Autour du PSG

Nedjari décortique la réaction paradoxale de Laurent Blanc après le retour de l’efficacité d’Edinson Cavani en LDC

Nedjari "Pour le moment, l’ombre de Zlatan couvre encore le Parc des Princes"
Publie le 19/02/2016 a 09:53



  • Alors qu’Edinson Cavani a retrouvé le chemin des filets au meilleur moment en donnant la victoire au Pairs Saint-Germain en 8ème de finale aller de Ligue des Champions contre Chelsea (2-1), Karim Nedjari revient sur la réaction d’après-match de Laurent Blanc.

    L’ancien directeur de la rédaction des sports de Canal Plus, Karim Nedjari ne comprend pas la réaction satisfaisante de l’entraîneur parisien face aux journalistes après le but victorieux de son joueur uruguayen.

    Le commentateur rappelle sur son blog Yahoo !, que si Cavani n’était pas titulaire mardi soir au coup d’envoi au Parc des Princes, c ‘est que l’entraîneur du PSG, Laurent Blanc avait juger que l’international uruguayen était en manque de réussite et l’avait donc laissé sur le banc au détriment d’un joueur meilleur, Lucas Moura: « C’est toujours la même histoire. Un avant-centre, en manque de réussite, réussit finalement à retrouver son efficacité et là, boum, on parle de revanche ! Mais de quelle revanche, parle-t-on ? (…) »

    Karim Nedjari rappelle qu’un « problème Cavani » existait bel et bien avant le match et explique pourquoi la déclaration de Laurent Blanc aux journalistes est paradoxale :

    « Deux informations dans cette déclaration intempestives s’offrent à nous.

                1/ Qui a mis sur le banc Cavani pour ce match de Ligue des champions si ce n’est Laurent Blanc lui-même. Il est clair qu’il était le premier à douter de l’Uruguayen, non ?

                2/ La phrase « ça va le remettre en confiance » de Laurent Blanc prouve aussi que le joueur avait perdu une partie de ses moyens ces derniers temps. (…) »

    L’ancien employé de la chaîne cryptée rappelle que le joueur, lui-même, s’était plaint plusieurs fois de sa « situation problématique» et qu’un désaccord entre le joueur et le staff parisien existait quant à la gestion de sa situation : « Autre élément, interrogé par Sport 5, papa Cavani s’est montré très remonté contre qui ? Les dirigeants parisiens soulignant que les promesses du PSG n’avaient pas été suivies des faits (…) »

    Karim Nedjari pousse plus loin l’analyse de la situation du sud-américain en interprétant la réaction du joueur après son but victorieux :

    « Poursuivons le débat. Lors de son but, Cavani est parti seul fêter son but avant d’être enseveli par ses partenaires. Les mêmes qui avaient demandé, à juste titre, qu’il soit sanctionné à la trêve pour un départ précipité en vacances. Le garçon avait séché un déplacement peu excitant à Caen. Là encore, Cavani n’a pas de revanche à prendre, sauf contre lui-même. »

    En faisant croire qu’il n’y avait pas de « problème Cavani » et que cela n’avait été inventé que par la presse footballistique, l’entraîneur Laurent Blanc semble se méprendre : « (…) Laurent Blanc se trompe de cible. En fustigeant la critique, l’entraîneur parisien se tire une balle dans le pied. D’autant que Cavani le confesse lui-même : ‘ La période récente a été difficile et j’ai fait beaucoup d’efforts pour changer les choses. ‘ C’est lui qui le dit. ».

     

    La différence étant que Blanc a parlé de problème de confiance, de comportement, pendant qu’une partie de la presse a parlé d’un attaquant qui ne savait plus marquer de but et devrait partir.

    Certes, tout n’a pas été au mieux entre le coach et son attaquant, qui ne joue pas toujours à son poste préféré. Mais, comme le dit Cavani, il a « fait beaucoup d’efforts » pour que les choses s’arrangent. Il s’agit ici certainement des problèmes qu’il a eu dans le groupe, mais peut-être aussi de l’efficacité.

    Cavani n’est pas vraiment parti célébrer seul, il a simplement couru sur plusieurs mètres pour laisser exploser sa joie, et ses coéquipiers l’ont suivi. Le groupe le soutient et son coach aussi. La seule partie qui le critique presque constamment c’est les médias, et Blanc a pris sa défense face à eux, difficile d’y voir un problème.

