Restez connectés avec nous
Le Mée explique la "difficulté" du PSG sur ce mercato 2020

Autour du PSG

Le Mée explique la « difficulté » du PSG sur ce mercato 2020

Yvan Le Mée, agent français de joueurs et entraîneurs (notamment Olivier Echouafni, coach de l’équipe féminine du PSG) qui est régulièrement présent dans les médias, suit de près le mercato du Paris Saint-Germain. Ce dernier a tenu à féliciter Leonardo, directeur sportif du PSG, pour le recrutement d’Alessandro Florenzi, latéral de 29 ans, comme il l’a fait savoir auprès de Téléfoot. Il évoque aussi plus globalement les besoins et difficultés pour le PSG.

« Il y a déjà une priorité sur le poste d’attaquant avec les départs d’Edinson Cavani et de Choupo-Moting. Avec les suspensions, le Covid-19, etc, le PSG va avoir du mal à trouver des attaquants. Alessandro Florenzi, c’est une très belle affaire. Prendre un international italien de 29 ans, 36 sélections, et quand on voit le match qu’il fait contre l’OM, pour un prêt avec option d’achat, tu ne paies rien c’est une option à 8 millions d’euros, c’est une très belle chose.

Le Mée « La difficulté maintenant c’est de se confronter au problème, mais dans une période où c’est compliqué. »

Un défenseur central, c’est très compliqué à trouver sur le marché. Le top cela vaut 60-80 millions. C’est Koulibaly à Naples, Skriniar à l’inter Milan, les joueurs dits ‘moyens’ à 10-15 millions n’intéressent pas Paris et il n’y a pas d’entre-deux. C’est donc une vraie difficulté de trouver un joueur de haut niveau et pour un prix correct même pour le PSG. Paris aurait pu garder Thiago Silva, mais c’est un joueur de 36 ans et il ne voulait pas rester pour une année. C’était la facilité de le garder. La difficulté maintenant c’est de se confronter au problème, mais dans une période où c’est compliqué. »

Ce mercato est logiquement compliqué pour le PSG. Après avoir atteint la finale de la Ligue des Champions, perdue face au Bayern Munich le 23 août dernier (0-1), le club de la capitale est dans l’obligation de se renforcer afin d’être tout autant compétitif cette saison et même essayer de progresser encore. Mais avec la crise liée au coronavirus, il y a une certaine restriction au niveau du budget qui pousse les dirigeants parisiens à être prudents. Il faut chercher de bonnes opportunités, comme ils l’ont fait avec Alessandro Florenzi.

Ces derniers 15 jours de mercato seront importants pour le club parisien qui doit encore se renforcer à plusieurs postes. Nul doute que Leonardo travail d’arrache-pied en interne afin de saisir la moindre opportunité qui se présentera pour renforcer cet effectif sans se mettre dans le rouge vis-à-vis du Fair-Play financier. Une mission qui demande de multiplier les contacts et de négocier le plus possible pour obtenir les meilleures affaires. Ce qui explique le fait que le mercato parisien mettre du temps à se dessiner concrètement.

Retrouvez ci-dessous notre dernier podcast à propos deNice/PSG (0-3) : Debrief d’une victoire satisfaisante, mais pas complètement maitrisée

Publicités

Vidéos football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG