Restez connectés avec nous
Mbappé n'a pas eu de traitement de faveur pour son dépistage du coronavirus, assure son avocate
©IconSport

Autour du PSG

Mbappé n’a pas eu de traitement de faveur pour son dépistage du coronavirus, assure son avocate

A quelques jours du 8e de finale retour de la Ligue des Champions contre le Borussia Dortmund le 11 mars (à revivre ici), Kylian Mbappé, attaquant de 21 ans du Paris Saint-Germain et de l’Equipe de France, était tombé malade. Avec l’épidémie du coronavirus qui commençait à bien faire sa place en Europe, le joueur fait un test, qui s’est avéré négatif et a confirmé le fait que c’était une angine. Mais certains ont eu besoin de se plaindre en parlant d’un traitement faveur pour le numéro 7 qui aurait fait ce dépistage particulièrement vite. Une thèse repoussée par son avocate Me Delphine Verheyden auprès de Mediapart.

« C’est le service médical du club qui a poussé le joueur à faire un test à cause d’une persistance de fièvre dans la nuit. Il présentait également des signes cliniques d’angine. Je ne crois pas du tout qu’il ait pensé bénéficier d’un traitement de faveur. Il s’est simplement soumis aux traitements et examens prescrits par le service médical de son club. Cela s’est fait dans le respect des règles imposées par les autorités de santé. »

C’est bien triste de voir certaines personnes créer ce genre de polémique, inutile et infondée. Mbappé a pu passer ce test et n’avait finalement pas le coronavirus, c’est tout ce qui compte ici. Il n’y a pas besoin de chercher un problème pour simplement se plaindre des « stars » ou riches. Et s’il est maintenant difficile de passer un test, c’est simplement pour éviter d’avoir trop de personnes qui occupent le personnel hospitalier. Il faut simplement suivre les consignes.

Publicités


Vidéos football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG