Restez connectés avec nous
PSGRennes - Ménès revient sur la victoire parisienne et espère que l'arbitre Karim Abed sera sanctionné

Autour du PSG

PSG/Rennes – Ménès revient sur la victoire parisienne et espère que l’arbitre Karim Abed sera sanctionné

Dimanche soir en clôture de la 22e journée de Ligue 1, le Paris Saint-Germain s’est imposé 4-1 au Parc des Princes contre le Stade Rennais. Une rencontre évoquée par le journaliste Pierre Ménès (Canal+) sur son blog. Il revient sur le scénario de la rencontre, l’étrange choix de l’arbitre Karim Abed et les soucis que le PSG doit encore régler pour la suite.

« Les mots me manquent quand je vois que l’arbitre est allé vérifier avec l’aide de la VAR et n’a pas voulu se déjuger. »

« En soirée, le PSG s’est imposé contre Rennes après avoir accéléré le tempo en seconde mi-temps. Le premier acte des Bretons avait pourtant été excellent. Rapidement menés au score sur une tête de Cavani à la réception d’un centre parfait de Di Maria, les hommes de Stéphan n’ont pas reculé, ont effectué un pressing haut et ont logiquement égalisé par Niang. Le même Niang aurait évidemment dû être expulsé après son attentat sur la cheville de Kehrer. Les mots me manquent quand je vois que l’arbitre est allé vérifier avec l’aide de la VAR et n’a pas voulu se déjuger, même devant l’évidence. Je pense qu’il va en entendre parler en commission d’arbitrage et va être mis au frigo pour quelques semaines. Franchement, il ne l’aura pas volé.

« Le PSG n’est pas au bout de ses peines… »

En seconde période, Paris a donc haussé le ton. Et malgré la possession égalitaire de la première période, le Stade Rennais a été victime du coup de barre habituel des adversaires du PSG, qui a profité des erreurs de relance bretonnes pour plier l’affaire avec trois buts inscrits en onze minutes. Cette large victoire compense un peu des nouvelles extérieures pas très rassurantes, entre le forfait quasi-acquis de Neymar pour le match à Old Trafford et le transfert de Paredes qui traîne en longueur. Bref, le PSG n’est pas au bout de ses peines… », a écrit Ménès.

Cette fois, l’analyse du journaliste nous semble globalement très juste. Difficile de le contredire sur la tendance du match. Paris a déçu en première période face à des Rennais plutôt en forme. Le pressing était bien fait et ils ne faisaient pas n’importe quoi du ballon. De quoi tenir tête à des Parisiens visiblement pas assez concentrés. Ce qui est dommage pour Rennes, c’est que cela a pris beaucoup de force et qu’il n’y a que 1-1 à la pause.

Alors il était très difficile de tenir face à un PSG revenu en seconde période avec un bien meilleur état d’esprit. Plus agressifs et appliqués, les Parisiens ont fait craquer Rennes. Cela avec 3 buts de suite qui viennent en partie d’erreurs rennaises. La faute à la fatigue et à un niveau de jeu soudainement trop élevé. Le tout sans avoir des forces supplémentaires avec une victoire ou un match nul proche (que Rennais aurait pu avoir en menant à la pause). Paris s’est donc logiquement imposé, même s’il aurait été préférable de bien jouer sur les deux mi-temps.

L’arbitre n’a pas fait son travail.

Quant à l’arbitre Karim Abed, sa décision est indéfendable. C’est une vraie erreur, notamment dans son rôle de protection de l’intégrité physique des joueurs. De tels tacles ne peuvent pas être permis. Ou alors il ne faut pas s’étonner d’avoir des blessures graves régulièrement. L’arbitre s’est depuis excusé, ce qui est à souligner. C’est une belle remise en question. Mais il y aurait une justice à ce qu’il soit sanctionné d’une certaine manière.

Enfin, le PSG continue son excellent parcours en Ligue 1 mais ne peut pas que sourire. Les nouvelles pour Neymar sont inquiétantes et la recrue tant nécessaire est toujours attendue. Paredes devra vite s’intégrer au jeu parisien pour être vraiment utile en Ligue des Champions. Et le PSG va s’inquiéter à chaque match d’avoir un blessé supplémentaire. Surtout si les arbitres continuent de laisser les adversaires mettre des coups.

Publicités

Vidéos football

 

Articles récents

Autres articles présents dans Autour du PSG