    Publie le 19/02/2016 a 09:53

    Nedjari décortique la réaction paradoxale de Laurent Blanc après le retour de l’efficacité d’Edinson Cavani en LDC

    Alors qu’Edinson Cavani a retrouvé le chemin des filets au meilleur moment en donnant la victoire au Pairs Saint-Germain en 8ème de finale aller de Ligue des Champions contre Chelsea (2-1), Karim Nedjari revient sur la réaction d’après-match de Laurent Blanc.

    L’ancien directeur de la rédaction des sports de Canal Plus, Karim Nedjari ne comprend pas la réaction satisfaisante de l’entraîneur parisien face aux journalistes après le but victorieux de son joueur uruguayen.

    Le commentateur rappelle sur son blog Yahoo !, que si Cavani n’était pas titulaire mardi soir au coup d’envoi au Parc des Princes, c ‘est que l’entraîneur du PSG, Laurent Blanc avait juger que l’international uruguayen était en manque de réussite et l’avait donc laissé sur le banc au détriment d’un joueur meilleur, Lucas Moura: « C’est toujours la même histoire. Un avant-centre, en manque de réussite, réussit finalement à retrouver son efficacité et là, boum, on parle de revanche ! Mais de quelle revanche, parle-t-on ? (…) »

    Karim Nedjari rappelle qu’un « problème Cavani » existait bel et bien avant le match et explique pourquoi la déclaration de Laurent Blanc aux journalistes est paradoxale :

    « Deux informations dans cette déclaration intempestives s’offrent à nous.

                1/ Qui a mis sur le banc Cavani pour ce match de Ligue des champions si ce n’est Laurent Blanc lui-même. Il est clair qu’il était le premier à douter de l’Uruguayen, non ?

                2/ La phrase « ça va le remettre en confiance » de Laurent Blanc prouve aussi que le joueur avait perdu une partie de ses moyens ces derniers temps. (…) »

    L’ancien employé de la chaîne cryptée rappelle que le joueur, lui-même, s’était plaint plusieurs fois de sa « situation problématique» et qu’un désaccord entre le joueur et le staff parisien existait quant à la gestion de sa situation : « Autre élément, interrogé par Sport 5, papa Cavani s’est montré très remonté contre qui ? Les dirigeants parisiens soulignant que les promesses du PSG n’avaient pas été suivies des faits (…) »

    Karim Nedjari pousse plus loin l’analyse de la situation du sud-américain en interprétant la réaction du joueur après son but victorieux :

    « Poursuivons le débat. Lors de son but, Cavani est parti seul fêter son but avant d’être enseveli par ses partenaires. Les mêmes qui avaient demandé, à juste titre, qu’il soit sanctionné à la trêve pour un départ précipité en vacances. Le garçon avait séché un déplacement peu excitant à Caen. Là encore, Cavani n’a pas de revanche à prendre, sauf contre lui-même. »

    En faisant croire qu’il n’y avait pas de « problème Cavani » et que cela n’avait été inventé que par la presse footballistique, l’entraîneur Laurent Blanc semble se méprendre : « (…) Laurent Blanc se trompe de cible. En fustigeant la critique, l’entraîneur parisien se tire une balle dans le pied. D’autant que Cavani le confesse lui-même : ‘ La période récente a été difficile et j’ai fait beaucoup d’efforts pour changer les choses. ‘ C’est lui qui le dit. ».

     

    La différence étant que Blanc a parlé de problème de confiance, de comportement, pendant qu’une partie de la presse a parlé d’un attaquant qui ne savait plus marquer de but et devrait partir.

    Certes, tout n’a pas été au mieux entre le coach et son attaquant, qui ne joue pas toujours à son poste préféré. Mais, comme le dit Cavani, il a « fait beaucoup d’efforts » pour que les choses s’arrangent. Il s’agit ici certainement des problèmes qu’il a eu dans le groupe, mais peut-être aussi de l’efficacité.

    Cavani n’est pas vraiment parti célébrer seul, il a simplement couru sur plusieurs mètres pour laisser exploser sa joie, et ses coéquipiers l’ont suivi. Le groupe le soutient et son coach aussi. La seule partie qui le critique presque constamment c’est les médias, et Blanc a pris sa défense face à eux, difficile d’y voir un problème.




  • Toute l'actualité du PSG en vidéo
    Tags de l'article : , , ,
    Articles lies a ce sujet
    Espace communautaire
    • Non_ fa_una_grinza

      Bon WE a tous, bon match etc ….

    • Non_ fa_una_grinza

      Bon ça hume le départ en WE plus tôt que prévu, …y’avait que PF pour me retenir, mais vu le calme, sans te manquer de respect Doc ^^

      • PSG13100

        Mooonsieur part dans sa grrresidence segrrrondaire a Cabougrrr…he he…
        Bonne route et bon week end Margrrry…

        • Non_ fa_una_grinza

          Bon week-end a toi…
          C’est toi qui a une résidence secondaire !!! pas moi ^^

          • PSG13100

            Une bicoque en ruine…he he..
            Merki…

            • Non_ fa_una_grinza

              C’est secondaire…^^

            • PSG13100

              Non non tres primaire…he he…

        • Non_ fa_una_grinza

          A choisir je descend a Btz ….Cabougrrr !!!^^

          • PSG13100

            He he…Sinon y a Courche…he he…

            • Non_ fa_una_grinza

              C’est le diminutif de Courchevel ?….avant, mais c’était avant….Megeve…mais c’est du passé et tu t’en bat les machines ^^

            • PSG13100

              Pas mal aussi…ah ben l age les kilos en trop…j imagine! Oulalalalala he he.

            • Non_ fa_una_grinza

              Hein !!! ^^ catégorie « super léger »…

            • Non_ fa_una_grinza

              Nan, trop cher…et je préfère l’océan

    • PSG13100

      Et en poussant toujours plus loin l analyse on peut se demander pourquoi LB a defendu Cavani et pas Aurier…cela traduit la partition du vestiaire et la mauvaise gestion du groupe de LB qui manifestement a ses « chouchous »!!! C est Sevran…euh navrant…he he…

    • Non_ fa_una_grinza

      Et alors ?

      • PSG13100

        Ben y a un probleme avec le probleme qui n est plus un probleme! He he…

        • Non_ fa_una_grinza

          T’as trouvé la bonne formule, perso j’étais pas inspiré d’où mon et alors…

          • PSG13100

            Tu peux pas dire « menu » comme tout le monde!!! Oula he he…

            • Non_ fa_una_grinza

              Sachez Monsieur Doc, que je ne me souviens PAS avoir dit un jour  » je voudrais la formule a … » , c’est toujours a la carte ^^ non mais !!!

            • PSG13100

              Quel snobinagrrr!!! Ta grrromation te monte a la tete…he he…

            • Non_ fa_una_grinza

              Tu veux pas me fourguer un pichet rouge en plus !!!^^

            • PSG13100

              Une fois j en ai pris un a la guinguette du Rousset…oulalalalala he he…

            • Non_ fa_una_grinza

              Houla ^^

            • Non_ fa_una_grinza

              Ma grrromotion n’est toujours effective…ça va viendre…mais bon

    • PSG13100

      Bonjour les rigolos…et Dom Corleone…euh Romain Scalone…
      Avec une moustache ce serait Karim NedFlanders…hi hi hou hou he he…

    Dernieres news

    Suivez-nous sur les reseaux



    L'actualité européenne

    Xavi Verratti fait partie des joueurs possibles pour le futur du Barça

    LDC – Les socios du Barça souhaitent plutôt affronter le PSG en huitième.

    Adversaires

    Lundi prochain à midi aura lieu le tirage au sort des huitièmes de finale de la ...

    Les dernières activités

    Fermer
    Activité récente
    NicolasBa publié un new post."Le PSG disputera le Trophée Ooredoo des Champions contre le Club Africain de Tunis le 4 janvier"
    8 hours ago
    NicolasBa publié un new post."Handball - Thierry Omeyer prolonge son contrat au PSG jusqu'en 2018"
    16 hours ago

    Actualité Féminine

    Féminines - Delannoy "On espère qu’il y aura du monde pour nous soutenir au Stade Georges Lefèvre"

    Féminines – Delannoy « On espère qu’il y aura du monde pour nous soutenir au Stade Georges Lefèvre »

    Actu Féminin

    Demain après-midi, le Paris Saint Germain et Juvisy se retrouvent à nouveau en Division 1 féminine, ...

