Restez connectés avec nous
Ménès défend le PSG et désigne les autres clubs coupables du manque d'intérêt de la Ligue 1

Autour du PSG

Ménès : « Un duo Verratti-Matuidi magnifique »

Après la victoire du PSG face au Dinamo Zagreb en Ligue des Champions, Pierre Ménès a analysé la prestation des Parisiens. S’il n’a pas vraiment aimé la suffisance de Zlatan Ibrahimovic, il a adoré la performance de Blaise Matuidi et Marco Verratti au milieu de terrain. Et il s’attend à une véritable correction au match retour au Parc.

« Eh bien voilà : seul le PSG verra le printemps. Oh, on ne peut pas dire que Paris nous ait régalés mercredi soir face à un adversaire de seconde zone – pour rester poli – et dans un stade où il y avait à peine 10 000 spectateurs – les supporters du Dynamo sont en conflit avec leur président. Mais sans forcer, le nouveau leader de la Ligue 1 a fait le strict minimum en marquant deux buts dans le dernier quart d’heure de la première période. Un match où les Franciliens n’ont pas franchement eu besoin de puiser dans leurs réserves. Maintenant, dans l’optique d’une première place de groupe qui se jouera très certainement entre Paris et Porto, le PSG avait l’occasion de gagner avec 4 ou 5 buts d’écart. En cas d’égalité lors des affrontements directs, c’est toujours bon à prendre. Si Zlatan était venu à Zagreb pour autre chose que prendre l’air dans la patrie de sa mère, il aurait au minimum marqué deux ou trois buts. Mais il a raté ses trois face-à-face avec le gardien croate, par précipitation ou par nonchalance. Alors je ne sais pas si c’est une bonne chose que la star du club joue l’intégralité de tous les matchs et je suivrai avec pas mal d’attention sa prestation samedi sur le synthétique de Nancy, s’il est aligné par Carlo. Maintenant, j’ai quand même vu de bonnes choses, dont cette solidité défensive confirmée – en même temps il n’y avait personne en face – et surtout le duo Verratti-Matuidi qui a été magnifique. Le petit Italien a donné deux ballons de but à Ibra alors que le « chewing-gum » a gagné quasiment tous ses duels. Et puis j’avoue que j’ai bien aimé la bonne volonté et la disponibilité de Pastore au milieu. L’Argentin aurait mérité d’être récompensé par un but pour sa prestation. Le prochain match de LdC aura lieu dans 15 jours au Parc face au même adversaire. On peut donc s’attendre à une boucherie. Si tant est que les Parisiens en aient envie. Et après, tout se jouera au Parc contre Porto », a analysé le journaliste sportif sur son blog.

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG