Restez connectés avec nous

Autour du PSG

Ménès voit 2 points particulièrement négatifs pour le PSG lors de la victoire contre Bordeaux

Ménès voit 2 points particulièrement négatifs pour le PSG lors de la victoire contre Bordeaux
Publicités

Pierre Ménès a évoqué via son blog les derniers matchs de la 26e journée de Ligue 1 qui ont été joués ce dimanche. Le journaliste de Canal+ a donc livré son analyse de la victoire 4-3 du Paris Saint-Germain contre les Girondins de Bordeaux au Parc des Princes. Il en retient surtout des points négatifs, même si Edinson Cavani (buteur de 33 ans) a retrouvé la forme et marqué l’histoire avec son 200e but à Paris.

« Alors bien sûr, presque comme d’habitude en Ligue 1, Paris a marqué quatre buts. Mais il en a surtout encaissé trois avec, comme à chaque match, son lot de contrariétés. Avec la blessure derrière la cuisse de Thiago Silva, qui va peut-être le priver du match retour face à Dortmund. Et on a vu combien Paris était friable sur les coups de pied arrêtés défensifs quand son capitaine Brésilien et son jeu de tête n’est pas là. Un premier coup dur.

Le second, c’est l’expulsion de Neymar, qui voulait retrouver du rythme et qui va finalement passer dix jours sans jouer – s’il ne prend qu’un seul match de suspension. Une exclusion consécutive à un excès de nervosité en toute fin de match qui ne se justifiait pas puisque Paris était devant au score et qu’il n’y avait aucune raison de péter un plomb comme cela. De toute façon, cette équipe de Paris a encore une fois semblé très nerveuse. Le club a trois matchs pour essayer de corriger ça parce que ce succès compliqué face à Bordeaux était tout sauf rassurant.

Ménès « Il faut maintenant que tout le monde se calme au PSG. »

Le seul à vraiment rassurer hier soir a été Cavani, auteur de son 200e but sous le maillot parisien. (…)  Il a montré une grosse générosité mais a aussi raté deux énormes occases, à l’image du Matador qu’on connaît depuis maintenant sept ans qu’il est au PSG. Ce qui est sûr, c’est qu’il est beaucoup mieux physiquement. Il faut maintenant que tout le monde se calme au PSG, ce serait pas mal que Leonardo prenne la parole pour recadrer les choses, remettre l’équipe sur le droit chemin et retrouver une sérénité qui semble à l’évidence perdue. »

On peut en effet voir que Thiago Silva a manqué pour défendre sur les coups de pied arrêtés, car il est un joueur particulièrement performant dans ce domaine. Mais les Parisiens peuvent très bien y arriver sans lui. N’oublions pas que le premier but encaissé vient pendant le moment de flottement autour de sa blessure avec Idrissa Gueye (milieu de 30 ans) qui a finalement pu prendre sa place. Cela compte, mais cela n’excuse pas tout. Les Parisiens sont un peu fébriles en ce moment. Sans doute en partie à cause de la fatigue. Ils jouaient leur 15e match de suite sans avoir eu une semaine avec une seule rencontre.

Neymar ne s’est pas énervé tout seul.

Cela joue dans la capacité à faire les efforts, dans les choix et la nervosité. Surtout que le match à Dortmund a pris beaucoup de forces et a laissé de la déception. Pour ce qui est de Neymar, le constat de Ménès oublie un point important. L’attaquant de 28 ans a encore subi de nombreux coups qui ont été à peine sanctionnés. Juste avant son coup donné, il est pris d’une manière inacceptable par Sabaly, qui ne reçoit même pas un jaune. Cet arbitrage a de quoi frustrer, même si ce n’est jamais bien de craquer.

Publicités

Au final, les points positifs ne sont en effet pas très nombreux dans ce match. Mais il y a la victoire pour aborder cette semaine sereinement et reprendre des forces. Le PSG doit en profiter. Leonardo n’a pas forcément besoin de parler aux médias. Il peut très bien faire le faire en interne et c’est là que cela reste le plus important. Il ne faut pas oublier tout de même le grand moment autour de Cavani. Le buteur de 33 ans marque l’histoire du club et montre qu’il est de retour en forme. C’est une très bonne nouvelle pour les semaines à suivre.


 

Articles récents

Autres articles présents dans Autour du PSG