Restez connectés avec nous
Molina explique la mauvaise gestion de Paredes par Tuchel

Autour du PSG

Molina explique la mauvaise gestion de Paredes par Tuchel

L’entraîneur allemand Thomas Tuchel connaît quelques problèmes. Notamment des soucis relationnels avec certains joueurs. On pourrait spécifier d’ailleurs, les joueurs argentins. Que ce soit avec Mauro Icardi ou Leandro Paredes, les relations sont mauvaises. Et on le voit dans les compositions d’équipes. Tuchel n’apprécierait pas Leandro Paredes. Il semblerait même qu’il ait été contraint de le faire jouer contre Dortmund. C’est ce que nous livre Romain Molina. 

« Le transfert de Paredes au PSG ? Évidemment, il a été surpayé, mais ce n’est pas de la faute du joueur. Sur ce deal-là, Antero Henrique, il a donné à manger aux copains. Même les gens du PSG étaient choqués par les commissions d’agents, avec des mandats dans tous les sens. Les Russes n’en demandaient pas tant. Tuchel avait validé le profil de Paredes, mais ce n’était pas son premier choix, il voulait plutôt Gueye.

Molina “Le joueur a payé les pots cassés de la relation désastreuse qu’il y avait entre Tuchel et Henrique.”

Mais vu que Tuchel faisait la guerre avec Henrique, il a essayé de le mettre de côté. Il a tout fait pour ne pas mettre Paredes dans les meilleures conditions. Par exemple, il ne voulait pas le faire jouer contre Dortmund. Il voulait mettre Kouassi. Mais des gens du PSG ont forcé pour qu’il mette Paredes. Bref, ce n’est pas l’amour fou entre Tuchel et Paredes. Le joueur a payé les pots cassés de la relation désastreuse qu’il y avait entre Tuchel et Henrique.”

Pour le peu de temps de jeu de Paredes dans un premier temps, on peut penser plus simplement au fait que l’Argentin ait eu du mal à s’adapter à l’équipe et à se mettre dans le rythme. L’arrivée en milieu de saison passée n’a pas aidé. Par la suite, le joueur argentin a su gagner du temps de jeu. Notamment à partir de décembre-janvier. Il s’imposait même parmi les joueurs les plus en forme. Pourtant, lors du match aller à Dortmund, il n’était même pas dans le groupe. Cela avait d’ailleurs choqué beaucoup de monde, que ce soit les journalistes ou les supporters. L’entraîneur avait perdu une certaine crédibilité.

Il y avait différentes versions concernant la mise à l’écart. Une blessure au dernier moment, une dispute avec Tuchel, etc. Finalement, le coach a indiqué que c’était un choix pour avoir des joueurs plus polyvalents sur le banc. Ce qui reste toujours discutable tant Paredes était l’un des plus performants au milieu. Et il semblait possible de se passer de Julian Draxler (milieu/attaquant de 26 ans). En tout cas, Leandro Paredes a finalement pu retrouver sa place. En partie grâce aux absences de Marco Verratti et Thiago Silva, certes. Mais au moins il a été sur le terrain. Il a ainsi pu marquer des points avec son aisance technique et son agressivité.

Pour la suite, il faudra voir si Thomas Tuchel le remettra de côté. On se méfie toujours de l’annonce d’une mauvaise relation qui bloque un joueur. Cela peut vite changer et il y a souvent des exagérations. Si Paredes ressort de l’équipe pour les matchs importants alors qu’il reste à ce niveau, il y aura bien de quoi penser à un souci personnel. Ce qui serait bien dommage vu l’apport de l’international argentin.

Publicités

Vidéos football

 

Derniers articles

Vidéos PSG

Autres articles présents dans Autour du PSG