Restez connectés avec nous

Autour du PSG

Ménès trouve Thiago Silva « inquiétant » et souligne le raté de Cavani

Ménès trouve Thiago Silva "inquiétant" et souligne le raté de Cavani
©IconSport

Pierre Ménès est revenu sur les premières rencontres de la 25e journée de Ligue 1 (qui se termine ce dimanche) via son blog. L’occasion pour le journaliste de Canal+ de donner son avis sur le match nul 4-4 du Paris Saint-Germain à Amiens. S’il ne veut pas être trop sévère avec une équipe remaniée et qui avait la tête à Dortmund (8e de finale aller de la Ligue des Champions mardi), il s’inquiète tout de même pour Thiago Silva (défenseur central et capitaine de 35 ans). Il n’oublie pas non plus de tacler Edinson Cavani (buteur de 33 ans), qui aurait pu plier la rencontre avant le 4-4.

« On ne pouvait pas se douter que Tuchel pousserait le bouchon aussi loin, avec une compo de départ assez hallucinante où on retrouvait notamment Herrera au poste d’arrière droit et l’improbable association entre Icardi et Cavani devant. (…) Alors comme tout le monde ne va parler que de Dortmund dans les heures qui viennent, j’ai envie de dire que le plus inquiétant dans ce match à la Licorne, c’est le rendement de Thiago Silva. Le Brésilien est loin d’être extraordinaire depuis son retour de blessure et a montré de gros retards à l’allumage. La réduction du score de Herrera sur corner, juste avant la mi-temps, a laissé poindre la possibilité d’une remontée parisienne. (…)

Ménès «  j’ai du mal à juger une équipe qui commence sans sept titulaires et qui fait tourner à la mi-temps. »

Paris a même réussi à prendre l’avantage par Icardi, qui a une énième fois poussé la balle au fond d’un but vide sur un centre de Bernat. À côté de ça, l’Argentin n’a pas rassuré mais que dire de la prestation de Cavani ? Mis à part une tête merveilleusement repoussée par Gurtner, le Matador a quasiment tout raté dans ce match et notamment une balle de 5-3 dans les arrêts de jeu qui était pourtant dans ses cordes mais qu’il a expédiée à côté. Vingt secondes plus tard, les Parisiens pas bien en place encaissaient le but de l’égalisation signé Guirassy.

Alors bon, je me doute bien que cette contre-performance parisienne va alimenter les chroniques d’ici à mardi – ça et la présence/absence de Neymar. Moi, j’ai du mal à juger une équipe qui commence sans sept titulaires et qui fait tourner à la mi-temps. »

Bien sûr, tous les matchs ont leur importance et Paris pouvait faire mieux à Amiens même dans ce contexte. L’équipe alignée était surprenante, mais il y avait de grands joueurs et de quoi obtenir un bon résultat. D’ailleurs, pour revenir sur les remarques de Ménès, Herrera était toujours dans le couloir droit et Cavani avec Icardi en attaque quand le PSG est remonté. Mais avec Marco Verratti (27 ans) au milieu, c’était un peu plus simple.

Sans oublier que Marquinhos (25 ans) est apparu plus en forme que Thiago Silva. Lequel n’est pas responsable seul des 3 buts pris, mais il a été loin d’être le Monstro impérial que l’on connaît. Il faudra bien sûr être meilleur à Dortmund. Ce qui est fort probable. Il n’y a pas à tout remettre en question pour un match. De même pour Keylor Navas (33 ans), pas très inspiré hier et que l’on s’attendait plutôt à voir au repos.

Ce n’est pas la meilleure préparation possible, certes. Le PSG ne doit tout de même pas trop s’attarder sur cette rencontre. D’ailleurs, on se doute que les joueurs sont vite passés à autre chose. Dortmund était déjà dans les têtes. Ce n’est pas idéal, mais c’est humain. Maintenant, l’essentiel est de bien préparer cette rencontre de Ligue des Champions et de revenir avec un bon résultat. Le match nul à Amiens serait alors laissé à l’oubli.

Publicités

 

Articles récents

Autres articles présents dans Autour du PSG