Restez connectés avec nous
Pierre Ménès Ben Arfa Un énorme gâchis...Il a été la boniche de l'équipe

Autour du PSG

Pierre Ménès « Ben Arfa ? Un énorme gâchis…Il a été la boniche de l’équipe »

Cette semaine, Hatem Ben Arfa est le grand sujet de France Football puisque l’on fêtera le 5 avril prochain l’anniversaire de son dernier match officiel. Il y a notamment le journaliste Pierre Ménès (Canal+) qui a évoqué le cas du milieu offensif de 31 ans du Paris Saint-Germain. Et selon lui, Ben Arfa a été mis dans de mauvaises conditions.

« Il doit avoir une certaine envie de revanche, surtout qu’il n’a que 31 ans. Le regarder, c’est du plaisir, de la créativité. Le fait de ne pas le voir jouer pendant un an est un énorme gâchis. Un gâchis qui a débuté dès qu’il est arrivé au PSG. Il a tout de suite été la boniche de l’équipe : il entrait par-ci, par-là, il a même commencé 2017 en étant la doublure de Cavani.

sans le moindre respect par Unai Emery’

Il a été traité, comme d’autres joueurs, sans le moindre respect par Unai Emery. Il lui faut juste un nouveau club. Je le verrais bien à Nantes ou revenir à Nice. »

Ben Arfa pas dans les meilleures conditions, mais pas les pires non plus, et il est aussi fautif.

Révoltant ! Le coach a osé utiliser un joueur à différents postes ! Sérieusement, on peut concevoir que ce n’est pas le plus simple pour un joueur et qu’il préfère de la stabilité. Cependant, on a vu Julian Draxler (24 ans) être passé d’ailier à milieu relayeur (parfois offensif) sans se plaindre (et même s’en réjouir), Kylian Mbappé (19 ans) joué à tous les postes de l’attaque et même Giovani Lo Celso (21 ans), plutôt un milieu offensif ou ailier, faire une partie de la saison en sentinelle tout en étant intéressant. Il s’agit de talent et de travail.

Ben Arfa n’a pas été condamné par la gestion d’Emery. De même pour le fait d’être remplaçant. Il n’était pas spécialement performant et devait travailler, c’est pareil pour tous. On peut encore prendre l’exemple de Lo Celso, qui a commencé par des bouts de matchs pour aller gagner un rôle important. Emery n’a peut-être pas aidé Ben Arfa, mais il est impensable de ne pas placer l’ancien niçois dans les grands responsables de son échec à Paris. Le fait d’arriver dans une bonne forme physique aurait déjà pu aider.

Vidéos football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG