Restez connectés avec nous
Ménès défend le PSG et désigne les autres clubs coupables du manque d'intérêt de la Ligue 1

Autour du PSG

Ménès : « Que les Parisiens arrêtent de se la péter ! »

Suite à la défaite du PSG face à Porto en Ligue des Champions mercredi soir, Pierre Ménès n’a pas été tendre du tout avec les Parisiens. Le journaliste sportif s’est lâché en critiquant Verratti, Lavezzi et les deux latéraux Maxwell et Van der Wiel. Tout en déplorant la prestation globale de l’équipe.

« Le PSG a connu sa première défaite de la saison en livrant une prestation horrible à Porto. Alors jeudi tout le monde va gloser sur les raisons de cet échec, mais pour moi il n’y en a qu’une : il faut que les Parisiens arrêtent de se la péter ! En face, ce n’était ni Ajaccio, ni Sochaux, ni Toulouse. Face à une équipe qui joue haut, avec des joueurs qui vont vite, les tricotages devant la surface ça ne passe pas. Vous vous doutez que je vise plus particulièrement Verratti. Je ne vais pas remettre ça sur le petit Italien ni me gausser de ce que j’avais dit après son match à Lille. Mais… c’est bien ce que je craignais : quand le niveau de l’adversaire s’élève, que le pressing est plus haut et plus intense et qu’il a moins de temps pour s’organiser, le « nouveau Pirlo » n’y arrive plus. Maintenant il n’a pas été le seul à faillir dans cette équipe parisienne. Van Der Wiel a livré une prestation cataclysmique. Quant à Maxwell, les mots me manquent. Non seulement il a été apocalyptique sur le plan défensif, mais quand il avait l’occasion de centrer en position d’ailier il a systématiquement préféré se remettre sur son pied droit pour passer en retrait ou perdre le ballon. C’est bien la peine d’avoir un attaquant d’1,95m… De fait, Zlatan n’a reçu qu’un seul bon centre, celui de Nene, et il l’a goinfré.  Chantome et Matuidi ont fait ce qu’ils ont pu au milieu pour essayer de colmater les failles, Sakho s’est jeté sur tous les ballons… mais ça n’a pas suffi. Sans un Sirigu très inspiré, Paris pouvait prendre une belle fessée cul nu. Il faut espérer que cette défaite va leur servir de leçon : la Ligue des Champions, ce n’est pas Ligue 1. Loin s’en faut. Sur la pelouse de Porto, le PSG n’avait pas le niveau nécessaire pour bien figurer dans cette compétition. Maintenant, la qualification est encore à portée de main. On peut supposer que Paris va prendre 6 points face à un Dynamo Zagreb faiblard et presque déjà éliminé. Mais à 4 jours d’OM-PSG, cette défaite peut avoir une influence. Au passage, on remarquera qu’Ibra a eu son rendement habituel en LDC : c’est-à-dire quasi-nul. Le Suédois n’a jamais brillé dans cette compétition et ce ne sont pas ses deux premiers matchs avec Paris dans cette édition 2012-2013 qui vont inverser la tendance. Quant à Lavezzi, sorti sur blessure 6 petites minutes seulement après son entrée, c’est bien beau de déglinguer une glacière de rage en retournant sur le banc. Mais de ce que je sais par des personnes proches du club, sa vie privée actuellement n’est pas compatible avec le foot pro. C’est une très triste soirée pour Paris, qui va devoir se ressaisir vite. Car devant leur télé, les Marseillais n’ont pas dû en rater une miette. Porto leur a donné la recette pour emmerder le PSG : du pressing, encore du pressing, toujours du pressing. Et comme Baup va faire tourner jeudi soir à Limassol, les titulaires seront frais… Ca promet ! », a analysé Pierre Ménès sur son blog.

Vidéos football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG