Restez connectés avec nous
Les finales de Coupe de France et Coupe de la Ligue limitées à 5 000 personnes
©IconSport

Autour du PSG

Les finales de Coupe de France et Coupe de la Ligue limitées à 5 000 personnes

Cette saison 2019-2020 très perturbée par l’épidémie du coronavirus va se terminer en août avec les compétitions européennes, dont la très attendue Ligue des Champions. Le Paris Saint-Germain est concerné, puisqu’il est qualifié en quart de finale. Mais il doit d’abord jouer les finales de Coupe de France, contre l’AS Saint-Etienne, et de Coupe de la Ligue, contre l’Olympique Lyonnais. Les deux devraient être dans un Stade de France relativement vide. Alors qu’il y avait un espoir de voir la jauge des 5 000 personnes être dépassée pour ces événementsLe Parisien indique le ministère des Sports a décidé qu’elle sera bien en place pour ces événements.

« Les rassemblements de plus de 5000 personnes sont toujours interdits en France, dans le cadre du processus de déconfinement, et le football ne devrait bénéficier d’aucune dérogation. Alors que les instances du football espéraient un assouplissement de la réglementation, le ministère des Sports a transmis ces derniers jours à la Fédération française de football et à la Ligue de football professionnel des informations, confirmant une jauge très restreinte de 5000 personnes. (…)

« Le contingent de 5000 personnes inclut toutes les parties prenantes de la manifestation. »

Pour autant, il est toujours prévu que la rencontre se déroule au stade de France. (…) Le contingent de 5000 personnes inclut toutes les parties prenantes de la manifestation : joueurs, staffs, personnels. De ce fait, le quota grand public attribué à chaque club devrait à peine dépasser le millier de billets.

Selon nos informations, le Collectif Ultras Paris ainsi que les deux groupes principaux de Saint-Etienne, les Magic Fans et les Green Angels, envisageraient très fortement dans ce contexte ne pas assister à la ou les finales qui les concernent. »

S’il n’y a encore rien d’officiel, ces affirmations sont malheureusement crédibles. Il y a du sens à rester prudent pour ces premières semaines du retour du football. Même si la situation a évolué dans le bon sens depuis mars, le coronavirus n’a pas disparu et il faut continuer à faire attention. Même si cela signifie que les fêtes sont moins belles. La priorité reste la sécurité de chacun. Reste à espérer que la situation sanitaire continuera d’évoluer positivement et que la vie « normale » pourra revenir. Avec notamment des stades pleins.

Publicités

Vidéos football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG