Restez connectés avec nous
Madar ne s'inquiète pas pour Icardi et souligne qu'il n'a "pas de ballons"
©IconSport

Autour du PSG

Madar ne s’inquiète pas pour Icardi et souligne qu’il n’a « pas de ballons »

Durant la finale de Coupe de France face à l’AS Saint-Étienne (1-0) et la finale de Coupe de la Ligue face à l’Olympique Lyonnais (0-0, 6-5 t.a.b), Mauro Icardi, attaquant du Paris Saint-Germain de 27 ans, n’était pas au meilleure de sa forme. Stéphane Madar, ancien joueur du PSG notamment de 1999 à 2001, désormais consultant, s’est exprimé à propos des récentes prestations de l’attaquant argentin, dans le journal Le Parisien.

« Sur les deux derniers matchs, je reste sur ma faim mais pas seulement par rapport à lui. Tous les joueurs manquent de jus, et Icardi est tributaire de ce qui se passe autour de lui. Physiquement il est juste, et comme en plus il n’a pas de ballons, il est un peu à poil. 

Madar « je ne me fais pas de souci pour un joueur comme lui. »

À part Neymar, aucun joueur ne fait la différence. Le problème, c’est que Mbappé joue beaucoup pour Neymar, et Neymar pour Mbappé. Et pour un attaquant, quand tu ne scores pas, moralement, ça devient vite compliqué. Mais je ne me fais pas de souci pour un joueur comme lui. Il va se remettre à marquer.“

Globalement, ces deux matchs de coupes nationales ont été très pauvres offensivement. La plupart des attaquants sur la pelouse n’ont rien montré hormis Neymar, 28 ans, qui sait décrocher pour prendre le jeu à son compte et faire jouer ses partenaires. Icardi est un pur buteur, un renard des surfaces, c’est un joueur qui a besoin de ballons pour exister durant un match.

Cette équipe parisienne s’est aussi fait remarquer par la faiblesse de ses latéraux durant ces deux rencontres. Forcément, avec des latéraux plus en difficulté offensivement, il n’y a pas de dédoublements, de débordements, de centres et donc moins de ballons pour les attaquants. Sans oublier qu’Idrissa Gueye (30 ans) a été en difficulté aussi, ainsi qu’Angel Di Maria (ailier de 32 ans) face à Saint-Etienne. Dans ces conditions, il est compliqué de juger un buteur, mais nul doute que dans un match avec une meilleure force collective avec de réelles opportunités offensives, l’ancien de l’Inter Milan saura répondre présent et retrouver le chemin des filets. Il doit aussi, évidemment, monter en puissance physiquement. Et la chaleur de vendredi dernier a été un problème pour tous.

Nous avons évoqué cette finale et Icardi dans notre dernier podcast :

Publicités

Vidéos football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG