plus longtemps dans le projet du PSG.

Publicités

Vidéos football

 

Derniers articles

Vidéos PSG

Autres articles présents dans Anciens