Restez connectés avec nous
Lizarazu comprend la réaction et décision de Cavani "c'est la fin d'un cycle"

Autour du PSG

Lizarazu comprend la réaction et décision de Cavani “c’est la fin d’un cycle”

Bixente Lizarazu, ancien arrière gauche du Bayern Munich et de l’Equipe de France notamment, aujourd’hui consultant sportif, a répondu à plusieurs questions dans une vidéo pour Téléfoot. Il a été invité à donner son avis sur les départs dès le mois de juin, donc sans signer une courte prolongation de contrat pour finir la saison 2019-2020 avec le Paris Saint-Germain, d’Edinson Cavani (buteur de 33 ans) et Thomas Meunier (arrière droit de 28 ans).

“Le PSG a choisi de ne pas prolonger l’aventure avec Cavani et Meunier. Et eux ont décidé de ne pas prolonger l’aventure de deux mois parce qu’ils se projettent sur leurs prochains clubs. Chacun a préservé ses intérêts et sa carrière. Ce n’est pas illégal, c’est contractuel.

Lizarazu “tu peux être un peu heurté.”

Les choix qui faits par le joueur ou le club dépendent aussi de la relation. J’ai vu Leonardo qui a déclaré que c’était la fin d’un cycle pour Cavani. Quand tu lis un article comme celui-là et que le directeur sportif dit ça, tu peux être un peu heurté et tu peux te dire : ‘ok, c’est la fin d’un cycle’.”

Il est toujours compliqué de gérer les fins de contrats. Un club ne peut pas se permettre de faire dans le social et doit avant tout penser au futur et aux résultats. Il faut savoir s’arrêter au bon moment, avec une vente ou non. Pour ce qui est de Cavani, si la saison avait été normale, si elle était allée à son terme avec une célébration du titre de champion de France, logiquement la fin aurait été plus belle.

Dans le cas présent, son refus de jouer les derniers matchs va rester et c’est forcément triste au vu de tout ce qu’il a apporté. Mais il ne faut pas être trop dur non plus, puisqu’il était temps globalement de tourner la page. On aurait simplement aimé le voir aller au bout de l’aventure et ne pas tourner la page si vite. Pour Thomas Meunier, les sentiments sont un peu différents mais c’est un peu la même idée.

Lizarazu “Ce n’est pas facile de jouer au PSG, au Bayern Munich ou au Real Madrid.”

Lizarazu a ensuite été invité à indiquer si les départs de Tanguy Kouassi (défenseur central de 17 ans) et Adil Aouchiche (milieu de 17 ans), des Titis qui vont signer leur premier contrat professionnel dans un autre club, sont compréhensibles ?

“Quand on est un jeune joueur et qu’on décide de rester ou de partir dans un grand club, il faut vraiment bien réfléchir sur le temps de jeu que tu peux avoir. Quand on est en formation le plus important c’est de pouvoir jouer. Ce n’est pas facile de jouer au PSG, au Bayern Munich ou au Real Madrid quand on est un jeune joueur. Donc, il faut prendre ces décisions en fonction de ce que l’équipe peut t’apporter et permettre de faire en terme de développement. Un jeune joueur, il faut savoir l’accompagner et le faire monter en puissance en le faisant jouer.”

Le PSG a des progrès à faire et n’est pas aidé par l’impatience des jeunes.

Le PSG veut logiquement miser sur ses jeunes joueurs et leur donner de la place dans le projet, perdre Aouchiche et Kouassi est donc un coup dur pour le club parisien. Certains clubs comme le Real Madrid, le FC Barcelone ou encore l’Ajax Amsterdam, arrivent un peu mieux à inclure plusieurs joueurs issus du centre de formation dans son groupe professionnel. Malheureusement, le PSG a encore des progrès à faire sur ce point. Même s’il ne faut pas non plus parler d’échec complet. Certains arrivent dans le groupe professionnel. Kouassi et Aouchiche semblaient en plus avoir un beau chemin devant eux.

L’un des problèmes pour le PSG est que certains jeunes joueurs français n’acceptent pas non plus ce statut de jeune joueur et donc d’être moins important que certains cadres. Il y a une forme d’impatience à l’idée d’avoir du temps de jeu. C’est pour cela qu’ils vont tenter leur chance ailleurs, avec parfois peu de réussite. Si ces jeunes acceptaient de jouer de temps en temps afin de monter en puissance en prenant conscience du projet dans lequel ils sont, le club de la capitale pourrait mieux garder ses joueurs. Il y a l’exemple Presnel Kimpembe (24 ans), qui a su être patient. Maintenant, il faut trouver le bon discours pour accompagner ces Titis. Mais cela se complique aussi avec des propositions de prêt qui ne conviennent pas toujours. Retrouvez ici nos informations sur le dossier Kouassi, qui a eu tous les éléments pour continuer au PSG.

La vidéo complète : 

Publicités

Vidéos football

 

Derniers articles

Vidéos PSG

Autres articles présents dans Autour du PSG