Restez connectés avec nous
Pancrate "Mbappé touche là où cela fait mal"

Autour du PSG

Pancrate « Mbappé touche là où cela fait mal »

Fabrice Pancrate, ancien attaquant du Paris Saint-Germain de 2004 à 2009, est intervenu dans L’After sur RMC Sport. Il apporte son regard sur la sortie médiatique de Kylian Mbappé (attaquant de 20 ans) dimanche soir, qui n’en finit plus d’agiter les médias. Il commence par faire un petit bilan sur la situation du club à tous les étages, puis il souligne le fait qu’il n’y ait aucun capitaine qui dirige vraiment le navire.

« Il manque de l’autorité au sein du club depuis le départ de Leonardo on sent que c’est un peu bancal. On ne sait pas qui a un rôle concret et qui décide là dedans. Mais l’intervention de Mbappé n’est pas arrogante dans la mesure où il a vu au sein de la saison trop de passe-droits de la part de certains joueurs et lui, même s’il a 20 ans, il est en mesure de répondre et de dire certaines choses qui le dérangent.

Je pense c’est calculée, c’est volontaire c’est une façon de marquer le coup pour que cela fasse réagir car on parle des pros mais cela va jusqu’à la formation. Aujourd’hui, je suis conseiller sportif et c’est très compliqué de ramener des joueurs à l’essai ou des joueurs qui sont bons pour le club car on ne sait pas qui décide. 

Pancrate « On ne sait pas qui décide, on ne sait pas qui fait quoi. »

Bertrand Reuzeau est revenu au club avec Pierre Reynaud. Ils avaient du pouvoir pour décider sur les jeunes, un pouvoir qu’ils n’ont plus. Parce ce que tu as un mec comme Antero Henrique, que je respecte, qui a imposé certaines choses dans la formation avec des gars à lui qu’il a fait venir. Dans les catégories U15,U17 et U19 c’est un bordel total. On ne sait pas qui décide, on ne sait pas qui fait quoi. »

Un petit point sur ces deux personnes précédemment nommées. Bertrand Reuzeau était responsable du centre de formation en 2005, il a entraîné la réserve jusqu’en 2011. Il a été licencié en 2016 et a signé à l’AS Monaco. Le PSG a d’ailleurs été condamné pour licenciement abusif. En 2018, après avoir passé deux ans sur le Rocher, il fait son retour au PSG.

Mercato - Le Real Madrid surveille les conséquences de la déclaration de Mbappé, explique Marca

Mbappé dépasserait Neymar ? C’est ce qu’explique Pancrate.

Pierre Reynaud est également un ancien joueur professionnel. Mais contrairement à son collègue, il est par le PSG au cours de sa carrière professionnelle. Au total, il a passé 8 saisons dans la ville lumière. Ces deux hommes ont contribué à la détection de Mamadou Sakho (défenseur central de 29 ans aujourd’hui à Crystal Palace) et d’Alphonse Areola (gardien de 26 ans toujours au PSG) par exemple.

« Neymar a passé son relais. C’est Mbappé le taulier. »

« C’est comme une maladie, une espèce de gangrène qui arrive au niveau des pros et qui touche les jeunes. Le petit a exprimé ses qualités depuis un moment. Aujourd’hui, il faut arrêter de parler de jeunesse. Et lui il voit des choses qui le dérangent. Je pars du principe que la justice doit être la même pour tout le monde, elle doit être équitable. C’est-à-dire quand il voit Neymar ou je ne sais qui d’autre qui arrive avec des passe-droits, il est en droit de dire ‘ça, ça me dérange’.

Les gens peuvent dire ce qu’ils veulent, il est champion du monde en ayant joué tous les matchs, et en ayant été un acteur majeur de cette compétition. Pour moi, c’est lui le taulier ce n’est plus Neymar. Neymar a passé son relais. C’est lui le taulier. Ça dérange parce qu’il n’a que 20 ans.

« Il touche tout l’organigramme qui n’est pas bon. »

« Il dit ce qu’il pense et tout ce qu’il dit c’est vrai. Je ne vais pas revenir sur les matches où il est passé à côté. Il a tellement fait beaucoup Kylian que l’on peut lui pardonner certains gestes? Aujourd’hui il bat tous les records. Il est meilleur buteur de Ligue 1 avec plus de 30 buts. Il a fait une saison pleine !

Sur la forme, ce n’est peut-être pas la bonne attitude, mais sur le fond le petit a raison. Ce n’est pas égoïste il parle de son cas personnel mais indirectement il touche là où cela fait mal en parlant d’un point de vue collectif. Il touche tout l’organigramme qui n’est pas bon. », propos de Pancrate retranscris par nos soins.

Il y a des éléments très intéressants dans ce que dit Pancrate. Avec notamment un PSG qui n’est pas assez bien organisé. On a bien ce sentiment de « bordel » au niveau de la formation, qui se termine avec le triste départ de Thiago Motta. Les dirigeants semblent globalement trop absents et n’instaurent pas un cadre clair. Ce qui serait la fameuse « institution ». Des règles claires qui visent à tenir le collectif ensemble et une pensée commune pour le faire avancer. Peut-être que Mbappé visait cela d’une certaine manière. C’est difficile à dire avec une déclaration aux allures surtout individualistes. C’est là d’ailleurs que l’ancien parisien pousse un peu loin.

On a aussi beaucoup de mal à voir Mbappé comme un taulier plus que Neymar (attaquant de 27 ans). A part qu’il a été plus épargné par les blessures, il n’y a pas grand-chose qui aille dans ce sens. Même le jeune attaquant grandit et bien sûr plus d’importance.

 

Publicités

Vidéos football

 

Articles récents

Autres articles présents dans Autour du PSG