    Vidéos PSG

    Nedjari décortique la réaction paradoxale de Laurent Blanc après le retour de l’efficacité d’Edinson Cavani en LDC

    Nedjari "Pour le moment, l’ombre de Zlatan couvre encore le Parc des Princes" <Autour du PSG

    Alors qu’Edinson Cavani a retrouvé le chemin des filets au meilleur moment en donnant la victoire au Pairs Saint-Germain en 8ème de finale aller de Ligue des Champions contre Chelsea (2-1), Karim Nedjari revient sur la réaction d’après-match de Laurent Blanc.

    L’ancien directeur de la rédaction des sports de Canal Plus, Karim Nedjari ne comprend pas la réaction satisfaisante de l’entraîneur parisien face aux journalistes après le but victorieux de son joueur uruguayen.

    Le commentateur rappelle sur son blog Yahoo !, que si Cavani n’était pas titulaire mardi soir au coup d’envoi au Parc des Princes, c ‘est que l’entraîneur du PSG, Laurent Blanc avait juger que l’international uruguayen était en manque de réussite et l’avait donc laissé sur le banc au détriment d’un joueur meilleur, Lucas Moura: « C’est toujours la même histoire. Un avant-centre, en manque de réussite, réussit finalement à retrouver son efficacité et là, boum, on parle de revanche ! Mais de quelle revanche, parle-t-on ? (…) »

    Karim Nedjari rappelle qu’un « problème Cavani » existait bel et bien avant le match et explique pourquoi la déclaration de Laurent Blanc aux journalistes est paradoxale :

    « Deux informations dans cette déclaration intempestives s’offrent à nous.

                1/ Qui a mis sur le banc Cavani pour ce match de Ligue des champions si ce n’est Laurent Blanc lui-même. Il est clair qu’il était le premier à douter de l’Uruguayen, non ?

                2/ La phrase « ça va le remettre en confiance » de Laurent Blanc prouve aussi que le joueur avait perdu une partie de ses moyens ces derniers temps. (…) »

    L’ancien employé de la chaîne cryptée rappelle que le joueur, lui-même, s’était plaint plusieurs fois de sa « situation problématique» et qu’un désaccord entre le joueur et le staff parisien existait quant à la gestion de sa situation : « Autre élément, interrogé par Sport 5, papa Cavani s’est montré très remonté contre qui ? Les dirigeants parisiens soulignant que les promesses du PSG n’avaient pas été suivies des faits (…) »

    Karim Nedjari pousse plus loin l’analyse de la situation du sud-américain en interprétant la réaction du joueur après son but victorieux :

    « Poursuivons le débat. Lors de son but, Cavani est parti seul fêter son but avant d’être enseveli par ses partenaires. Les mêmes qui avaient demandé, à juste titre, qu’il soit sanctionné à la trêve pour un départ précipité en vacances. Le garçon avait séché un déplacement peu excitant à Caen. Là encore, Cavani n’a pas de revanche à prendre, sauf contre lui-même. »

    En faisant croire qu’il n’y avait pas de « problème Cavani » et que cela n’avait été inventé que par la presse footballistique, l’entraîneur Laurent Blanc semble se méprendre : « (…) Laurent Blanc se trompe de cible. En fustigeant la critique, l’entraîneur parisien se tire une balle dans le pied. D’autant que Cavani le confesse lui-même : ‘ La période récente a été difficile et j’ai fait beaucoup d’efforts pour changer les choses. ‘ C’est lui qui le dit. ».

     

    La différence étant que Blanc a parlé de problème de confiance, de comportement, pendant qu’une partie de la presse a parlé d’un attaquant qui ne savait plus marquer de but et devrait partir.

    Certes, tout n’a pas été au mieux entre le coach et son attaquant, qui ne joue pas toujours à son poste préféré. Mais, comme le dit Cavani, il a « fait beaucoup d’efforts » pour que les choses s’arrangent. Il s’agit ici certainement des problèmes qu’il a eu dans le groupe, mais peut-être aussi de l’efficacité.

    Cavani n’est pas vraiment parti célébrer seul, il a simplement couru sur plusieurs mètres pour laisser exploser sa joie, et ses coéquipiers l’ont suivi. Le groupe le soutient et son coach aussi. La seule partie qui le critique presque constamment c’est les médias, et Blanc a pris sa défense face à eux, difficile d’y voir un problème.

    By
    @
    OTER ?>