Restez connectés avec nous
PSG/Istanbul - Kadewere «Je suis fier de ce qu’ils ont fait.
©Iconsport

Autour du PSG

PSG/Istanbul – Kadewere «Je suis fier de ce qu’ils ont fait.

Le 8 décembre dernier se tenait la rencontre entre le Paris Saint-Germain et l’Istanbul BB, dans le cadre de la 6e journée des phases de poules de la Ligue des Champions. Si le PSG s’est imposé 5-1, c’est essentiellement la réaction des joueurs face aux prétendues insultes racistes du quatrième arbitre envers Achille Webo, attaquant de Basaksehir âgé de 39 ans, qui ont marqué les esprits puisque les deux équipes ont décidé de quitter la pelouse et de ne pas reprendre le match. Tino Kadewere, attaquant de l’Olympique Lyonnais âgé de 25 ans, est revenu sur cet incident marquant, mais aussi historique dans la lutte contre le racisme, auprès de France Football.

Kadewere «C’est aussi pour ça qu’on aime le football, parce qu’il est au-dessus de tout.»

«Pour moi, ils ont gagné le respect du monde entier en quittant le terrain. Se mettre d’accord sur ça, c’est ce qui fait que le foot est plus grand que beaucoup de choses. C’est aussi pour ça qu’on aime le football, parce qu’il est au-dessus de tout. Il se contrefiche de ta couleur, de tes idées, de tes opinions. On est tous les mêmes dans le fond. Je suis fier de ce qu’ils ont fait. Personnellement, j’aurais bien entendu accepté de quitter le terrain.»

C’est la première fois dans l’histoire de la Ligue des Champions que les deux équipes décident de quitter le terrain et de ne pas reprendre le match. C’est un geste fort, symbolique qui permet de dénoncer et surtout de soutenir le joueur victime de ces insultes racistes sans minimiser les faits. Pour éradiquer le problème, il faut logiquement prendre des décisions fortes à chaque fois, il faut espérer que dès que si de tels faits se reproduisent, les deux équipes feront preuve à nouveau de solidarité afin de prendre le problème à bras-le-corps.

Le racisme n’a pas sa place dans le football, que ce soit sur le terrain, en tribune ou ailleurs. Au-delà du symbole, il faut espérer que ce geste aide réellement à éradiquer le problème. C’est désormais aux hautes instances de prendre des décisions exemplaires afin de prouver que ce genre d’incident est pris très au sérieux et que tout est mis en œuvre pour l’éradiquer.

Retrouvez ici notre Podcast « PSG – Les choses à retenir du succès contre Nîmes et un Classico sous tension »

Publicités

Vidéos football

 

Derniers articles

Vidéos PSG

Autres articles présents dans Autour du PSG