Restez connectés avec nous
Le Parisien explique la prolongation de contrat de Kurzawa au PSG
©IconSport

Autour du PSG

Le Parisien explique la prolongation de contrat de Kurzawa au PSG

Lundi, le Paris Saint-Germain a annoncé officiellement la prolongation de contrat pour 4 années de Layvin Kurzawa, arrière gauche de 27 ans dorénavant lié au club parisien jusqu’en 2024. Ce mardi matin, Le Parisien est revenu sur le choix du PSG qui semblait presque impensable lors du mercato hivernal et que nous avions déjà expliqué il y a peu.

« Les textes de l’UEFA invitent les clubs à inscrire au moins « huit joueurs formés localement » dans leur effectif de la Ligue des champions. C’est-à-dire des joueurs formés au club ou bien en France, pendant au moins trois saisons, entre 15 et 21 ans. Si le club n’est pas en capacité d’atteindre ce chiffre, son nombre de 25 inscrits est réduit en conséquence. Ainsi, cette saison, le PSG n’a que six joueurs formés localement sur sa liste (Kimpembe, Diallo, Dagba, Kurzawa, Gueye, Mbappé) et ne compte donc que 23 inscrits. Le départ de Kurzawa, après ceux de Kouassi et Aouchiche, l’aurait donc privé d’un joueur français supplémentaire, ce qui n’aurait pas été sans poser quelques problèmes administratifs. Enfin, la volonté de conserver le natif de Fréjus (Var) ne peut être déconnectée de la réalité du marché des latéraux.

« une denrée rare et chère »

Les arrières gauche sont une denrée rare et chère, même quand il s’agit de joueurs français. Ainsi, les responsables de Dortmund exigeaient 25 M€ l’été dernier pour Raphaël Guerreiro, le joueur franco-portugais. Même tarif pour Alex Telles, le latéral brésilien de Porto envoyé à tort au PSG, le mois dernier, par les médias portugais. Quant à Robin Gosens, l’arrière gauche allemand de Bergame, ses dirigeants réclameraient entre 35 et 40 M€ pour racheter ses quatre dernières années de contrat. »

Des affirmations tout à fait crédibles, puisqu’elles vont dans le sens de nos informations. La signature de Kurzawa d’un contrat de longue durée est loin d’être dénuée de sens une fois que l’on prend tous les éléments ensemble. Le PSG a besoin de ce quota de joueurs formés en France et devoir chercher à recruter avec ce critère aurait ajouté une complication dont le club parisien n’a pas besoin. Il peut ajouter certains de ses Titis dans la liste, mais il faut aussi des joueurs confirmés pour disputer cette grande compétition.

Les prix des autres latéraux a aussi joué, en effet. Surtout que pour Alex Telles il s’agissait plutôt d’une demande au-dessus de 30 millions d’euros de la part du FC Porto. Une somme que Paris préfère garder pour ses autres besoins alors qu’il avait l’option de prolonger Kurzawa. Lequel est attaché au PSG et a réalisé un bon début d’année 2020. Reste à espérer qu’il continuera sur cette lancée. C’est à lui d’être le plus sérieux possible pour y arriver.

Publicités

Vidéos football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG