Restez connectés avec nous
Nabil Djellit explique que le PSG ferait bien d'aligner ses "quatre fantastiques" face à Dortmund

Autour du PSG

Nabil Djellit explique que le PSG ferait bien d’aligner ses « quatre fantastiques » face à Dortmund

Le tirage au sort des huitièmes de finale de Ligue des Champions a désigné le Borussia Dortmund comme prochain adversaire du Paris Saint-Germain en février et mars prochains (retrouvez le calendrier complet ici). Du côté allemand, on se dit que le tirage aurait pu être pire et loin d’être impossible, pour les Français, le PSG est largement favori. C’est dire si les deux équipes ont leurs chances de passer au prochain tour. L’actuel 3ème de Bundesliga ne représente pas un danger pour le PSG selon Nabil Djellit, qui ne doit pas beaucoup regarder ne serait-ce que les résultats du club allemand.

“Le PSG peut aligner ses quatre fantastiques contre Dortmund qui est une équipe joueuse, qui évolue en 3-4-3 et peut laisser des espaces dans le dos, exploitables par exemple par Angel Di Maria à droite dans un 4-4-2.

Djellit « Il faut envoyer un message. »

Moi je pense qu’il faut y aller avec du panache. Il faut envoyer un message. Il faut montrer que le PSG a changé de braquet, a changé d’état d’esprit avec un collectif où chacun travaille pour l’autre. Tu as des super joueurs, il faut les mettre sur le terrain, il faut y aller. Ce n’est pas l’Atlético, tu peux y aller avec quatre attaquants.”

Si nous sommes d’accord sur le fait que le PSG se doit d’aller outre-rhin en étant sur de ses forces, il ne faut pas pour autant sous-estimer l’adversaire. La comparaison avec l’Atlético qui représentait certainement un des pires tirages possibles avec le Tottenham de Mourinho, est quelque peu bancale en ce sens où le BVB est au même niveau que ces équipes là. Ce ne sera pas plus facile d’aller en Allemagne et le PSG doit s’attendre à une forte opposition qui aura à cœur de faire tomber l’équipe de leur ancien entraineur, Thomas Tuchel.

La formation du PSG ne doit pas dépendre de l’adversaire mais que de lui-même, tout en prenant compte des joueurs qui pourront être présents dans deux mois, le club parisien n’étant jamais à l’abri des blessures. Il faut développer une vraie identité de jeu spécifique aux « Rouge et Bleu » et imposer ce schéma aux adversaires, quels qu’ils soient. SI on comprend qu’en cours de jeu, on puisse faire évoluer le schéma tactique, la structure de l’équipe elle doit rester stable afin que tout le monde se fonde dans le collectif. Et sur ce point, on peut rejoindre le journaliste de France Football, le PSG doit montrer qu’il a mûri.

Publicités

Vidéos football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG