Restez connectés avec nous
PSG/Rennes - Morel "Entre nous, on s'était dit de faire un match d'hommes"

Adversaires

PSG/Rennes – Morel « Entre nous, on s’était dit de faire un match d’hommes »

Ce samedi, le Paris Saint-Germain s’est imposé 2-1 contre le Stade Rennais lors du Trophées des Champions. Après avoir été mené 1-0, les Parisiens ont su inverser la tendance pour aller chercher le premier titre de la saison. Jeremy Morel, défenseur rennais de 35 ans, est revenu sur le match de son équipe lors d’une interview d’après-match accordée à L’Equipe. Il dresse un bilan positif de cette rencontre, malgré la défaite.

« On avait essayé de préparer ce match de la meilleure des façons. Entre nous, on s’était dit de faire un match d’hommes. On sait qu’on n’a pas toutes nos forces mais on a montré de belles choses et pour la suite de la saison, ce n’est que du positif. C’est vrai qu’on perd, ça reste un trophée quand même, mais on a vu de vraies valeurs, notamment à la fin où on essaye de s’arracher pour mettre ce deuxième but et aller chercher quelque chose. On n’a pas réussi mais on a vu de vraies valeurs ce soir. », a déclaré Morel.

C’est Rennes qui a ouvert le score dès la 13e minute de jeu avec Adrien Hunou. A ce moment-là, on pouvait craindre un scénario fort désagréable. Paris a eu le mérite de bien réagir, mais les occasions manquaient toujours de précision pour arriver à égaliser.

Il a fallu attendre la seconde mi-temps pour voir le PSG égaliser. Les parisiens sont revenus dans le match grâce à Kylian Mbappé (57e min) sur une passe décisive de Pablo Sarrabia. Et Paris a continué à dominer jusqu’au coup franc magique de Di Maria à la 73e minute de jeu. Le PSG a donc finalement trouvé la faille face à des Rennais vaillants, mais peu armés. Les Bretons peuvent avoir des regrets car ils ont tenu longtemps, mais la victoire parisienne est méritée. Sans que Rennes ait à baisser la tête, malgré la domination parisienne. On note aussi que la fin de match a été plus difficile pour le PSG, sans doute à cause de la fatigue et du sentiment d’avoir fait le plus dur. En tout cas, comme l’a souligné le coach Thomas Tuchel, il y a encore du travail.

Publicités

Vidéos football

 

Articles récents

Autres articles présents dans Adversaires