Restez connectés avec nous
PSG/OM - Villas-Boas évoque l'agressivité, l'argent parisien et l'envie de gagner
©Iconsport

Adversaires

PSG/OM – Villas-Boas évoque l’agressivité, l’argent parisien et l’envie de gagner

André Villas-Boas, entraîneur de l’Olympique de Marseille (6e de Ligue 1) était en conférence de presse ce lundi afin d’évoquer le match contre le Paris Saint-Germain (2e) au Stade Bollaert (Lens) ce mercredi dans le cadre de la Trophée des Champions 2020 qui a été décalée à cause de l’épidémie du coronavirus (coup d’envoi à 21h, diffusion sur Canal+ et Téléfoot). L’occasion de parler de la victoire en Ligue 1 en septembre (0-1, 3e journée de Ligue 1), l’arrivée du coach parisien Mauricio Pochettino, de l’agressivité à mettre dans un Classico et de l’avantage financier du PSG.

Villas-Boas « Le reste, ca vient avec le temps, mais le problème pour Pochettino, c’est qu’il n’a pas de temps. »

Sur quoi s’appuyer ?

Tout de suite, le match aller peut servir d’inspiration. Des choses à améliorer aussi. On veut profiter de cette inspiration. il va falloir beaucoup travailler, beaucoup souffrir. En espérant de le faire encore mieux qu’à l’aller et avoir la chance de gagner.

Les changements au PSG entre Pochettino et Tuchel ?

C’est dur car Pochettino n’a pas eu beaucoup de temps. Pour l’instant, pas trop de différences, c’est une équipe basée sur les individualités. Il y a eu des changements dans les coup de pied arrêtés, ils sont passés de la zone à homme à homme. C’est la plus grande différence que j’ai notée. Le reste, ca vient avec le temps, mais le problème pour Pochettino, c’est qu’il n’a pas de temps.

L’importance du Classico ?

On sait que ça va être un match chaud. C’est seulement ma troisième fois contre eux. Ma première était ratée, ma deuxième plus réussie. On espère faire encore mieux.

Villas-Boas « L’OM ne gagne plus depuis que le PSG a changé la face du foot français. »

Faire attention par rapport au précédent ?

On a la demande des supporters de répondre avec agressivité. Oui, le match était incontrôlable à la fin, mais plus à cause des provocations des autres. Mais que l’OM soit le plus cartonné, on a pas besoin de jouer face au PSG pour ça.

Le manque de trophée à Marseille ?

L’OM ne gagne plus depuis que le PSG a changé la face du foot français. C’est pas non plus la faute de l’OM, c’est la réalité du championnat le plus déséquilibré au monde. Quand Paris est moins bien et qu’on a une opportunité, il faut la saisir, mais non, on n’a pas la pression, il y a un milliard et demi de différence d’investissement entre les deux. », propos relayés par RMC Sport.

Il y a une part de vérité dans ce que dit le coach portugais, puisque Pochettino a en effet eu peu de temps au PSG. Il a eu son premier entraînement il y a 8 jours et cela avec un groupe décimé par les blessures. Il est donc impossible qu’il ait déjà mis en place toutes ses idées. Il faut du temps pour cela, ainsi que pour voir les joueurs monter en puissance physiquement. Cependant, Villas-Boas va clairement trop loin en indiquant que l’équipe est « basée sur les individualités ». C’est un tacle au collectif parisien qui n’était pas nécessaire.

Il en est de même pour la remarque sur l’argent du PSG ou les cartons de l’OM. Un discours plaintif qui est loin d’être glorieux et permet simplement d’avoir des excuses en cas de moindre problème mercredi face à Paris. On ne peut qu’espérer que les Parisiens mettront cette fois les bons ingrédients pour que Villas-Boas puisse continuer sur cette tonalité après la rencontre. On ne l’apprécie pas, mais c’est mieux que de le voir savourer un titre face au PSG. Une idée insupportable. On compte sur l’équipe pour réagir par rapport à septembre, en se concentrant sur le jeu, et avec Pochettino qui connaît bien ces rencontres.

Publicités

Vidéos football

 

Derniers articles

Vidéos PSG

Autres articles présents dans Adversaires