Restez connectés avec nous

Autour du PSG

Lizarazu fustige le PSG après un match « choquant » et une semaine de « club de divertissement »

Lizarazu fustige le PSG après un match "choquant" et une semaine de "club de divertissement"
©IconSport

Bixente Lizarazu, ancien arrière gauche du Bayern Munich (1997-2004) et de l’Equipe de France (97 sélections) notamment qui est aujourd’hui consultant sportif, était sur le plateau de Téléfoot ce dimanche matin. L’occasion de donner son avis sur la défaite du Paris Saint-Germain mardi soir contre le Borussia Dortmund (2-1) au Signal Iduna Park en 8e de finale aller de la Ligue des Champions. Le champion du monde 1998 évoque également ce qui a suivi, entre les déclarations parfois décevantes et les images de la fête d’anniversaire qui ont fait polémique. Il n’a pas été avare en critiques.

« On ne peut pas oublier que le contenu du match et le contenu de l’après-match ont été catastrophiques. Le PSG est encore passé à côté de l’événement, c’est ça le vrai problème. On peut parler tactique, système, tout ce qu’on veut. Mais le PSG n’y était pas mentalement. Bien sûr que tu as des excuses Des joueurs à court de forme, un système qui a été mis en place et qui n’a pas aidé. Mais pour moi, c’est le fait d’être passé à côté de l’événement qui pose problème, même si on a vu une bonne équipe de Dortmund. Le BvB a joué son football avec beaucoup de conviction et de tranquillité. Finalement, la petite équipe c’était le PSG. C’est ça qui était choquant au fond;

Lizarazu « Il faut savoir si le Paris Saint-Germain est un club de haut niveau ou de divertissement. »

Cette semaine le PSG n’a pas été un club fort. On a l’impression que ce club n’a pas le contrôle sur ses joueurs. Il faut savoir si le Paris Saint-Germain est un club de haut niveau ou de divertissement. Si c’est un club de divertissement, ça me va très bien, on se marre. Mais si c’est un club de haut niveau, ça ne me va pas. »

On ne peut pas nier que les Parisiens ont globalement raté cette semaine, mais parler de catastrophe semble être exagéré. Paris s’est loué mardi soir avec une rencontre peu convaincante. Mais il n’y a « que » 2-1. Ce n’est pas si mal en vue du match retour le 11 mars. Et il ne faut pas oublier qu’un déplacement à Dortmund, où le Borussia est invaincu en Bundesliga cette saison, n’a rien d’évident. Cependant, le PSG peut faire mieux dans l’énergie, le rythme, les duels et la créativité. C’est important et il y a plusieurs détails à régler. Ce qui est loin d’être impossible. Les Parisiens peuvent se qualifier, cela a son importance. Pour beaucoup de clubs, on parlerait surtout d’un match raté et on attendrait le retour.

Mais le PSG a une certaine histoire qui pousse à l’agacement, voire au désespoir pour certains. Il faut pourtant savoir rester mesuré. Même si le reste de la semaine n’a pas aidé à penser de façon positive. Il y a eu une communication ratée et cette fameuse fête mal vécue par beaucoup de supporters. Ce n’est pas idéal, clairement. Il faut tout de même que les joueurs puissent vivre un peu, décompresser et restent soudés pour la suite. S’ils gagnent les prochains matchs et se qualifient en quart de finale, ce ne sera plus qu’un petit épisode étrange. Certains « spécialistes » diront peut-être même que c’était positif. Il n’y a pas de catastrophe pour le moment.

Retrouvez ci-dessous notre podcast sur ce match :

Publicités

 

Articles récents

Autres articles présents dans Autour du PSG